Vie pratique & Loisirs

  • émergie, approche holistique pour l'éco-conception

    Olivier Le Corre

    • Iste
    • 25 Août 2016

    La série Thermodynamique - Energie, Environnement, Economie est un outil pluridisciplinaire qui s'intéresse au domaine de l'énergie (conversion et usage) en relation avec les problématiques environnementales et économiques. Elle traite également des aspects fondamentaux actuels liés à l'évolution de notre Monde et de l'Univers. La théorie de l'émergie, de l'anglais embodied energy, caractérise la valeur intrinsèque d'une ressource ou d'un produit en partant du principe que tout objet fabriqué par l'Homme est issu de l'exploitation de ressources naturelles. Alors que la prise de conscience de l'activité anthropique sur l'environnement est de plus en plus prégnante, le concept holistique d'émergie permet de comparer différentes solutions techniques et leur impact énergétique et environnemental sur une même base : l'énergie solaire équivalente. Rappelant les paradigmes fondamentaux de l'émergie, cet ouvrage décrit les règles et les calculs nécessaires à l'analyse émergétique de la géobiosphère. Il présente également différents exemples d'application dans le cadre de la politique énergétique de l'Union européenne. Ces solutions applicables aux énergies renouvelables (réseau de chaleur bois, éolienne, solaire thermique et photovoltaïque, huile de palme, algue) et au recyclage continu ou discontinu avec ou sans perte de matière (aluminium, acier, verre, etc.) permettent de limiter le recours aux ressources terrestres.

  • Ecologie chimique offre une vision holistique des nouveaux champs de recherche de cette discipline à travers une grande diversité d'approches.

    Il traite de systèmes complexes dans un monde changeant à travers un grand nombre d'organismes modèles en passant des micro-organismes aux mammifères incluant l'homme.
    Il couvre une grande diversité de milieux allant des tropiques aux régions polaires et décrypte le rôle de la médiation chimique qui permet aux organismes vivants de communiquer entre individus de la même espèce ou entre espèces différentes, et avec leur environnement.

    Dans un contexte de changements globaux où le maintien de la biodiversité représente un véritable défi, cet ouvrage permet de comprendre la structure et le fonctionnement des écosystèmes.
    Les chercheurs qui ont contribué à cet ouvrage - biologistes, écologistes, biochimistes, chimistes, biostatisticiens - observent les milieux terrestres, aquatiques, marins et d'eau douce.

  • Le défi des vins doux naturels

    Pierre Massotte

    • Iste
    • 1 Juin 2017

    Les vins doux naturels (VDN) sont peu connus mais passionnants. Ils sont capables de combler les attentes du viticulteur comme du consommateur dont les capacités d'appréciation sont diverses.

    Le défi des vins doux naturels retrace le parcours de ces vins mythiques et spécifiques à travers leur origine, développement, économie et législation sur les appellations. Il aborde la question de la complexité dans l'élaboration, le vieillissement, la dégustation et la consommation des VDN. Selon ses origines, sa culture et les différents « cerveaux » dont il dispose, l'humain perçoit de manière différente la couleur, les sensations, les goûts, les arômes et les émotions de ces vins.

    Le Big Data comme la robotique cognitive appliqués aux VDN sont traités dans cet ouvrage. Le monde en permanente évolution offre de nouvelles perspectives entre possibilités, opportunités et sérendipité ainsi qu'entre approches sociales et bien-être personnel.

  • Innovation et transition techno-écologique

    ,

    • Iste
    • 10 Juillet 2017

    Une étude des innovations technologiques requises dans la transition écologique, principalement axées sur les secteurs de l'énergie et de l'agroalimentaire.

  • Les lagunes et les estuaires sont des espaces de transition entre la terre et la mer. Au-delà de leur étendue, de leur large répartition géographique, de leur diversité géomorphologique, hydroclimatique, écobiologique et de leur biodiversité, ils jouent un rôle important dans les économies régionales et font partie des écosystèmes les plus vulnérables au changement global.

