Religion & Esotérisme

  • La Pesanteur et la Grâce

    Simone Weil

    • Plon
    • 13 Juin 2019

    « Il ne s'agit pas ici de philosophie, mais de vie », écrivait Gustave Thibon, en 1948, en présentant ce recueil de pensées tirées des manuscrits que Simone Weil lui avait confiés. Dés sa parution, ce livre a eu un « effet » qui ne devait pas s'estomper. Pour ses lecteurs, il fait partie des rencontres primordiales : un de ces quelques livres qui ne vous abandonnent pas sur le chemin de la vie. Les textes « nus et simples » de Simone Weil traduisent une expérience intérieure d'une authenticité et d'une exigence peu communes.

  • On pensait tout savoir de la vie, de la personnalité et des écrits de l'intrépide Alexandra-David Neel (1868-1969), exploratrice et « reporter orientaliste », mais aussi dans ses jeunes années journaliste, cantatrice, militante anarchiste et féministe. On connait moins bien par contre le « tempérament d'anachorète ultra-radical » qu'elle disait être le sien, et qui la rattachait spirituellement au yogi-poète Milarépa (XI°s.) ainsi qu'à la vie érémitique dont il est au Tibet la figure emblématique ; une vie que la voyageuse, moins tournée vers l'ascèse rigoureuse que vers l'étude, a elle-même menée dans les monastères et ermitages himalayens chaque fois, et aussi longtemps, que les circonstances le lui permettaient.
    Résidant en 1912 au Sikkim ou elle rencontre ermites et érudits, elle écrit une Vie de Milarepa restée jusqu'à ce jour inédite, et qui s'inspire de l'hagiographie tibétaine traduite en anglais par Lama Kazi Dawasamdup. Abandonné on ne sait trop pourquoi, ce projet éditorial qui lui tenait à coeur et l'occupa jusqu'en 1916, était censé apporter aux Européens un peu des paysages grandioses qu'elle contemplait, mais aussi des moeurs et croyances tibétaines qu'elle découvrait alors avec un mélange d'intérêt ethnographique et de rejet. Vagabondant comme elle, adepte d'une « mystique » libérée de tout formalisme religieux, Milarépa restera la figure tutélaire confortant la vision qu'elle se faisait du renoncement, et de la libération intérieure qu'on en peut attendre.

  • « Comme chacun d'entre vous, j'ai été profondément blessé par l'incendie de Notre-Dame et il faut du temps pour que la plaie se cicatrise. Je vous avoue qu'il m'est toujours difficile de parler de l'incendie et je ne regarde pas les films sur la cathédrale pour éviter des larmes. Si j'ai accepté de tourner des reportages, c'est bien pour Notre-Dame. D'ailleurs, ma mission n'est-elle pas de devenir un des nombreux messagers de ce haut-lieu ? Par la force des choses, je suis en contact avec de très nombreux journalistes français et étrangers. En une année, plus de 380 interviews pour dire souvent la même chose... avec le sourire. Quel message essentiel dois-je faire passer ? L'Espérance ! C'est d'ailleurs ce qui me fait vivre.
    Je suis touché par toutes les marques de reconnaissance. La cathédrale a marqué les Français ; que de fois ai-je entendu : « Comment va Notre-Dame ? »... Elle va bien, je vous remercie ! J'ajoute qu'il faut de la patience, mais le temps passe vite. Déjà plus de trois ans !
    Ce livre veut retracer ces trois années à partir de différents thèmes comme l'Académie, la Vierge, le Parvis, la pandémie, l'avancement des travaux, les relations politiques et diplomatiques. Cela évitera une chronologie fastidieuse. Chaque chapitre traitera d'une question de fond sans oublier les anecdotes qui sont mon quotidien. »

  • Dictionnaire amoureux ; de l'Islam

    Malek Chebel

    • Plon
    • 15 Avril 2021

    Depuis les attentats du 11 septembre 2001 et ceux de Charlie Hebdo et du Bataclan, l'islam a été planétairement mis à l'index, et les musulmans ont été tenus de justifier de leur bonne foi. En Occident, cette religion inspire parfois la suspicion voire l'incompréhension, et les débats qui l'abordent sont légion.

