Tels Quels, vos derniers achats.

  • Édition illustrée et enrichie (Illustrations de Gustave Doré, introduction, notes, chronologie et bibliographie)« Il était une fois un roi et une reine... », « il était une fois une petite fille de village... » Il suffit de cette clé magique pour que s´ouvre à nous le monde où paraissent tour à tour la belle au bois dormant, le petit chaperon rouge, la barbe bleue ou Cendrillon. Perrault puise dans le folklore ancien pour nous conter dans des récits courts et alertes des histoires qui nous éloignent délicieusement du monde, avant que la morale finale nous y reconduise. Des contes de fées ? Sans doute. Mais, autant que le merveilleux, ce qui nous enchante, c´est le naturel et la savante simplicité d´un art d´écrire qui, à chaque page, séduit notre imagination.
    D´abord parus séparément en 1694 et 1697, ce n´est qu´à la fin du XVIIIe siècle que les contes en vers et en prose seront réunis en un même volume, signe que l´engouement qu´ils avaient suscité du vivant de Perrault ne se démentait pas, en dépit du jugement sévère des gens de lettres, à l´époque des Lumières, pour ces puériles bagatelles. Mais le public le plus large demeurait fidèle à ces contes - et ce public, c´est aujourd´hui nous dont l´esprit d´enfance ne s´est pas perdu.
    Édition de Catherine Magnien.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Du Bellay Les Regrets suivis des Antiquités de Rome et du Songe En juin 1553, Du Bellay arrive à Rome que les troupes de Charles Quint ont mise à sac vingt-six ans plus tôt ; il y accompagne comme intendant le cousin de son père, le cardinal Jean Du Bellay, auquel le roi Henri II vient de confier la mission de négocier avec le pape une alliance contre Charles Quint. Et c'est pendant ce séjour romain qu'il compose - outre des poèmes en latin - l'essentiel des Regrets, des Antiquités et du Songe qu'il fait paraître en 1558, après son retour à Paris.
    Les sonnets des Regrets disent la plainte d'un exilé à Rome - en même temps que la pérégrination de l'âme sur terre accompagne le thème du voyage ; mais l'élégie se double aussi d'une satire contre la cour pontificale. Après quoi ce n'est plus l'exilé qui importe dans Les Antiquités, mais bien la Ville elle-même, son illustre passé comme sa déchéance présente. Vision d'un destin où le sac de 1527 annonce un châtiment plus grand : après une réßexion sur la lente dégradation de Rome, Le Songe peut alors proposer le cauchemar d'une destruction brutale.

    Edition de François Roudaut.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le balcon

    Jean Genet

    Le " balcon " est un bordel de luxe où plusieurs personnages viennent assouvir leurs fantasmes, sadomasochistes en apparence, philosophiques en réalité.
    Sous la comédie érotique se cache un drame métaphysique, une réflexion sur la mort. " le véritable thème de la pièce, écrit genet, c'est l'illusion " : tout est faux. et, en même temps, tout est vrai : la mythologie du bordel exprime la puissance sexuelle, le débordement de la jouissance. le bordel offre à quelques médiocres une existence d'emprunt. dans cette pièce vertigineuse, où chaque scène que l'on croyait réelle devient à son tour illusoire, le balcon symbolise le théâtre même de genet où tout est langage et poésie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Pendant qu'Ulysse parcourt le monde et enchaîne les exploits, Pénélope demeure immobile, supporte l'attente, tisse et détisse son ouvrage, restant au passage fidèle à son époux. Quand l'homme part, la femme attend son retour. Les femmes étant historiquement des êtres captifs, le voyage est l'un des moyens les plus symboliques pour qu'elles s'affranchissent de leur condition : voyager est toujours pour la femme un acte fondateur ; c'est dire « je vais où je veux, je ne suis qu'à moi ». S'inspirant des histoires vraies de la littérature de voyage et de son expérience personnelle (dix ans d'arrivées et de départs), l'auteure évoque les territoires érotisés (comme le harem), dénonce la vision masculine de l'aventure et s'intéresse à la tension entre voyage et maternité. Lucie Azema le constate : il faut être libre « de » voyager et être libre « pour » voyager. Les femmes aussi sont du voyage s'adresse aux femmes qui sont déjà parties et à celles qui n'oseraient pas encore.