    S'appuyant sur de très nombreuses références bibliographiques, cet ouvrage traite des poissons laguno-estuariens méditerranéens dont la diversité, relativement importante, est largement dépendante de la composition des ichtyofaunes marines et continentales voisines. Leurs caractéristiques morphologiques, biologiques, écologiques et comportementales sont décrites, en évoquant à chaque occasion leurs particularités et leurs différences avec leurs homologues marins ou dulcicoles. Leurs stratégies d'adaptation, élucidées grâce aux récentes avancées en morphologie, génétique et biologie moléculaire, sont reconnues comme un atout majeur dans le contexte du changement climatique.

    Cet ouvrage s'adresse aux gestionnaires des milieux naturels, ingénieurs, enseignants, étudiants et chercheurs.

  • L'écologie autoritaire

    Fabrice Flipo

    • Iste
    • 10 Janvier 2018

    L'écologie politique interroge : est-elle de gauche, est-elle de droite ? De quoi est-elle le nom ? Andrew Dobson indiquait que les analyses de l'écologisme lui assignent quatre positions possibles : un nouvel ordre global (symbolisé par le rapport Brundtland), un autoritarisme centralisé (la « tragédie des communs » de Garrett Hardin), la commune autoritaire (Goldsmith en est fréquemment le symbole) et un anarchisme égalitaire et participatif.

    A-t-il raison ? Trois conclusions émergent : le risque d'un « écofascisme » qui n'aurait rien d'écologiste, si les enjeux écologiques ne sont pas pris au sérieux ; l'apport de l'écologisme à une critique émancipatrice de la modernité, ne se confondant pas avec un antimodernisme rétrograde ; et la difficulté manifestée par les analystes comme par les acteurs, pour saisir ce courant.

    L'écologie autoritaire interroge et examine la façon dont l'écologisme se confronte à ses autres aspects idéologiques, dans le contexte français : libéralisme, socialisme et conservatisme.

  • Innovation environnementale et écoconception ; certitudes et controverses

    Romain Debref

    • Iste
    • 1 Mars 2018

    La série Smart innovation présente les thèmes liés à la dynamique technologique, entrepreneuriale, territoriale et économique de l'innovation. Elle privilégie les approches novatrices des acteurs qui, par leurs comportements, stratégies et politiques d'innovation intelligente, modifient les modèles économiques dans une perspective de croissance durable.

    La fin des « Trente Glorieuses » est marquée par la reconnaissance de la problématique environnementale et les crises pétrolières des années 1970. Les rencontres internationales successives qui en ont résulté se déroulent dans un contexte où le changement technique, l'innovation et les industriels prennent une place croissante dans la création d'un nouveau modèle de société.

    Innovation environnementale et écoconception revient de manière critique sur les certitudes et les controverses autour du processus d'innovation environnementale. Le premier chapitre expose sa doctrine, ses origines et les raisons qui l'amènent aujourd'hui à faire autorité, et ce, malgré ses faiblesses. Le second chapitre analyse le concept d'écoconception.

    L'ouvrage se base sur une revue de littérature et des exemples puisés des sciences économiques, de gestion et de l'ingénieur. Cette démarche inscrit le changement technique dans une approche systémique facilitant notre compréhension des relations entre la biosphère et la technosphère.

  • Couvrant l'ensemble des aspects systématiques, biologiques, écologiques, éthologiques, génétiques et halieutiques, Les poissons des lagunes et des estuaires de Méditerranée 2 est un ouvrage de référence en ichtyologie méditerranéenne. Il dresse une présentation détaillée des connaissances scientifiques, historiques et actuelles, acquises dans ces domaines pour 25 espèces de poissons sédentaires qui bouclent leur cycle vital au sein de ces systèmes aquatiques margino-littoraux, parfois qualifiés de « milieux extrêmes ».

    Cet ouvrage, servi par une information bibliographique foisonnante (1200 références), permet à tout lecteur d'accéder rapidement aux données thématiques qui l'intéressent au niveau de la famille, du genre et de l'espèce.