    Malek Chebel aborde ici avec la plus grande liberté l'ensemble des questions, même difficiles, qui ont trait à l'islam, comme le réformisme musulman, la répudiation des femmes, le voile ou la sexualité. Mais cet authentique vagabondage amoureux est aussi un livre d'histoires et un recueil de plaisirs dont les entrées sont autant d'invitations au voyage : désert, littérature, peinture, Alhambra... Lettre après lettre, il décline les mille et un raffinements qui fascinent tant.

    Anthropologue des religions et spécialiste du monde arabe, Malek Chebel a illustré et défendu à travers ses divers ouvrages, qui sont tous des références, une conception de l'islam compatible avec la modernité.

  • Il était une fois le judaïsme

    Armand Abécassis

    • Plon
    • 25 Novembre 2021

    « La civilisation dans laquelle nous vivons aujourd'hui plonge une part essentielle de ses racines dans le judaïsme : que l'on professe l'athéisme le plus radical ou que l'on adhère à l'une ou l'autre des grandes religions monothéistes, il irrigue, souvent à notre insu, nos conceptions et nos représentations. Apprendre à le connaître, c'est nous donner les moyens de nous mieux comprendre et, en ce sens, d'être plus clairvoyants et libres dans nos choix. L'ignorer serait nous méconnaître, avec tous les errements que cela peut entraîner. » Armand Abécassis Philosophe et exégète renommé du judaïsme, l'auteur retrace dans un récit d'une grande limpidité, avec le souci de s'adresser à tous de manière objective, l'histoire foisonnante et multimillénaire du peuple juif. Une aventure unique dans l'histoire de l'humanité, qui a façonné une grande partie de notre monde actuel, et dont l'influence philosophique, historique, culturelle, artistique et spirituelle est immense. Armand Abécassis en explique les coutumes, les différents courants, l'évolution de la pensée, les fêtes et les pratiques, sans éluder les grandes questions contemporaines.

    En stock

    Ajouter au panier
  • La Bible et le Coran

    Serge Lafitte

    • Plon
    • 25 Novembre 2021

    D'où viennent la Bible juive, la Bible chrétienne et le Coran ? Que contiennent ces livres considérés comme sacrés par les juifs, les chrétiens et les musulmans ? Qui les a écrits ? Dans quel but ? Comment nous sont-ils parvenus ? Qui étaient Moïse, Jésus et Mahomet ? Quel rôle jouent ces « Livres saints » dans le judaïsme, le christianisme et l'islam ? Qu'ont-ils en commun ? Quelles sont leurs différences ?
    C'est à ces questions, qui intéressent les croyants comme les sceptiques, que répond Serge Lafitte, spécialiste reconnu des religions monothéistes, en présentant leurs textes fondateurs et en racontant leur histoire.

  • Quelle est la toute première religion de l'humanité ? Comment sont apparues les notions de dieu, de sacrifice, de salut, de délivrance, de prière, de clergé ? Pourquoi est-on passé du culte de divinités féminines à celui de divinités masculines ? De la croyance en plusieurs dieux à la foi en un dieu unique ? Pourquoi la violence est-elle souvent liée au sacré ? Pourquoi y a-t-il plusieurs religions ? Qui sont les fondateurs des grandes traditions et quel est leur message ? Quelles sont les ressemblances et les différences fondamentales entre les religions ? Des premiers rituels funéraires des hommes préhistoriques aux grandes religions actuelles, Frédéric Lenoir explore de manière limpide l'univers foisonnant du sacré.
    Une question parcourt ce livre : à quoi servent les religions et pourquoi accompagnent-elles l'aventure humaine depuis l'aube des temps ?

