Museum National D'histoire Naturelle

  • Stratotype danien

    ,

    • Museum national d'histoire naturelle
    • 21 Novembre 2018

    Le Danien, premier étage de l'ère Cénozoïque, est associé à la crise Crétacé-Tertiaire (K-T), à la fin des dinosaures non aviens et à l'apparition des premières faunes modernes. C'est donc une période riche d'événements divers et qui suscitent aussi l'intérêt du grand public. En créant cet étage en 1847, Desor a désigné des coupes types très éloignées les unes des autres : Stevns Klint et Faxe au Danemark, Vigny et Laversines dans le bassin de Paris, fait peu courant dans l'histoire de la stratigraphie. Ceci ne pouvait que compliquer les choses, suscitant des discussions qui ont duré près d'un siècle et demi.
    Ce volume commence par faire le point sur la longue polémique concernant l'âge crétacé ou tertiaire du Danien. Après quoi, l'étude détaillée d'affleurements toujours parcellaires a permis de mieux comprendre ces dépôts et a abouti à une nouvelle vision de la paléogéographie danienne. La partie paléontologie et ses 46 planches vient combler l'absence quasi totale d'iconographie ancienne, ce qui a aussi contribué à alimenter les discussions sur l'âge du Danien. Cette partie est suivie de réflexions portant sur la diversification des organismes au début du Tertiaire et sur la lecture médiatique de la crise K-T, dominée par l'hypothèse de la collision d'un météore. Les relations entre le Danien et l'Homme ainsi que le patrimoine géologique sont valorisés dans deux autres parties. Au final, ce volume donne une vision d'ensemble actualisée du Danien, mais les données inédites qui sont présentées font qu'il dépasse le cadre d'une simple synthèse sur l'étage.
    Le temps du géologue est divisé en étages définis par les fossiles qu'ils contiennent. Afin d'établir des références universelles, certains sites où les couches géologiques correspondant à ces étages affleurent ont été qualifiés de « stratotypes ».
    La collection Patrimoine géologique a pour objet de publier des synthèses sur chacun des stratotypes situés en France.

  • The Pyramidellidae are a species-rich family of small gastropods which live as ectoparasites on other marine invertebrates. Their subtle variations around a quite homogenous basic morphology make species-level taxonomy extremely difficult. This volume contains the descriptions of 272 species collected in the last 30 years of deep-sea benthic exploration promoted by MNHN and IRD scientists. More than three-quarters of the species are new to science, and more is to come with the other genera to be studied following Turbonilla.
    This paper takes a step forward towards answering some questions regarding the mega-diverse Indo-Pacific. What is really the order of magnitude of species richness? How are numbers of individuals distributed among species? How heterogeneous is the fauna on a geographic scale?
    Anselmo Peñas and Emilio Rolán have a considerable background in malacology, mostly European and Eastern Atlantic. Their venture with the Pyramidellidae started with the European and West African species, in a series of papers which appeared in the Spanish malacological journal Iberus, in which new species appeared by the dozens. The move to the Indo-Pacific goes up one order of magnitude, and only the great XIX century expeditions match similar numbers of new species introduced in a single paper.

  • Stratotype stampien

    Pierre Lozouet

    • Museum national d'histoire naturelle
    • 22 Novembre 2012

    Avec les épais sables blancs, les grès de Fontainebleau qui ont pavé les rues parisiennes, les meulières de couleur rouille - une des principales sources de matériau de construction au XIXe et XXe siècles en Île-de-France -, les roches du Stampien ont durablement influencées les paysages et la vie urbaine du bassin de Paris. Situé idéalement entre les domaines nordique et méridional, riche d'une grande variété de fossiles parfaitement préservés, le Stampien est, depuis sa lointaine création en1852, l'objet de nombreuses études scientifiques. Il est aussi reconnu comme patrimoine national et ses sites les plus précieux sont, depuis 1989, intégrés dans la Réserve naturelle nationale des sites géologiques du département de l'Essonne. Cet ouvrage très richement illustré et complété par de nombreux documents inédits sur CD-ROM, propose une synthèse de nos connaissances actuelles sur le Stampien.

  • Stratotype aquitanien

    Laurent Londeix

    • Museum national d'histoire naturelle
    • 25 Avril 2014

    Depuis son château de La Brède, Montesquieu était loin d'imaginer qu'en 1857 Karl Mayer allait désigner une partie des terres brédoises (et saucataises) comme référence internationale d'un étage géologique. C'est ainsi qu'est né l'Aquitanien dont le stratotype est aujourd'hui protégé par la Réserve naturelle géologique de Saucats - La Brède.

    Plus de 150 ans après la création de l'étage Aquitanien, cet ouvrage dresse un bilan historique et scientifique de ce stratotype marin du milieu du Tertiaire. Quelques biographies des personnalités ayant contribué à sa connaissance y sont évoquées. Une partie de la riche faune et flore des niveaux aquitaniens d'Aquitaine, la région éponyme, est abondamment illustrée et tous les groupes biologiques qui y ont été trouvés sont abordés.

    Des données inédites (paléomagnétisme, flore continentale, forage...) complètent cet ouvrage, prolongé par un CD-ROM qui fournit un inventaire exhaustif des diverses espèces fossiles identifiées dans l'Aquitanien d'Aquitaine : plus de 2000 au total. Quelques régions Françaises où l'Aquitanien est significativement présent sont abordées, ainsi que l'exploitation par l'homme des matériaux formés à cette époque.

    Par les collaborations engagées et les moyens mis en oeuvre, cet ouvrage s'avère être bien plus qu'une synthèse sur le stratotype d'étage aquitanien. Il représente un bel exemple de recherche scientifique stimulée par la médiation et un véritable outil de valorisation d'un patrimoine géologique local et international.

  • The Mémoires du Muséum publish the eighth volume of the series Zoologia Neocaledonica, dealing with the study of the fauna of New Caledonia, one of the «hot spots» of biodiversity in the Southern hemisphere. More than ever, the study of biodiversity in this megadiverse island is a current question. On the one hand, a growing number of molecular phylogenies bring crucial information about the origin and the evolution of local biodiversity. On the other hand, this biodiversity is more and more threatened by multiple landscape uses ant it deleterious consequences. In this context, systematic studies like those of Zoologia Neocaledonica are strongly needed as both a background and a primary source of knowledge, invaluable for evolutionary studies and land management policies.
    This volume comprises 19 contributions on Lizards, Fishes and diverses Insects, with the description of many speces to Science, taking into account more than one hundred taxa from New Caledonia.

empty