    Les poissons des lagunes et des estuaires de Méditerranée 2 est destiné aux enseignants et chercheurs, qu'ils soient écobiologistes, halieutes, géographes ou historiens et à leurs étudiants, ainsi qu'aux ingénieurs et techniciens chargés de l'aménagement, de la gestion et de la protection des milieux naturels et de leurs peuplements.

  • À partir des données scientifiques les plus récentes, et sans pour autant faire abstraction des publications historiques, Les poissons des lagunes et des estuaires de Méditerranée 3 traite de manière exhaustive des poissons migrateurs laguno-marins.

    Après une présentation générale de cette guilde, il offre une synthèse des connaissances acquises, de 1890 à nos jours, sur chacune des 21 espèces (volumes 3A et 3B) les plus fréquemment recensées dans les lagunes et estuaires méditerranéens. Les données scientifiques présentées dans cet ouvrage concernent tout autant leur vie lagunaire que leur vie marine, et revêtent de ce fait un intérêt particulier, aussi bien pour la gestion des stocks halieutiques que pour la conservation des espèces.

    Cet ouvrage est destiné aux enseignants et chercheurs, qu'ils soient écobiologistes, halieutes, géographes ou historiens et à leurs étudiants, ainsi qu'aux ingénieurs et techniciens chargés de l'aménagement, de la gestion et de la protection des milieux naturels et de leurs peuplements.

  • Les progrès de la R&D en sciences du vivant ont permis de révéler la richesse et la fragilité du vivant et l'utilité des ressources génétiques marines.

    Cet ouvrage étudie ces ressources en tant qu'objets d'usage actuel de nature complexe auxquels aucun régime spécifique ne s'applique. En amont de la chaîne de R&D, les conventions fixent des cadres inadaptés ou incomplets. En aval de la chaîne de R&D, les brevets d'invention permettent à leurs titulaires d'exercer un monopole d'exploitation sur pléthore de créations biotechnologiques aux revendications extensives, questionnant la nature commune de la biodiversité et des connaissances associées.

    Les ressources génétiques marines, R&D et droit 1 plonge le lecteur dans un univers juridique en construction et apporte des réponses sur la nature du vivant, la bioprospection marine, les communs, mais aussi et surtout, sur la protection de l'extraordinaire biodiversité marine.

  • L'interaction entre mobilité des hommes et dynamique des crues aboutit trop souvent à des tragédies qui pourraient être évitées.

    Cet ouvrage collectif, fruit du travail d'une équipe interdisciplinaire, vise à explorer les dynamiques sociales et hydrologiques pour comprendre les mécanismes qui mènent soit à des catastrophes, soit à des événements d'impacts limités.

    Centré sur les crues rapides qui affectent le bassin méditerranéen, cet ouvrage contribue à définir ce qui caractérise les événements ayant un fort impact social, hydrologique, médiatique ou territorial. Il explore les problèmes spécifiques de la prévision de ces événements et étudie leurs conséquences en termes de réglementation, de développement territorial et de mobilité sociale. En termes méthodologiques, il traite également de l'intérêt d'une approche multiscalaire dans l'analyse sociohydrologique de l'exposition des mobilités sociales aux crues rapides.

  • Qu'il s'agisse de pratiques, de matériels ou de services, le secteur du sport se caractérise par une intense inventivité et constitue un observatoire privilégié des processus d'innovation.

    Cet ouvrage fournit une grille de lecture sociologique de ces processus, illustrée par des études de cas permettant de saisir la complexité des trajectoires d'innovation. Ils permettent de mettre en évidence d'étonnants cheminements, de l'origine des inventions à leurs diffusions et usages effectifs, en passant par les bifurcations des projets. Ces « surprises » ainsi présentées renvoient à un invariant des processus d'innovation, à savoir que les trajectoires sont rarement linéaires et que le contrôle exercé sur elles est relatif. L'innovation dans le sport se conclut par un ensemble de recommandations destinées à optimiser le management des innovations sportives.