  • Le Christ philosophe

    Frédéric Lenoir

    • Plon
    • 2 Novembre 2007

    Pourquoi la démocratie et les droits de l'homme sont-ils nés en Occident plutôt qu'en Inde, en Chine, ou dans l'empire ottoman ? Parce que l'Occident était chrétien et que le christianisme n'est pas seulement une religion.
    Certes, le message des Evangiles s'enracine dans la foi en Dieu, mais le Christ enseigne aussi une éthique à portée universelle : égale dignité de tous, justice et partage, non-violence, émancipation de l'individu à l'égard du groupe et de la femme à l'égard de l'homme, liberté de choix, séparation du politique et du religieux, fraternité humaine.
    Quand, au IVe siècle, le christianisme devient religion officielle de l'Empire romain, la sagesse du Christ est en grande partie obscurcie par l'institution ecclésiale. Elle renaît mille ans plus tard, lorsque les penseurs de la Renaissance et des Lumières s'appuient sur « la philosophie du Christ », selon l'expression d'Erasme, pour émanciper les sociétés européennes de l'emprise des pouvoirs religieux et fonder l'humanisme moderne.

  • Conseils du coeur

    Dalaï-Lama

    • Plon
    • 20 Août 2020

    Dans la tradition tibétaine, les conseils que donnaient les grands maîtres à ceux qui venaient les consulter étaient souvent rassemblés sous forme de livres intitulés « Conseils du coeur ». Le Dalaï-Lama a voulu reprendre cette coutume et offre ici une série de conseils simples, destinés à accompagner chacun tout au long de sa vie, quelles que soient ses croyances et sa tradition religieuse.
    À ceux qui sont prisonniers d'une passion amoureuse, à ceux qui souffrent de solitude, à ceux qui ne s'aiment pas... Avec compassion mais sans complaisance, celui que les Tibétains nomment Kundun - la Présence - s'adresse à chaque homme et à chaque femme, selon son âge, son état d'esprit, sa situation personnelle et son rôle dans la société.
    Le Dalaï-Lama nous apprend à adopter un regard ouvert sur le monde et sur nous-mêmes afin de tirer le meilleur parti de notre existence et d'atteindre la paix intérieure. Il indique la voie de l'amour, qui donne son véritable sens à la vie.

  • Guérisons inexpliquées, manifestations d'intelligence végétale et animale plus « impossibles » les unes que les autres, pouvoirs humains défiant la logique, communications audiovisuelles en provenance de l'au-delà, contacts extraterrestres analysés scientifiquement. Mais aussi complots tordus, supercheries délirantes montées par des savants, des militaires, des religieux, des médiums. Didier van Cauwelaert nous fait découvrir, dans les secrets de l'Histoire comme au travers de phénomènes tout récents, des cas incroyables attestés par des références solides.
    Et si « impossible » n'était pas terrestre ? De A jusqu'à Z, c'est notre conception du monde qui bascule à chaque entrée de ce Dictionnaire, pour le meilleur et (parfois) pour le pire.
    Mais l'intelligence, l'amour et l'humour qui, à la lecture de ce livre, semblent partout à l'oeuvre dans l'Univers ne sont-ils pas les meilleurs antidotes à la bêtise et à la barbarie humaines qui, trop souvent, monopolisent notre attention ?

