Littérature traduite

  • Quels sont les liens entre la lune et la femme ? Que signifient-ils ? Peut-on en déduire les archétypes de la psychologie féminine ?
    À travers le symbolisme de la lune sous toutes ses formes et à toutes les époques, Esther Harding, psychologue américaine formée par Jung, se livre ici à une interprétation de « l'âme féminine » selon la méthode jungienne de déchiffrement des mythes, des légendes et des rêves.

  • Le séjour de william henry hudson en patagonie au début des années 1870 fut la grande aventure de sa vie.
    Ses chevauchées dans la pampa avec sa seule carabine pour survivre, ses nuits sous les étoiles, sa vie libre de gaucho, sa nostalgie quand passaient dans le ciel les oiseaux migrateurs fuyant les hivers antarctiques, ses instants d'éblouissement comme aux premiers matins du monde, tels sont les sujets de ce livre, " si plein, si serein, écrivait bruce chatwin, qu'en comparaison thoreau lui-même paraît pontifiant ".

  • La romancière anglaise Vita Sackville-West (1892-1962) inspira à Virginia Woolf le personnage androgyne d'Orlando. Mais elle eut aussi un mari écrivain et diplomate, Harold Nicolson, et c'est avec lui qu'au milieu des années 1920 elle décida de suivre, au sud-ouest d'Ispahan, une ancienne piste de montagne fréquentée par les caravanes et empruntée jadis par Alexandre le Grand pour gagner l'Inde. À dos d'âne et en voiture, le truculent périple du couple sera émaillé de scènes de ménage, Harold ne perdant pas une occasion d'accabler de reproches cette épouse qui l'a emmené se perdre au milieu des nomades.

  • André breton disait du mexique qu'il est " le seul pays au monde instinctivement surréaliste ".
    Rien ne sert de vouloir l'expliquer, il suffit simplement d'y croire, comme l'italien pino cacucci, connu en france pour ses romans noirs. en une trentaine d'histoires couvrant tout le mexique dans l'espace et le temps, il nous guide dans un pays d'un millier d'ethnies, un pays qui depuis plus d'un siècle sert de refuge aux vaincus de toutes les guerres civiles, un pays qui n'est pas seulement pauvreté lancinante ou richesse obscène.
    On croisera au détour de ce livre de singuliers personnages, des mécaniciens philosophes et des vendeurs de pneus anthropologues, des éleveurs de coqs et des nageurs d'acapulco, une modeste logeuse dépositaire de légendes millénaires, et jusqu'à octavio paz, prix nobel de littérature.

  • Un jour, norman cousins tombe gravement malade.
    Selon les médecins, il a une chance sur cinq cents de guérir. refusant de se résigner, il décide alors de prendre les choses en main. il quitte l'hôpital, s'installe à l'hôtel, se fait projeter les meilleurs films comiques, découvre les vertus thérapeutiques du rire, réduit son traitement à de fortes doses de vitamine c. et guérit. c'est toute cette aventure, ses suites et ses enseignements qu'il raconte dans ce livre.

  • En 2001 à New York, un professeur d'Harvard fait l'acquisition d'un étrange manuscrit. Il publie l'année suivante ce qui s'avère être le premier roman écrit aux États-Unis par une esclave ayant réussi à s'échapper, et très certainement le premier livre écrit par une Noire, avant même la guerre de Sécession. Ainsi, dans les années 1850, à l'époque de l'immense succès de La Case de l'oncle Tom, oeuvre d'une Blanche, Hannah Crafts rédigeait dans l'intimité de sa chambre une autobiographie romancée qui ne connaîtrait le succès qu'un siècle et demi plus tard. Cette oeuvre nous fait directement pénétrer dans la conscience et le coeur d'une ancienne esclave ayant choisi le roman populaire pour décrire et comprendre le monde impitoyable qu'elle avait fui.

    « C'est un miracle que le monde de l'édition a parfois la chance de connaître. » Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire

  • Pourquoi tant de femmes portent-elles des chaussures à bout pointu ? le pied possède-t-il des " nerfs sexuels " ? qu'est-ce qui fait qu'une démarche est érotique ? les femmes sont-elles aussi fétichistes de la chaussure que les hommes existe-t-il une psychosomatique du pied ? fourmillant d'anecdotes, ce drôle de petit livre nous fait découvrir le pied dans tous ses états, redonnant à cet organe souvent dévalorisé, camouflé, mal traité, son importance pour notre équilibre.