  • Le bal des folles Nouv.

    1885 : comme chaque année, à la Salpêtrière, se tient le très mondain « bal des folles ». Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Cette scène joyeuse cache une réalité sordide : ce bal « costumé et dansant » n'est rien d'autre qu'une des dernières expérimentations de Charcot, adepte de l'exposition des fous.
    Dans ce livre terrible et puissant, Victoria Mas choisit de suivre le destin de ces femmes victimes d'une société masculine qui leur interdit toute déviance et les emprisonne. Parmi elles, Geneviève, dévouée corps et âme au célèbre neurologue ; Louise, abusée par son oncle ; Thérèse, une prostituée au grand coeur qui a eu le tort de pousser son souteneur dans la Seine ; Eugénie enfin qui, parce qu'elle dialogue avec les morts, est envoyée par son propre père croupir entre les murs de ce qu'il faut bien appeler une prison.
    Un hymne à la liberté pour toutes les femmes que le XIXe siècle a essayé de contraindre au silence.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Vous avez l'impression de passer à côté de votre sexualité  ?
    Pas de panique, Jüne du compte Instragram Jouissance Club fait souffler un vent de fraîcheur et d'espoir en proposant un manuel d'éducation sexuelle promouvant le plaisir accessible à tous, femme, homme, hétéro, homo ou trans  !
    Elle propose de mettre de côté la pénétration pour se concentrer sur les 1001 façons de se donner du plaisir autrement, de manière décomplexée, jubilatoire et bienveillante.
    A l'aide de nombreux schémas sobres et élégants, elle propose une cartographie des multiples zones qui procurent du plaisir chez les deux sexes et un inventaire des mouvements orgasmiques.

  • L'étape d'après : 1000 idées pour réussir sa transition écologique à la maison Nouv.

    Vous consommez déjà local ? Vous triez vos déchets, vous évitez le plastique Bravo ! Mais après, que faire pour continuer à progresser sur le chemin de l'engagement écoresponsable ?
    En cuisine, au jardin, avec les enfants, dans sa salle de bains ou durant ses loisirs, découvrez 1000 actions simples pour atteindre les 5 objectifs suivants, garants d'une transition écologique efficace :
    Réduire ses déchets.
    Faire soi-même.
    Limiter son empreinte carbone.
    Favoriser la biodiversité.
    S'initier à la décroissance.
    Retrouvez le ton ludique et plein d'humour propre à Oui ! Le magazine de La Ruche (250 000 visites par mois).
    Des photos et des illustrations pour venir expliciter les nombreux pas à pas du livre.

  • La sécularisation de nos sociétés et la fin de la religion seraient-elles un effet inéluctable de la modernité ?
    Hans Joas, proche de la pensée de Paul Ricoeur, expose ici une conception alternative à cette théorie si souvent mise en avant. Pour lui, le phénomène religieux n'a pas disparu du paysage - surtout en dehors de l'Europe.
    Il faut aussi savoir reconnaître le rôle joué par le catholicisme dans la modernisation, dont le protestantisme n'a pas le monopole. Revenant en particulier sur le pluralisme religieux, la sécularisation, la violence religieuse, la place du sacré ou le rôle des intellectuels, Hans Joas indique notamment quatre défis majeurs pour l'avenir du christianisme :
    L'éthos de l'amour, la question de la personne, le statut de la spiritualité et l'affirmation forte de la transcendance issue du prophétisme de l'Ancien Israël et du premier judaïsme.
    La foi chrétienne n'a pas dit son dernier mot et demeure une option toujours crédible.