  • « On retient mieux une image que mille mots ». Jésus aurait sans doute validé ce proverbe chinois, lui qui utilisait souvent des paraboles dans ses prédications. Le Père René-Luc, fondateur de CapMissio, l'école de mission de Montpellier, utilise ce même moyen. A l'aide d'images tirés de notre vie quotidienne, il nous donne dans ses 15 paraboles tournées vers l'essentiel, des éléments de réponses aux questions d'aujourd'hui : La parabole du radiateur ou si Dieu est bon, pourquoi la souffrance ? La parabole du chemin ou comment respecter les autres religions ? La parabole du phare ou comment discerner son propre chemin de vie ? La parabole du Soleil ou comment expliquer la Trinité ?...
    Au sommaire de l'ouvrage, 15 paraboles :
    La parabole du phare ou comment discerner son propre chemin de vie ?
    La parabole de l'aéroport ou qu'arrive-t-il si l'homme perd le sens de Dieu ?
    La parabole de la porte du coeur ou comment rencontrer Dieu ?
    La parabole des étoiles ou comment reconnaître les signes de Dieu ?
    La parabole du Soleil ou comment expliquer la Trinité ?
    La parabole du radiateur ou si Dieu est bon, pourquoi la souffrance ?
    La parabole de l'illuminatoire ou que se passe-t-il après la mort ?
    La parabole du feu ou pourquoi un chrétien ne peut pas croire en Jésus tout en rejetant l'Eglise ?
    La parabole de l'escalade ou comment progresser dans la vie spirituelle ?
    La parabole du légionnaire ou pourquoi Dieu permet les épreuves ?
    La parabole du chemin ou comment respecter les autres religions ?
    La parabole de la glue ou pourquoi passer par un prêtre pour demander pardon à Dieu ?
    La parabole du canoë ou comment faire durer l'amour dans le couple ?
    La parabole du voilier pour pourquoi est-ce si important de prendre du temps pour prier ?
    La parabole du boulet ou pourquoi est-il normal de parler de Dieu autour de soi ?

  • La sexualité selon Jean-Paul II

    Yves Semen

    • Plon
    • 28 Mai 2020

    Durant les quatre premières années de son pontificat, Jean-Paul II a consacré ses audiences générales du mercredi à un enseignement aussi original que parfaitement méconnu sur le corps, la sexualité et le mariage que lui-même a appelé une « théologie du corps ». Au total, 130 conférences représentant quelque 800 pages de texte qui constituent le plus vaste enseignement jamais délivré par un pape sur un même sujet.
    Paradoxalement, cet enseignement demeure ignoré non seulement du grand public, mais aussi des époux chrétiens et de la plupart des pasteurs.
    Certes, la pensée du pape est d'une densité intellectuelle qui en rend l'accès malaisé pour qui n'est pas familier de ses références philosophiques et anthropologiques. Un travail de « traduction » de la pensée du pape en un vocabulaire et des catégories plus accessibles était donc nécessaire.
    Tel est le but de ce livre : faciliter la découverte d'une pensée d'une richesse inouïe et profondément libératrice qui chasse définitivement de la morale catholique toute condamnation de la sexualité humaine et toute méfiance à son égard. Le sens chrétien du corps et de la sexualité apparaît ainsi comme une composante essentielle de la Bonne Nouvelle que les chrétiens ont mission d'annoncer au monde.

  • Voir

    Nhat Hanh

    • Plon
    • 9 Juillet 2020

    Là où il y a perception, il y a illusion. Tant que nous ne regardons pas la réalité en profondeur pour y découvrir sa nature véritable d'impermanence et d'interconnexion, nous serons dupés par les formes et les notions. Quand nous transcendons les formes, les concepts, les mots et les idées, nous ouvrons la porte de la non-forme.
    C'est elle qui nous apprendra à regarder au plus profond de nous, au delà de notre impulsivité et de nos pensées fugaces pour enfin découvrir le véritable sens de nos vies.

    Et si on se recentrait sur l'essentiel? Après le succès de Prendre soin de l'enfant intérieur,Thich Nhath Hanh nous revient avec la série Vivre en pleine conscience, des petits guides inspirants et joliment illustrés pour apprendre à vivre pleinement chaque moment de notre existence et améliorer notre qualité d'être au quotidien.

    Ouvrage illustré par l'artiste californien Jason DeAntonis.