  • « Ce fragment est donné à titre d'exemple de la position dépressive telle qu'elle peut apparaître au cours d'une analyse. Le patient dont il est question vint à l'analyse en disant qu'il ne pouvait pas parler, que cela ne coulait
    pas de source, qu'il ne savait pas dire des banalités et qu'il ne pouvait faire de geste spontané ni éprouver d'émoi.
    Au début, tout ce que l'on peut dire, c'est qu'il venait et qu'il parlait. C'était de la rhétorique. Peu à peu, il devint clair qu'il écoutait des conversations intérieures et qu'il en rapportait les parties qui pouvaient m'intéresser -pensait-il. Puis l'analyse se modifia en qualité. La première manifestation du progrès fut rapportée par le patient lorsqu'il parla d'un sentiment tout nouveau d'affection pour sa fille. Deux fois cette semaine-là il avait versé des larmes et cela lui parut un bon présage, car il avait été incapable jusque-là de pleurer ou de rire, comme il avait été incapable d'aimer. »
    D.W. Winnicott

  • Parti en 1876 avec la caravane du pèlerinage de la mecque, charles doughty s'engage dans une longue errance de deux ans et demi parmi les campements bédouins.
    Sans escorte et muni d'un pécule dérisoire, il sillonne l'arabie à la recherche de sites bibliques ou de formations géologiques remarquables, et dans cette région d'islam " fanatique " il refuse de se faire passer pour un musulman, au péril de sa vie. son récit, paru en 1888, fut longtemps le livre de chevet de lawrence d'arabie et reste considéré comme un chef-d'oeuvre de la littérature de voyage.

  • Dans ce livre, erich fromm développe sa réflexion sur la liberté, le sadisme, le masochisme et la destructivité, établissant une distinction entre certains types d'agressivité, au service de la vie, et une forme maligne de destructivité, la nécrophilie, véritable amour de la mort.

  • Pourquoi certaines femmes ont-elles un besoin névrotique d'amour, et certains hommes la phobie des femmes ? Peut-on parler d'un masochisme féminin ? Quel est le rapport entre " l'angoisse vaginale " et la frigidité ? Existe-t-il une spécificité de la sexualité féminine ? Qu'est-ce qu'une " mère virile " ? En abordant ici les grands problèmes de la psychologie féminine, Karen Horney entend remonter à la source des difficultés rencontrées par les femmes dans la société.

  • Cette initiation à la méthode philosophique a pour origine une série d'émissions radiodiffusées, d'oú son caractère très vivant et accessible.
    C'est une initiation à la philosophie en général, mais aussi à la pensée originale d'un des penseurs les plus marquants de notre temps.

  • Le XVIe siècle fourmillait d'aventuriers impatients d'explorer le Nouveau Monde, d'hommes d'argent déterminés à y faire fortune, de monarques désireux d'y étendre leurs possessions.
    Les Anglais voulurent eux aussi réaliser ce " rêve américain ". Le flamboyant Sir Walter Raleigh, favori d'Elisabeth 1er, l'habile John Smith, dont la vie fut sauvée par une princesse indienne, et Thomas Harriot, qui décrypta la langue algonquine, comptent parmi les héros de cette étonnante saga retracée avec une rigueur d'historien et un brio de romancier.

  • Les deux essais regroupés ici traitent des "relations de l'individu avec son propre moi et la menace de sa destruction complète par sa mort, que l'homme essaye d'annihiler par toute cette série de mythes fondés sur la croyance en son immortalité que la religion, l'art et la philosophie lui offrent pour le consoler".
    Le double (1914) étudie à partir de la littérature le dédoublement de la personnalité, le mythe du jumeau, la croyance en l'immortalité du moi. don juan (1922) part de réflexions inspirées par le don giovanni de mozart, et analyse la série de ses incarnations artistiques.

  • Pourquoi les bébés pleurent-ils ? ont-ils un sens moral ? existe-t-il un instinct maternel ? quels sont les avantages et les inconvénients d'être enfant unique ? que faire lorsque son enfant vole ou qu'il ment ? dans les textes qui composent cet ouvrage, le célèbre psychanalyste anglais (1896-1971) présente, à destination des parents et en particulier des mères, divers aspects de la théorie et de la pratique des soins aux enfants et propose un certain nombre de conseils très concrets.

  • Né dans une famille de riches marchands dans la toute-puissante venise du xiiie siècle, marco polo s'embarque à dix-sept ans, avec son père et son oncle, pour un voyage qui lui fera traverser l'asie, en passant par la mongolie, pour atteindre pékin en 1275.
    Il apprend la langue mongole et séjourne en chine pendant seize ans, durant lesquels il est chargé de nombreuses missions dans le pays. a son retour à venise en 1295, marco polo participe à la bataille de curzola, où il est fait prisonnier par les génois. c'est pendant sa captivité qu'il dicte à l'un de ses compagnons le récit de ses voyages, un des tout premiers témoignages occidentaux sur l'asie et l'extrême-orient.

  • Écrit en 1918, publié l'année suivante à titre posthume, " De la genèse de "l'appareil à influencer" au cours de la schizophrénie ", est l'oeuvre la plus célèbre de Tausk, et un texte d'une étonnante modernité. Sur la base d'un cas, celui d'une jeune femme de 31 ans prénommée Natalia, Tausk explique en détail une illusion qui affecte les schizophrènes, qui se disent sous l'influence d'une " machine diabolique " située à l'extérieur d'eux-mêmes et leur transmettant ou leur dérobant pensées et sentiments. Précurseur en de nombreux points (il annonce par exemple certaines idées de Melanie Klein sur la psyché préoedipienne et la projection, ou encore est le premier à définir la genèse, la constitution et la signification psychanalytique de la psychose), ce texte de Tausk doit également être lu en pensant aux conceptions modernes du corps, un corps médiatisé, branché par des fils ou des appareils sans fil grâce aux nouvelles technologies de transmission et de communication, relié à d'autres corps, présents, absents, très lointains, virtuels. L'aliénation moderne du corps ferait-elle écho à l'aliénation psychotique ?