  • Cet ouvrge présente un catalogue du travail de Charlotte Perriand (1903 -1999), architecte et designer française, que l'on découvre objet par objet. Ses chaises, ses tables, ses bibliothèques, etc., dans leurs différentes itérations et formes, sont vues à la fois de près et « à la maison » comme faisant partie de l'espace de vie des collectionneurs.
    Des essais permettent de mieux apréhender l'oeuvre de Perriand et de retracer sa vie et sa collaboration avec d'autres grands artistes, designers et architectes de son temps, tels que Le Corbusier et Jean Prouvé. De plus, des citations de l'artiste et des collectionneurs qui vivent avec ses créations ponctuent le livre.
    Son travail visait à créer des espaces de vie fonctionnels en croyant qu'un meilleur design contribue à créer une société meilleure. Dans son article « L'Art de Vivre » de 1981, elle déclare : « L'extension de l'art d'habiter est l'art de vivre - vivre en harmonie avec les pulsions les plus profondes de l'homme et avec son environnement adopté ou fabriqué ».
    Perriand est bien connue pour la façon ludique dont elle a mélangé et superposé les matériaux et les styles dans la plupart des meubles qu'elle a créés durant sa carrière.
    Néanmoins, l'une des influences les plus essentielles sur l'ensemble de son travail a été l'artisanat japonais qui n'a cessé de l'inspirer.

  • Les esthéticiennes s'occupent du corps des autres. Grâce à leur savoir-faire, elles embellissent, détendent, apportent fierté ou séduction. Ces professionnelles de l'esthétique ne se contentent pas d'épiler : elles soignent aussi bien les corps que les esprits par leur capacité d'écoute et leurs qualités humaines, endossant le rôle du psy, du coach, de l'infirmière ou de l'assistante sociale. Pour inverser le mépris qu'elles subissent parfois, il faut se tenir à leurs côtés et comprendre leur travail dans ces fabriques de la beauté moderne.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Une présentation vulgarisée des théories sur la formation et la vie de l'Univers, à travers le récit des découvertes scientifiques relatives aux éléments du cosmos et de grands savants de l'histoire, d'Isaac Newton à Albert Einstein ou Stephen Hawking.

  • Concilier sciences sociales et création littéraire, c'est tenter d'écrire de manière plus libre, plus originale, plus juste, plus réflexive, non pour affaiblir la scientificité de la recherche, mais au contraire pour la renforcer.

    Réciproquement, la littérature est compatible avec la démarche des sciences sociales. Les écrits du réel - enquête, reportage, récit de vie, témoignage - concourent à l'intelligibilité du monde par la qualité de leur raisonnement.

    Des sciences sociales qui émeuves et captivent ? Une littérature qui produit de la connaissance ? Il y a là des perspectives nouvelles pour le siècle qui s'ouvre.

  • Au premier abord la richesse de la société bourgeoise apparaît comme une immense accumulation de marchandises, la marchandise isolée comme la forme élémentaire de cette richesse. Mais chaque marchandise se manifeste sous le double aspect de valeur d'usage et de valeur d'échange. La marchandise, dans la langue des économistes anglais, est premièrement « une chose quelconque, nécessaire, utile ou agréable à la vie », objet de besoins humains, moyen d'existence dans la plus large acception du mot. Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cette édition des Principes de la philosophie du droit, fondée sur un établissement critique du texte original, est la plus complète à ce jour : elle propose, dans une traduction nouvelle, ce texte majeur de la philosophie juridique et politique moderne publié en 1820. Sont en outre offertes au lecteur les traductions des annotations manuscrites portées par Hegel sur son exemplaire personnel, des extraits des cours prononcés durant les années où il rédigeait son ouvrage et de son dernier cours fait la veille de sa mort, ainsi que les précieuses « Additions » rédigées par Eduard Gans à partir de cahiers d'étudiants ayant assisté aux cours de Hegel.