  • Claire de Castelbajac

    Dominique-Marie Dauzet

    • Plon
    • 18 Mars 2021

    Grande figure de la spiritualité chrétienne, la brève existence de Claire de Castelbajac, née en 1953, frappe par sa joie de vivre et sa confiance en Dieu. Sa vie, à la fois simple et fulgurante, est marquée par une quête spirituelle intense et son aspiration à la sainteté.
    Emportée brutalement à 21 ans par une méningoencéphalite, Claire semble avoir été traversée par bien des grâces divines et elle est de plus en plus connue et aimée en France et au-delà, spécialement par les jeunes.

    Cette biographie exhaustive est réalisée à partir des nombreuses sources disponibles.

  • Combattre

    Nhat Hanh

    • Plon
    • 9 Juillet 2020

    Jamais dans l'histoire de l'humanité n'avons-nous eu autant de moyens de communication : télévision, radio, téléphone, e-mail, Internet... Pourtant, nous sommes comme des îlots séparés les uns des autres, avec peu de communication réelle entre nous. Quand nous ne pouvons pas communiquer, nous souffrons, et nous déversons nos souffrances sur les autres or, nous pouvons trouver des moyens de rouvrir les portes de la communication.

    Quand quelqu'un prononce des paroles malveillantes à votre égard, vous pouvez avoir envie de riposter sur-le-champ. C'est là que commence le combat. Cette habitude à réagir ainsi crée un circuit neuronal éculé dans votre cerveau. Quand vous utilisez encore et encore une même voie neuronale, elle se transforme en habitude. Très souvent, cette voie mène à la colère, à la peur ou à l'avidité. Il suffit d'une milliseconde pour arriver à nouveau à la même destination que la fois précédente : à la colère et au désir de punir la personne qui a osé vous faire souffrir.

    L'esprit et le cerveau sont malléables. Vous pouvez modifier votre esprit, votre cerveau, et votre façon de penser et de ressentir. Avec de la pratique, vous pouvez même créer de nouvelles voies neuronales qui mèneront à la compréhension, à la compassion, à l'amour et au pardon.

  • Dictionnaire amoureux ; du judaïsme

    Jacques Attali

    • Plon
    • 29 Janvier 2009

    " J'ai appris à devenir curieux - c'est-à-dire, en fait, amoureux du judaïsme, de son histoire, de sa façon de penser, de ce qu'il dit du monde, de ce qu'il permet aussi de penser, de comprendre, d'imaginer, J'aime aussi la façon dont il accueille toutes les critiques et dont il doute sans cesse de lui-même. J'aime la façon dont il me fait réfléchir, comme beaucoup d'autres grandes cosmogonies, aux grands invariants du monde ; j'aime encore les histoires de tant de personnages de la Bible et de l'histoire, fidèles à leur foi jusqu'à la quitter ou paraître le faire ; j'aime enfin ces petites histoires qu'on appelle juives, éclairantes autodérisions. Enfin, et peut-être surtout, j'apprécie dans le judaïsme qu'il ne soit pas jaloux, mais tolère bien d'autres amours. "

  • Le lumineux destin d'Alexandra David-Néel

    Jean Chalon

    • Plon
    • 5 Septembre 2019

    "Dans Le lumineux destin d'Alexandra David-Néel, j'ai voulu surtout respecter le rythme de ce destin galopant. C'est d'ailleurs l'un des secrets de cette vitalité alexandrine qui tient du prodige : Mme David-Néel ne s'est jamais arrêtée. Comment en aurait-elle eu le temps ? Elle s'incarna, en une seule existence, en tant de personnages,: anarchiste, bourgeois, bouddhiste, cantatrice orientaliste, exploratrice (elle fut la première parisienne à pénétrer à Lhassa en 1924), journaliste, écrivain... Comment aurait-elle pu perdre un instant alors que sa vie, sa vraie vie selon ses plus profonds désirs, ne commença qu'à 43 ans? Quelle leçon de patience et d'endurance ! Bondissant sans cesse en avant, sans cesse en mouvement, même quand on la croit imobilisée à sa table de travail, celle qui, centenaire, faisait, à l'étonnement de son entourage, renouveler son passeport, n'a consenti à se reposer qu'en consentant à mourir, en 1969. Et encore, rien ne prouve que la mort, pour Alexandra, soit un repos éternel !" Jean Chalon

