Saint-leger

  • L'homme-joie

    Christian Bobin

    • Saint-leger productions
    • 1 Septembre 2013

    Christian Bobin renoue avec la fibre narrative de ses grands livres: Le Très-Bas, Prisonnier au berceau, et construit celui-ci en quinze récits: des portraits d'êtres aimés , des rencontres, des figures emblématiques, des visions et une longue lettre à la

  • Deux petits pas sur le sable mouillé

    Anne-Dauphine Julliand

    • Saint-leger productions
    • 1 Mars 2013

    L'histoire commence sur une plage, quand l'auteur remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série dexamen, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie généthique orpheline.
    Elle vient de fêter ses deux ans et ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors Anne-Dauphine Julliand fait une promesse à sa fille : " Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manquera jamais d'amour. " Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour.
    Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
    Il faut ajouter de la vie au jour lorsqu'on ne peut ajouter des jours à la vie.

  • Histoire d'une âme

    Sainte Thérèse De Lisieux

    • Saint-leger productions
    • 1 Juin 2012

    « (...) Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, (...) ne vécut que 24 ans dans ce monde, à la fin du XIXe siècle, conduisant une vie très simple et cachée mais qui, après sa mort et la publication de ses écrits, est devenue l'une des saintes les plus connues et aimées. La petite Thérèse n'a jamais cessé d'aider les âmes les plus simples, les petits, les pauvres, les personnes souffrantes qui la priaient, mais elle a également illuminé toute l'Église par sa profonde doctrine spirituelle, au point que le vénérable Pape Jean-Paul II, en 1997, a voulu lui conférer le titre de Docteur de l'Église, s'ajoutant à celui de patronne des missions, qui lui avait été attribué par Pie XI en 1927. Mon bien-aimé prédécesseur la définit experte en scientia amoris (...).
    Cette science, qui voit resplendir dans l'amour toute la vérité de la foi, Thérèse l'exprime principalement dans le récit de sa vie, publié un an après sa mort sous le titre Histoire d'une âme. C'est un livre qui eut immédiatement un immense succès, et qui fut traduit dans de nombreuses langues et diffusé partout dans le monde. Je voudrais vous inviter à redécouvrir ce petit-grand trésor, ce commentaire lumineux de l'Évangile pleinement vécu ! L'Histoire d'une âme, en effet, est une merveilleuse histoire d'Amour, racontée avec une telle authenticité, simplicité et fraîcheur que le lecteur ne peut qu'en être fasciné ! Mais quel est cet Amour qui a rempli toute la vie de Thérèse, de son enfance à sa mort ? Chers amis, cet Amour possède un Visage, il possède un Nom, c'est Jésus ! (...) Dans l'Évangile, Thérèse découvre surtout la Miséricorde de Jésus, au point d'affirmer (...) : « Je n'ai qu'à jeter les yeux dans le Saint Évangile, aussitôt je respire les parfums de la vie de Jésus et je sais de quel côté courir... Ce n'est pas à la première place, mais à la dernière que je m'élance... Oui je le sens, quand même j'aurais sur la conscience tous les péchés qui se peuvent commettre, j'irais, le coeur brisé de repentir, me jeter dans les bras de Jésus, car je sais combien Il chérit l'enfant prodigue qui revient à Lui » (...).
    Confiance et Amour sont donc le point final du récit de sa vie, deux mots qui comme des phares ont éclairé tout son chemin de sainteté, pour pouvoir guider les autres sur sa propre petite voie de confiance et d'amour, de l'enfance spirituelle (...)» Benoît XVI Audience générale Du mercredi 6 avril 2011. Place Saint-Pierre, Rome.