  • La polé­mi­que lit­té­raire lancée par Marx contre Hegel et sa phi­lo­so­phie du droit sert ici de pré­texte pour aborder la question du pro­lé­ta­riat et de son asser­vis­se­ment par l'État, l'argent et la reli­gion. Avec ce texte d'une force polémique rarement égalée, le jeune Marx passe du "démocratisme" au communisme, "remettant sur ses pieds" la dialectique hégélienne.
    C'est dans cet ouvrage que se trouve la phrase sans doute la plus connue de Karl Marx : "La religion est l'opium du peuple".

    Théo­ri­cien révo­lu­tion­naire alle­mand et figure majeure du mou­ve­ment ouvrier, Karl Marx (1818-1883) fut également historien, sociologue et jour­na­liste. Enga­gé poli­ti­que­ment dans la Ligue des Communistes aux côtés de Engels puis dans l'Association inter­na­tio­nale des tra­vailleurs, on lui doit une description minutieuse des mécanismes du capitalisme et une théorie érudite de l'économie politique. Sa pensée se fonde sur l'humain en tant qu'être pensant mais avant tout agissant.

  • Grisha t.1

    Leigh Bardugo

    OMBRE. GUERRE. CHAOS. Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal. Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov. ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU. L'avenir de tous repose sur les épaules d'une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L'Invocatrice de  lumière.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Enquêter sur un adultère ? Ce n'est pas vraiment le rêve de Samson et Delilah, les détectives de l'Agence de Recherche des Vallons. Seulement voilà, la demande vient de Nancy Taylor, une femme charmante à laquelle on ne peut rien refuser. L'infidèle, quant à lui, est le maire, mais aussi un respectable homme d'affaires et l'ex-beau-père de Delilah. Diable ! Le duo de détectives va devoir marcher sur des oeufs...
    Or Samson et Delilah découvrent qu'une affaire peut en cacher une autre. Et que ruses, fourberies ou tromperies sont bien plus présentes à Bruncliffe qu'ils ne le croyaient.
    Le sixième tome de la série best-seller des Détectives du Yorkshire.
    « Des intrigues 100 % anglaises, pleines de drôlerie et semées de chausse-trapes, menées tambour battant par un duo de choc. » Le Figaro Magazine.

  • Les porteurs-de-peau sont les sorciers, les loups navajo qui décident d'apporter le mal à leurs congénères. Ils rôdent dans les ténèbres de la grande réserve, parfois couverts d'une fourrure d'animal, et possèdent des pouvoirs surnaturels. Trois meurtres sont commis, peut-être quatre. Une nuit, Jim Chee, le policier navajo traditionaliste, est tiré de son sommeil et plongé dans l'angoisse. Alors commence une enquête qui lui fera côtoyer le lieutenant Joe Leaphorn et les marquera tous deux profondément, dans leur esprit comme dans leur chair.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Leaphorn rit et la chouette qui effectuait un second voyage au-dessus de la mesa fut prise de panique en l'entendant.
    Elle passa à sa hauteur et disparut dans les ténèbres.
    Rien ne cadrait, tout était irrationnel. mais pourquoi cette impression de temps qui presse, de danger ?
    La voie de l'ennemi est la première enquête de joe leaphon et le premier roman de tony hollerman.