    Cet ouvrage s'adresse aussi bien aux étudiants en sciences et management du sport qu'aux professionnels et entrepreneurs des marchés sportifs.

  • L'augmentation constante de la consommation de ressources minérales ainsi que la prise de conscience croissante des nuisances occasionnées par leur exploitation provoquent une profonde inquiétude au sein de la communauté scientifique. Cette inquiétude est d'autant plus justifiée que la transition énergétique va aggraver la pression exercée sur ces ressources, les techniques de production des énergies renouvelables nécessitant une quantité accrue et plus diversifiée de matières minérales.

    Cet ouvrage présente un panorama du contexte de l'exploitation de ces ressources minérales, où les contraintes naturelles, réglementaires et environnementales interfèrent avec les intérêts économiques, financiers et géopolitiques. En mobilisant les champs des sciences humaines, des géosciences et de l'ingénierie, il analyse également les défis que la transition énergétique nécessite de relever, des défis liés aux effets contradictoires que va entraîner l'accélération de l'extraction de ces ressources sur leur disponibilité physique, sur les économies qui les exploitent et sur les populations qui en vivent.

  • Les défis associés à l'impact environnemental des énergies renouvelables sont redoutables et multiples, tant l'exploitation de formes d'énergie diffuses va nécessiter de remodeler nos modes de vie et nos infrastructures. Réduire leur impact environnemental est un impératif qui nécessite de mobiliser l'ensemble des leviers d'action disponibles.

    Au-delà de l'analyse de ces défis, cet ouvrage présente un panorama des leviers d'action qui devraient permettre de les relever, en croisant les champs des sciences humaines, des géosciences et de l'ingénierie. Les leviers d'action examinés sont multiples : à la fois techniques (par substitution ou appel à des low tech) et économiques et sociaux (par développement du recyclage ou découplage). L'ouvrage traite également de la question de leur efficacité et de leur impact global.

  • écologie territoriale et transition socio-écologique : méthodes et enjeux

    Nicolas Buclet

    • Iste
    • 1 Décembre 2021

    Face au dérèglement climatique, à la disparition massive de la biodiversité, à la pénurie d'un nombre croissant de ressources stratégiques, l'évolution de la société doit être pensée de façon systémique. C'est ce que propose l'écologie territoriale fondée sur l'analyse du métabolisme des sociétés humaines et de la mesure de la circulation des flux représentant la matérialité de ces sociétés.Écologie territoriale et transition socio-écologique présente cette approche interdisciplinaire fondée sur l'optimisation des flux (eau, énergie, déchets, etc.), tout en apportant des nouveautés méthodologiques. Il s'intéresse notamment aux questions fondamentales suivantes : qui est à l'origine de la circulation des flux ? Avec quelles motivations ? Qui dispose du pouvoir de décision de cette circulation ? Une place particulière est ainsi accordée à l'analyse des interactions entre les acteurs à l'origine de la circulation des flux, ou influant sur elle. L'ouvrage insiste également sur la façon de relier les méthodes développées avec des principes politiques aptes à favoriser la transition socio-écologique.Cette démarche, entre description matérielle du fonctionnement des sociétés humaines et analyse des processus décisionnels, constitue une aide à l'élaboration de diagnostics et de stratégies à l'échelle territoriale.

  • "L'un des défis de notre société moderne est de réussir à concilier demande énergétique croissante, pression démographique et alimentaire, urgence écologique et environnementale.

    Cet ouvrage propose une mise au point sur un sujet en évolution rapide, celui d'un photovoltaïsme moderne capable de combiner transition énergétique et écologique.