  • Dictionnaire amoureux ; de la Bible

    Didier Decoin

    • Plon
    • 15 Octobre 2009

    La Bible de mes dix ans se résumait à un mince petit ouvrage cartonné, L'Histoire sainte, qui racontait les relations agitées de quelques héros de temps très anciens et d'un Dieu interventionniste qui se disait lui-même jaloux et prompt à la colère. Des décennies plus tard, ma Bible d'homme parle du (et au) monde entier. Amoureuse et nomade, elle m'a entraîné en Terre sainte, chez les imprimeurs du ghetto de Venise, à Doura Europos, dans les champs de coton de la Bible beit, à Babylone, sur les pentes du mont Ararat, chez les Amish, dans les grottes de Qumran, sur les traces des chasseurs d'Éden qui traquent sans relâche le Paradis perdu d'Adam et Eve, etc. Mes étoiles pour ce grand voyage dans le temps et dans l'espace ont été toutes ces Bibles dont la vie m'a permis de tourner les pages: la Bible des pauvres, la Bible du Diable, la Bible paysanne, la Bible de Voltaire, la Bible d'argent, la Bible de Marcel Carné, la Bible du dernier des Mohicans, la Bible low cost, la Bible de l'Homme noir qui assure que, de Moïse à Jésus, tous les personnages bibliques étaient noirs, sans oublier la Bible des Gédéons et enfin la bouleversante Bible-vitrail que Chagall fit en mémoire d'une jeune fille noyée.

  • Dictionnaire amoureux ; des Papes

    Bernard Lecomte

    • Plon
    • 3 Mars 2016

    L'histoire de la papauté comme on ne l'avait jamais racontée ! Explorant depuis plus de dix ans les « secrets » du Vatican, le journaliste Bernard Lecomte nous entraîne dans une incroyable promenade au coeur de la plus grande et la plus ancienne institution du monde, l'Eglise catholique, qu'ont dirigée, en deux mille ans, quelque 266 papes. De Saint Pierre au pape François, ces personnages tous différents - des saints, des martyrs, des héros, des chefs de guerre, des génies, des lâches, des tyrans, des jouisseurs - ont incarné l'Evangile, transmis la Révélation, combattu des hérésies, conquis des territoires, lancé des croisades, couronné des empereurs, inspiré les artistes, lutté contre le progrès, sauvegardé la paix, nourri des polémiques, etc.

  • Dictionnaire amoureux ; de Jésus

    Jean-Christian Petitfils

    • Plon
    • 27 Octobre 2015

    « Dans l'esprit de la collection des Dictionnaires amoureux, je suis parti à la rencontre de Jésus de Nazareth. Etre « amoureux » de lui est un sentiment intime qui engage l'être entier, mobilise ses émotions les plus profondes, où le mot prend, me semble-t-il, sa pleine dimension, puisqu'il se mesure à la transcendance. Cela dépasse l'amour d'un paysage, d'une musique ou d'un héros, mort depuis longtemps. Pour le chrétien que je suis, Jésus est une personne vivante, le Dieu fait chair venu apporter le Salut au monde. Parler de lui, c'est évoquer en historien le singulier rabbi juif du premier siècle de notre ère, qui parcourait les routes de Galilée en compagnie de ses disciples, appelant à l'amour du prochain et annonçant la venue du Royaume, mais aussi, en croyant, le Christ ressuscité, que l'on ne rencontre vraiment que dans une dimension de foi. Croire, c'est être relié, au coeur même de son être, à une mystérieuse source d'eau vive. C'est une chance, une grâce. » J.-C. Petitfils

empty