  • La désaffection pour la " chose publique ", la relative déconsidération qui frappe les hommes politiques donnent à ce texte un relief tout à fait particulier.
    C'est la question du sens de la politique qui est ici envisagée, de sa justification. il ne suffit pas de se convaincre que la politique est une nécessité impérieuse pour la vie humaine, il faut encore pouvoir maintenir dans nos sociétés contemporaines la possibilité d'un espace pour la délibération. " la question aujourd'hui ne s'énonce pas tellement en ces termes : quel est le sens de la politique ? au sentiment des peuples qui, un peu partout, se sentent menacés par la politique et parmi lesquels les meilleurs ont consciemment pris leur distance par rapport à la politique, on comprend que corresponde mieux la question qu'ils se posent et que d'autres se posent : la politique a-t-elle encore un sens ?" h.
    A.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Lamarck l'a affirmé « La fonction crée l'organe », opposé en cela au grand Cuvier : le débat n'est pas clos... du moins pas pour tous. Semblablement on pourrait se demander : « Est-ce le titre qui génère une oeuvre ou l'oeuvre qui appelle un titre ? ». On serait tenté de répondre : « Les deux, mon général ». Le fait est que certains auteurs, face à leur page blanche, ont besoin d'une amorce pour se lancer, alors que pour d'autres une belle sentence, poétique ou percutante, humoristique ou horrifiante leur suggère un ouvrage qu'ils conçoivent soudain dans sa globalité... après quoi « Yapuka ! ». Qui n'a un jour connu l'angoisse de la feuille vierge, dont le seul palliatif est la pose d'un premier mot ? Les écrivains n'en sont pas épargnés qui fourmillent d'idées mais... Aux mêmes maux les mêmes remèdes : calligraphier un titre sur une chemise est de nature à les rassurer, quitte à en changer une fois l'oeuvre ébauchée... voire lui trouver vingt variantes au fil de son avancement. Reste une question, « la » question : « Quel titre choisir ? » Des titres, Minou Molinier-Parente en a réuni mille et un pour vous : 1000 et 1, excusez du peu ! Ils vous feront réfléchir ou vous distrairont et, si l'un ou l'autre vous parle et débouche sur un roman, des poèmes, des nouvelles ou des contes, elle aura atteint son but.

  • Joe Bar Team présente... les motos mythiques des champions de quartier.

    Familiarisez-vous au travers de fiches illustrées avec une sélection de motos sportives devenues cultes, produites entre 1955 et 1985. Parmi elles, retrouvez par exemple la Honda 1000 CBX de 1978 pilotée par Éd' la Poignée ; la Triumph 650 Bonneville de 1961 pilotée par Joe l'arsouille ; la Suzuki 750 GSX-R de 1985 pilotée par Jeannot la Case et bien d'autres !

    Comportant un bref historique du modèle en question, ses particularités techniques, son palmarès en championnat, ainsi que quelques trucs et astuces bien utiles pour apprendre à dompter la bête, chaque fiche est rédigée par Pierre Vedel et illustrée brillamment tour à tour par une bande de spécialistes en la matière : 'Fane, Juan... et Bar2 qui nous fait le plaisir de réaliser, outre la couverture, une vingtaine de dessins inédits !

  • Joe bar team t.8

    ,

    Au secours, les revoilà !!!

    Ils écument les routes depuis un moment : des champions de quartier aussi vantards qu'intrépides, la mauvaise foi et le sarcasme élevés au rang d'art, avec un sens des trajectoires parfois aléatoire et une carte de fidélité pour l'hosto du coin... Vous les avez reconnus ? Eh oui : sortez les bottes de paille, après 4 ans d'absence, les cinglés du Joe Bar Team sont de retour ! Jéjé, Paulo, Pierrot - sans oublier les anciens- reviennent essorer la poignée de gaz pour nous offrir une nouvelle flopée de gags désopilants dont ils ont le secret, fleurant bon l'huile - moteur et la gomme brûlée. Sous le regard parfois consterné de Joe...
    /> Aux commandes de ce huitième opus, on retrouve un habitué du circuit, puisque c'est 'Fane qui fait son grand retour en signant son cinquième tome au compteur ! Il réalise sans doute son album le plus abouti, aussi drôle que graphiquement jubilatoire, appelé à devenir au moins aussi culte que les précédents pour tous les inconditionnels de la série et ceux qui, si c'est possible, ne la connaîtraient pas encore. Préparez-vous : les pleins sont faits, les niveaux sont à ras bord, humour, mauvaise foi et grosse attaque au rendez-vous, alors... GAAAZZ !!!

empty