    Si le solaire photovoltaïque est une solution technique bien éprouvée en matière énergétique, son développement peut rentrer en concurrence d'usages avec les sols agricoles ou les sites naturels. De nouvelles solutions sont en pleine émergence : l'implantation des parcs photovoltaïques sur des friches industrielles, l'agrivoltaïsme, qui concilie activité agricole et production énergétique sur une même surface, et l'écovoltaïsme, qui permet de valoriser les surfaces non exploitées sous les panneaux solaires, en développant des solutions écologiques capables de rendre des services à la nature.

    Ces innovations s'inscrivent dans la nécessité de préserver les écosystèmes terrestres et aquatiques, d'enrayer le déclin de la biodiversité animale et végétale, et finalement de participer à l'élaboration d'un nouveau mode de développement durable et d'économie verte."

  • S'opposant au schéma linéaire de consommation des ressources fondé sur le triptyque « extraire-fabriquer-jeter », l'économie circulaire propose un nouveau modèle industriel qui vise à optimiser l'utilisation des ressources et à éliminer ou réduire les déchets. Elle s'appuie sur le ré-emploi, la réparation, l'écoconception, l'écologie industrielle, l'approvisionnement durable et la consommation responsable. L'écologie industrielle et les circuits courts peuvent contribuer, en particulier à l'échelle des territoires, à l'émergence d'un véritable développement durable. Cet ouvrage présente à la fois l'évolution de ces concepts et les expériences concrètes qui en découlent en France et dans d'autres pays. Un modèle intégré détaille les mécanismes par lesquels écologie industrielle et circuits courts génèrent des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux. Les enjeux et les obstacles possibles de ces nouvelles pratiques sont également analysés pour élaborer une réflexion qui dessine les contours d'une gouvernance adaptée à leur pleine réalisation.

  • Au cours de l'histoire de l'humanité, les enjeux liés à la prévention des désastres n'ont jamais été aussi élevés qu'aujourd'hui. La multiplication des connaissances qui accompagne les efforts de recherche et d'action fait cependant ressortir un paradoxe apparent : en dépit de l'augmentation des recherches et des politiques de prévention les pertes humaines et les dommages ne diminuent pas autant que l'on pourrait l'espérer. En s'appuyant sur des exemples en Amérique latine, en Asie et en Europe, Les politiques de prévention des désastres présente ce paradoxe récurrent. Il expose les raisons pour lesquelles celui-ci est insatisfaisant et conditionné. Cette démarche permet de mieux comprendre les limites de la prévention des désastres et de suggérer ce qui pourrait être fait pour les repousser. Dans une approche alternative aux évaluations des politiques les plus classiques, cet ouvrage défend l'idée que les politiques de prévention des désastres sont nécessaires, tout autant que nécessairement limitées. C'est pourquoi il est fondamental de ne pas seulement en souligner les limites mais aussi d'en reconnaître les apports et d'identifier ce qui permettrait de les améliorer.

  • La sociobiologie s'oppose en tant que théorie à la socio-écologie, laquelle désigne une discipline entravée depuis sa naissance. La mise en accusation des intentions idéologiques de la première aura masqué l'obstruction que la domination croissante de l'image du « gène égoïste » faisait subir au nécessaire essor de la seconde. Une terrible force d'inertie a ainsi gelé pendant quarante ans l'analyse globale des interactions socio-écologiques hors du parti pris théorique imposé de l'extérieur aux sciences sociales par la prétendue « écologie comportementale », qui se résume à une simple émanation de la sociobiologie. Cet ouvrage expose les abus méthodologiques et les légitimations illusoires d'une école dont la stérilité ne peut plus être dissimulée, mais qui s'apprête à changer en remplaçant cyniquement ses lois chancelantes par une récupération à son profit des prouesses récentes de l'épigénétique. Dans Sociobiologie versus socio-écologie, les auteurs mettent en lumière des chemins arbitrairement éludés de l'étude des interactions socio-écologiques.

  • Traitement de données en sciences environnementales présente les méthodes d'analyses de tableaux de données multivariées les plus couramment utilisées dans les différentes disciplines des sciences environnementales - de la géochimie à l'écologie. Il examine leurs principes, leurs conditions d'application, les moyens de les mettre en oeuvre, via l'utilisation du logiciel R, ainsi que la manière de les interpréter justement.