  • Le roman de Jeanne d'Arc

    Philippe de Villiers

    • Saint-leger productions
    • 7 Mai 2015

    Pour rendre à Jeanne, au-delà de la place qu'elle occupe dans l'Histoire, un peu son humanité et de sa fragilité, Philippe de Villiers est parti sur ses traces : il a visité et revisité Domrémy, Chinon, Orléans et Compiègne, Le Crotoy et Rouen. Il a longé la Loire, refait la route du Sacre et celle de la capture.
    Il s'est imprégné de l'air qu'elle a respiré, a renoué avec sa langue, son univers, les saisons de son enfance. Il a relu les dernières minutes du procès et s'est laissé habiter par la force unique de cette guerrière.
    Avec le style et le panache qui ont fait le succès du Roman de Charette et du Roman de Saint Louis, Philippe de Villiers dessine ici le portrait d'une Jeanne loin des stéréotypes, celui d'une âme simple et portée par la grâce, tout entière vouée à la sincérité de son combat ; à l'amour de son pays : la France.

  • Le mystère Clovis

    Philippe de Villiers

    • Saint-leger productions
    • 2 Mai 2019

    Dans une évocation gorgée de couleurs fortes et de furieuses sonorités, Philippe de Villiers fait revivre Clovis et lui donne la parole. Le roi fondateur dévoile les épisodes les plus intimes, les plus secrets, de ses enfances, de ses amours, de ses chevauchées. Ce livre éclaire d'un jour nouveau le mystère de sa conversion, rétablit la vérité sur la date de son baptême et renouvelle ainsi la perspective symbolique de tout notre passé, de notre destin. Au fil d'un récit haletant, affleurent parfois des correspondances troublantes entre les tribulations du monde de Clovis et les commotionsde notre temps : le va et vient des peuples en errance, les barbares, les invasions, les fiertés évanescentes, les civilisations qui s'affaissent..Une restitution spectaculaire, passionnante, inattendue, qui nous fait revivre comme jamais les temps mérovingiens et les origines de la France.

  • Loué sois-tu

    Pape François

    • Saint-leger productions
    • 1 Juillet 2015

    Audiolivre, texte intégral de la lettre encyclique Laudato Si' sur la sauvegarde de la maison commune du Pape François.

  • Frère François

    Julien Green

    • Saint-leger productions
    • 1 Août 2013

    Frère François naît à la fin du XIIesiècle, dans une Italie divisée par les guerres, entre les murs d'une petite cité moyenâgeuse: Assise.
    Il grandit quelques années avant la troisième croisade, à une époque qui, écrit Julien Green, hésite « entre heur et malheur », comme si elle « attendait la venue de quelqu'un ».
    François connaît l'oisiveté et les plaisirs des jeunes gens riches de son temps. Il rêve de connaître le monde, de devenir grand prince, chevalier. Mais Quelqu'un est caché, qui l'attend. Quelqu'un qui ne connaît ni armes, ni titres, ni orgueil : Dieu, sous la forme du Christ pauvre, qui fera de François le poverello d'Assise.
    Ce livre paru en 1983 où les connaissances historiques ne font pas défaut, est écrit avec la maestria de l'écrivain et la passion du catholique pratiquant qu'était Julien Green.
    À noter qu'il fut le premier non français élu à l'Académie française le 3 juin 1971, au fauteuil 22, succédant à François Mauriac.

  • L'imitation de Jésus-Christ

    Thomas A Kempis

    • Saint-leger productions
    • 1 Juillet 2012

    Voici un texte capital de la piété chrétienne dans une traduction faite pour en faciliter la lecture et la méditation quotidiennes.
    La disposition des versets correspond à celle voulue par les auteurs à l'origine. Cette prière, issue de la devotio moderna des XIVe et XVe siècles, recèle une justesse spirituelle pour aujourd'hui. Le père Jacques Fournier rappelle que le véritable auteur à la source du texte - avant Thomas a Kempis - est Gérard Groote et décèle les vrais enjeux de l'Imitation pour celles et ceux qui, engagés dans le monde, veulent prier en conversation avec Jésus-Christ.

  • Montre-moi ton visage

    Véronique Lévy

    • Saint-leger productions
    • 1 Septembre 2015

    Véronique Lévy est saisie dès l'enfance par le goût de l'absolu. Elle connaît à l'adolescence les affres et les abîmes du monde. Pourtant, une lumière ne cesse d'affleurer sur ce chemin chaotique. Ou plutôt un visage, celui du Christ.

