Nathalie Mauffrey

  • La cinécriture d'Agnès Varda : pictura et poesis Nouv.

    La Cinécriture d'Agnès Varda est le premier ouvrage français sur l'ensemble de l'oeuvre d'Agnès Varda (films, photographies, installations audiovisuelles, éditions DVD), abordé sous un angle esthétique, philosophique et poétique, dans le champ de la comparaison entre les arts. Y sont déclinées les modalités du geste de la cinéaste au gré de ces actions-phares : cinécrire (une poétique à la confluence entre les arts), réfléchir (les arts miroirs du cinéma), se réfléchir (Varda miroitière), rêver (un matérialisme dialectique de l'imaginaire) et bricoler (une poïéthique ludique de l'errance).

  • Dès les débuts du cinématographe, les opérateurs réalisent des vues, geste premier qui concrétise lors du tournage les plans virtuels qui composeront le film, mais geste imparfait qui nécessite de faire plusieurs prises qu'il faudra ensuite retravailler et assembler. À travers l'analyse de la notion de « prise », cet ouvrage collectif questionne la nature de ce geste cinématographique. Que prend-t-on et comment ? Quelle poétique, quelle éthique et quelle politique entourent cette prise de vues et de son ? Grâce à une enquête sur le processus de création, la notion de prise permettra de construire une histoire à rebours du film et de sa représentation.

empty