    La variété des analyses exposées permet le traitement de petits comme de grands jeux de données. L'ouvrage précise les manières d'explorer et de préparer ces données en amont de l'analyse - en accord avec les objectifs et la stratégie scientifiques de l'étude -, de les traiter au préalable, d'établir une structure d'objets (stations/dates) ou de variables d'intérêt et de mettre en avant les paramètres explicatifs de ces structures (la façon, par exemple, dont la physico-chimie influence la structure biologique obtenue).

  • Biodiversité et santé comble le fossé entre l'écologie de la santé et les concepts issus des initiatives internationales comme EcoHealth, One Health ou Planetary Health.

    La biodiversité et la santé offrent une occasion unique de montrer comment les sciences écologiques, les sciences de l'environnement, les sciences médicales et les sciences sociales peuvent contribuer à améliorer la santé et le bien-être humains en préservant la biodiversité et ses services rendus aux sociétés.

    Cet ouvrage offre un aperçu général et intégré des disciplines scientifiques contribuant à lier la santé à la biodiversité : de l'écologie évolutive des maladies infectieuses et non infectieuses à l'éthique, au droit, et aux politiques publiques.

  • À partir des données scientifiques les plus récentes, et sans pour autant faire abstraction des publications historiques, Les poissons des lagunes et des estuaires de Méditerranée 3 traite de manière exhaustive des poissons migrateurs laguno-marins.

    Après une présentation générale de cette guilde, il offre une synthèse des connaissances acquises, de 1890 à nos jours, sur chacune des 21 espèces (volumes 3A et 3B) les plus fréquemment recensées dans les lagunes et estuaires méditerranéens. Les données scientifiques présentées dans cet ouvrage concernent tout autant leur vie lagunaire que leur vie marine, et revêtent de ce fait un intérêt particulier, aussi bien pour la gestion des stocks halieutiques que pour la conservation des espèces.

    Cet ouvrage est destiné aux enseignants et chercheurs, qu'ils soient écobiologistes, halieutes, géographes ou historiens et à leurs étudiants, ainsi qu'aux ingénieurs et techniciens chargés de l'aménagement, de la gestion et de la protection des milieux naturels et de leurs peuplements.

  • La difficulté d'accès aux données sur l'eau constitue la limite principale lors de la réalisation d'une étude d'expertise sur le sujet. Données spatiales sur l'eau est le résultat d'une expérience approfondie permettant de résoudre au mieux cette problématique d'actualité.

    L'ouvrage est divisé en trois parties. La première partie offre un aperçu global et détaillé des principes théoriques et notions de base indispensables aux lecteurs. La deuxième partie examine les initiatives internationales du développement pilote des systèmes d'information sur l'eau et instaure un modèle architectural qui met en place une infrastructure des données spatiales sur l'eau. La troisième partie présente des études de cas afin d'enrichir cette approche à la fois théorique et technique.

    Cet ouvrage est un guide pratique répondant aux besoins éminents des professionnels exerçant dans le domaine de la gestion des ressources en eau.

  • Dès ses débuts, l'utilisation de l'énergie atomique à des fins militaires a donné lieu à des accidents nucléaires variés. Ces accidents, qu'ils découlent de tirs de combat, d'essais atmosphériques des bombes nucléaires ou de tentatives d'assurer une dissuasion nucléaire, peuvent survenir à tout moment, depuis la fabrication des armes jusqu'à leur mise en service.

    Cet ouvrage définit et classifie ces accidents et en détaille les conséquences. Il traite de la contamination de l'environnement, de la faune, de la flore et quantifie l'impact des rayonnements ionisants. Il examine également les effets néfastes sur la santé physique et mentale des populations concernées et évalue les coûts occasionnés par de tels événements. Il présente enfin les risques et retombées d'une éventuelle guerre nucléaire locale ou globale.

empty