  • " Quand ma fille est née, je suis restée là. Je ne savais pas quoi faire. Je n'avais aucun bon sens. Elle était étendue, agitant les bras, essayant de téter ses doigts. Elle s'est mise à pleurer. J'étais assise et je la regardais, je la regardais et je la regardais encore. " Nisa a 50 ans. Elle vit avec les siens - les !Kung San - en Afrique du Sud-Ouest, dans le désert du Kalahari. Malicieuse, douée d'une formidable liberté de ton et de pensée, elle a raconté son expérience de femme à une jeune anthropologue.
    Et ce qu'elle lui dit de l'amour, de la sexualité, de la vie de couple, des relations entre les hommes et les femmes, mais aussi du deuil, de la maternité, ou encore de la vieillesse, vaut tous les guides de développement personnel...

  • Le bouddhisme : une religion, une philosophie, une aventure spirituelle, mais aussi une aventure humaine, l'histoire d'une flamme qui se répand sur un continent, puis sur un autre.
    Le bouddhisme : tout cela à la fois, mais aussi une extraordinaire leçon, valable pour notre époque ; une doctrine qui n'est pas théorie pure, mais une pensée proche de nous, et qui peut nous aider à vivre. spécialiste incontesté du bouddhisme, edward conze, dont l'enseignement a marqué des générations de passionnés, propose ici une véritable introduction au bouddhisme, école de sagesse, qu'il illustre de nombreux extraits des sources et des textes originaux.

  • « Je n'ai jamais voulu être steward. Je n'ai jamais rêvé de me faire injurier par des passagers en voyage d'affaires et arroser de vomi par des gosses, d'être harcelé par des vieillards et exposé aux récriminations nostalgiques de pilotes regrettant l'époque plus tranquille où, aux commandes d'avions-cargos militaires, ils n'étaient pas encore obligés de verser des pensions alimentaires...»
    Et pourtant, Elliott Hester est devenu steward parce qu'il ne supportait plus de se geler l'hiver comme bagagiste à l'aéroport de Chicago. Bien mal lui en a pris. Retards insupportables et intoxications alimentaires, odeurs suspectes et animaux bizarres, querelles et flirts, mythomanes et nymphomanes : ses souvenirs défilent comme autant de sketches dans un théâtre de boulevard réduit aux dimensions d'un Boeing.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le philosophe Ralph Waldo Emerson (1803-1882) fut l'un des pères du transcendantalisme américain, fondé sur le culte de la nature et une essence de l'être indépendante de l'expérience. Cette exaltation de l'individu se retrouve dans ses English Traits (1856), rédigés après un long séjour en Grande-Bretagne où il avait été invité pour une tournée de conférences à l'automne 1847. Il y fréquenta bien sûr l'élite intellectuelle et mondaine, mais la bourgeoisie excita tout particulièrement sa curiosité ? cette bourgeoisie qui faisait alors la force de l'Angleterre industrielle et qui était de plus en plus active dans le gouvernement du royaume.

    Énergie physique des descendants de défricheurs de forêts, sagesse pratique et rude bon sens : telles sont les grandes qualités des Anglais qui, " comme tous les hommes chez qui la nature animale est puissante, se fient de préférence à leur instinct ". Mais l'hommage d'Emerson à la terre prospère de ses ancêtres est clairvoyant, car " cette prospérité et ces vertus mêmes donnent une sorte de justification au matérialisme et fortifient partout le pouvoir de la basse richesse " ; et puis, si les Anglais sont originaux, ils n'aiment l'originalité que chez eux, ce qui les rend orgueilleux et intolérants.

  • En octobre 1940, evelyn waugh, alors âgé de vingt-sept ans, s'embarque pour l'abyssinie afin d'assister, comme correspondant du times, au couronnement de l'empereur haïlé sélassié.
    D'ethiopie il se rend à aden puis à zanzibar, visite le tanganyika, le kenya et l'ouganda, fait un détour par le congo belge, rentre à londres en bateau via la rhodésie, l'union sud-africaine et l'île de sainte-hélène.

  • Mon intérêt pour l'adolescence s'est réveillé sous la poussée d'événements étrangers au divan du psychanalyste.
    Il s'est trouvé ranimé par les " bruits de la rue ", par l'agitation manifeste et croissante des adolescents, agitation qui s'exprime de moins en moins sous des formes individuelles et de plus en plus par des formations de groupes. les problèmes psychologiques de l'adolescent d'aujourd'hui diffèrent-ils de ceux qui se posaient à son semblable il y a deux ou trois générations ? dans quelle mesure la façon dont il exprime ces problèmes a-t-elle changé avec la structure sociale de la société ?.

empty