  • Le roman de Saint Louis

    Philippe de Villiers

    • Saint-leger productions
    • 1 Novembre 2014

    « Je rêvais de retrouver la trace et l'image d'un Saint Louis à l'humanité sensible, un Saint Louis de chair, à figure humaine. Le temps, en l'élevant au-dessus de nos natures, lui a peut-être rendu un mauvais service. Il m'a imposé d'aller puiser aux sources les plus authentiques. Là où repose le trésor des paroles vivantes, laissées par les premiers témoins. Ceux qui ont vraiment connu le roi Louis IX, qui l'ont approché, accompagné depuis l'enfance jusqu'au trépas. J'ai remonté le filet d'eau vive. Je n'ai rien inventé. Ni les événements, ni les personnages, ni même l'insolite. Il m'a fallu plonger dans l'époque, en étudier la vie quotidienne dans ses moindres détails, sentir battre les passions, pour faire revivre un Saint Louis de notre temps. » Philippe de Villiers

  • La foi chretienne hier et aujourd'hui

    Joseph Ratzinger

    • Saint-leger productions
    • 1 Juin 2013

    Audiolivre : Comment croire aujourd'hui ? Et que faut-il croire ? Cette Introduction au christianisme, hier, aujourd'hui, demain, titre d'origine, est considérée comme l'une des oeuvres majeures de la théologie au XXe siècle.

  • La Légende de saint Julien l'Hospitalier

    Gustave Flaubert

    • Saint-leger
    • 20 Novembre 2018

    Julien est un jeune seigneur du moyen âge. Sa passion de la chasse le hante. Un grand cerf, tombé sous ses coups, lui fait une terrible révélation : un jour, il assassinera son père et sa mère. Bouleversé, le jeune homme quitte son pays et se jette dans une vie d'errance et de guerre

  • Padre pio : un miracle permanent

    Yohan Picquart

    • Saint-leger
    • 15 Septembre 2021

    Le Padre Pio fait incontestablement partie des plus grands mystères de l'époque contemporaine.Giulio Andreotti, ancien ministre et Président du conseil italien, alla jusqu'à prononcer les mots suivants : « Ce qui s'est passé autour du Padre Pio est l'événement le plus important du vingtième siècle »Canonisé par le pape Jean Paul II en 2002, il fut favorisé des plus grands charismes spirituels, comme si Dieu s'était plu à les lui concéder tous : bilocations, visions, stigmates.. Il eut également à souffrir des combats spirituels les plus violents et des persécutions les plus sournoises de certains de ses confrères.Cette permanence du miracle n'eut pourtant que valeur anecdotique : cet humble capucin, qui se définissait comme un « mystère pour lui même », a toujours vécu dans l'obéissance et souhaité fuir toute forme de curiosité intempestive. Il se savait porteur d'un message bien plus grand que lui : il était prêtre, et sa vie entière ne fut qu'une authentique réponse à tout appel sacerdotal : mener les âmes qui lui étaient confiées vers Dieu et soulager les souffrances de ses contemporains par une continuelle offrande de lui même. Ce disciple de saint François sut faire rayonner l'évangile, ne rougissant jamais de la croix du Christ, qu'il a expérimentée jusque dans sa chair et dans laquelle il a toujours vu le signe de l'amour de Dieu pour chacun et chacune d'entre nous.Au-delà de son aspect biographique, l'originalité de cet ouvrage est de rapporter nombre de pensées du Padre Pio, ainsi que de nombreux témoignages et « fioretti » de ceux qui ont, de près ou de loin, eu la chance de le côtoyer.

