Parascolaire

  • L'école dans notre pays occupe une place particulière, s'y concentrent comme en écho toutes les questions débattues dans la société. Égalité des chances, formation, neutralité religieuse. Elle est un enjeu permanent des politiques gouvernementales, un sujet de polémiques dans la société civile.
    La pédagogie y occupe une place centrale?: ce sont ses principes et sa pratique que recherche et interroge cet ouvrage. Hubert Vincent replace sa problématique dans le temps long, de l'Antiquité à la post-modernité et aux sciences cognitives. Tout en tentant de dire ce qui fait notre éducation, notre réalité éducative, il s'agit aussi pour l'auteur d'assumer la perspective de certains héritages passés, et d'attester de leur force. Platon, Montaigne, Hegel, Alain, Dewey scandent le développement de la réflexion d'Hubert Vincent, également nourrie aux notions actuelles dominantes comme la compétence.
    Une tentative de penser notre expérience éducative selon une authentique réflexion pratique.

  • Qu'est ce que le nombre d'or ? Pourquoi ne peut-on pas diviser par zéro ? Comment factoriser une équation ? Qui étaient Euclide, Pythagore et Thalès ? Quand parle-t-on de nombre irrationnel ? Comment se repérer dans un repère orthonormé ?
    Des bases de la géométrie aux grands paradoxes, des simples opérations aux calculs de probabilités, voici le moyen idéal de réviser les mathématiques.
    A chaque page des résumés de notions, des encadrés surprenants et des exercices ludiques pour combler ses lacunes et épater son entourage.
    Que vous soyez un simple curieux ou que vous vouliez rattraper votre retard sur vos enfants - ou tout simplement les aider à faire leur devoir-, ce livre s'adresse à vous !
    Un étonnant voyage au pays des nombres et des figures par les auteurs du Cahier de vacances Philo.

  • L'Allemagne est considérée dans le XIXe siècle européen comme une terre classique de la pédagogie. C'est pourquoi les innovations théoriques et pratiques développées par les Basedow, Pestalozzi, Francke, Niemeyer, Herbart, Fröbel ou Kerschensteiner ont fait l'objet d'absorptions et de reconfigurations plurielles dans l'espace francophone. Pour autant, cette fascination pour la pédagogie germanique a également connu des résistances diverses et les emprunts ont été marqués par des mécanismes de sélection.

    Réunissant des germanistes, des historiens, des spécialistes de philosophie et de sciences de l'éducation, ce volume aborde les relations pédagogiques entre espaces germanophone et francophone dans une perspective interdisciplinaire. L'entrecroisement des points de vue met en lumière les appropriations riches et variées de la pédagogie allemande dans l'espace francophone. Dans ce sens, l'étude des phénomènes de transferts en éducation fonctionne comme un révélateur de ce que nos systèmes scolaires nationaux doivent à une circulation transnationale intense - mais très souvent dissimulée - des savoirs et des pratiques pédagogiques.

empty