  • Célébration du quotidien

    Colette Nys-Mazure

    • Saint-leger productions
    • 7 Juillet 2020

    Colette Nys-Mazure a pris au sérieux l'exhortation de Brecht pour nous offrir cette Célébration du quotidien. Car dans la routine des jours, nous sommes bien souvent ailleurs, absents à nous-mêmes, sourds à ce miracle continu qu'est notre vie ordinaire. À travers une écriture poétique et très féminine, Colette Nys-Mazure célèbre la trame secrète de nos existences. " Chaque matin, je m'étonne et je me réjouis d'être en vie. Je ne m'y habitue pas. La version papier de cette « Célébration... » s'est diffusée depuis à plus de 60 000 exemplaires. Il s'agit d'un bel éloge de la vie quotidienne par une femme et un écrivain. Mais en plus du souci de la vie de tous les jours, l'auteur propose un supplément d'âme et va droit au coeur de l'existence de chacun, dans ce qu'elle a de profond. Avec une vraie proximité avec le lecteur, l'auteur s'adresse à lui avec sensibilité et cherche l'extraordinaire sous l'existence la plus ordinaire. Écrire d'une cuisine, d'un escalier, d'un train, d'un jardin, d'une chambre et c'est notre regard sur le plus banal qui se voit transformé...

  • Le Zen qui est une des religions du bouddhisme, se caractérise entre autre par l'importance accordée à l'assisesilencieuse zazen. Dans le cadre du dialogue interreligieux monastique, le Frère Benoît Billot, bénédictin s'est rendu dans un monastère bouddhique zen au Japon pour y vivre quelques temps. Pendant 40 ans, il a pratiqué et s'est formé pour devenirenseignant Zen. Il nous montre comment cette pratique peut être une aide précieuse pour disposer notre psychisme et notre corps à la prière du coeur. Avec son habituel talent à distiller l'essentiel en peu de mots, il nous propose des petits exercices tirés de cette Sagesse orientale visant à prendre la posture assise, à travailler le souffle, à se détacher du flux continuel de nos pensées pour lâcher prise et s'ouvrir à la Présence agissante de Dieu.

  • Thérèse et François de Lisieux à Assise

    Dominique Blain

    • Saint-leger
    • 20 Octobre 2021

    Thérèse et François, ces deux noms résonnent à notre esprit comme un hymne à la vie et à l'amour qui est son corollaire. Ils évoquent des attitudes mystiques traversées de soleil et de vent, quel'esprit chevauche pour répondre aux besoins des hommes. Qu'est-ce qui différencie ces deux « fols en Dieu » ? Qu'est-ce qui les rapproche ? Jeune, François incarne les plaisirs de la vie dans la douceur d'une région ombrienne. Tandis que Thérèse se réfugie dans la chaleur d'un foyer de tendresse et de rêves enfantins, se confie à ses soeurs, et prie chaque matin son enfant Jésus comme on mange le pain du jour. Pourtant, ils puiseront à la même « Source » cet « Amour » qui leur sera donné. Par une vie pleinement accomplie, ces deux êtres d'exceptions nous dévoilent dans cet ouvrage le secret d'une « Vérité » qui dépasse tout entendement.

  • Troisième élan du coeur de notre sympathique Grenouille qui pour l'occasion offre à tous les  jeunes et moins jeunes sa compréhension d'une vie de lectures bibliques et de prières. Un partage joyeux et  sérieux à la fois.

    Une grand­mère, appelée Grenouille parce qu'elle y croit et qu'elle a de l'humour, raconte l'Évangile à sa  petite fille de 10 ans bientôt. Elle choisit des extraits, en respectant le cheminement de Jésus : l'enfance, l'appel à  la mission, l'enseignement sous différentes formes dont certaines paraboles, des actes de guérisons, d'autres  miracles, puis le chemin vers la Passion, la mort et la Résurrection, pour finir sur l'Ascension et la Pentecôte. Les  extraits viennent d'Évangiles différents (la Pentecôte, des Actes des Apôtres). La lecture est à la fois factuelle et  spirituelle, posant des questions pour l'aujourd'hui de la vie. Elle est simplifiée, mais les mots savants demeurent,  expliqués. C'est une vraie initiation aux textes originaux, mais toujours lus avec des interprétations, des questions,  et de l'humour parfois... Le texte s'adresse à des jeunes qui veulent lire seuls ou accompagnés, parce qu'ils se  préparent au baptême par exemple. Pour les accompagnateurs éventuels, les références sont toujours notées en  bas de page. Quelques illustrations agrémentent le recueil....

  • Un livre rare de recettes de médecines douces commenté par une soeur de l'ordre des  carmes déchaux.

    Ce petit livre est un court extrait de « Meine Wasserkur » - « Ma cure d'eau » -, paru en Allemagne en  1886, où Kneipp décrit toutes les applications d'eau qu'il a découvertes et pratiquées. Il avait aussi développé en  complément l'usage des plantes, dont rend compte le présent opuscule. Ce  petit  ouvrage  contient  d'abord  une  présentation  plus  ou  moins  détaillée  de  chaque  plante  et  de  ses  applications ; puis une liste succincte des plantes les plus indispensables pour une petite armoire à pharmacie  domestique ; ensuite, quelques remèdes complémentaires ; enfin une notice un peu détaillée de la vie de l'Abbé  Kneipp. La forme particulière du livre s'explique à la fois par son sujet, et par le fait qu'il est un extrait d'un ouvrage plus  vaste. Et comme le dit lui­même l'auteur dans la préface de la première édition, par son style « fruste » - mais  efficace... Kneipp a certainement été très célèbre en son temps, et il reste relativement connu en Allemagne et dans les pays  germaniques, par la fédération d'associations qui continuent à diffuser sa méthode.

  • L'imitation de Jésus christ revisitée

    Sully Faïk

    • Saint-leger
    • 21 Août 2021

    On ne lit jamais sans fruit L'Imitation de JésusChrist, le plus beau livre qui soit sorti de la main d'un homme, puisque l'Évangile n'en vient pas. Texte le plus traduit au monde après la Bible, ce journal intime est celui d'une âme en chemin spirituel. Il évoque, dans une langue simple, directe et pleine de lumière, les trois étapes de la vie mystique : purificatrice, contemplative et unitive. La plupart des enseignements prodigués par Thomas a Kempis ? son auteur présumé sont à la portée de tous : riches et pauvres, ignorants et savants, humbles et puissants. Chacun y trouve la parole qui lui convient, dans les jours de joie comme dans les jours de tristesse. Mais, pour que ce bestseller puisse poursuivre son ?uvre dans le monde d'aujourd'hui, l'auteur de cette version revisitée nous invite à le redécouvrir dans un langage contemporain allégé des thématiques trop spécifiquement destinées au milieu monastique de la fin du Moyen Âge. Puisse cette « revisitation », offerte en méditation au public de notre XXI e siècle, engendrer la même vendange abondante que son aînée, qui a connu au cours des siècles plus de 4000 éditions en de multiples langues.

  • L'art de se taire Nouv.

    L'art de se taire

    Joseph Dinouard

    • Saint-leger
    • 27 Avril 2022

    Confrontant à la tradition spirituelle diverses situationstypes où la religion catholique est mal discutée, autant par la parole que par les mots, l'abbé Dinouart dissèque les multiples origines possibles (politiques, psychologiques et sociales) de ces dérives par une petite typologie de ces situations, classées selon le profil des caractères de discoureurs à travers un échantillonnage minutieux traversant les classes sociales et les milieux culturels. C'est également une invitation à reconsidérer la place du silence dans les débats : trop souvent soit méprisé comme un refuge médiocre pour les faibles d'esprit et de caractère, soit cantonné à la discipline régulière des cloîtres monastiques ; il serait plutôt, en réalité, non seulement une marque de sagesse mais également une disposition d'esprit privilégiée d'une grande âme en quête de vérité.

  • Le roman de Charette

    Philippe de Villiers

    • Saint-leger productions
    • 7 Mai 2015

    « Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais » : la vie de François- Athanase Charette de la Contrie est à l'image de sa devise. Vendéen comme lui, Philippe de Villiers nourrit depuis longtemps un attachement tout particulier pour ce héros dont le destin fait écho à sa propre histoire familiale. Au point de s'identifier à lui et de ressusciter, sous forme de mémoires imaginaires, la vie aventureuse de cet homme aussi séduisant qu'intrépide, fidèle envers et contre tout à une cause : « la Foi, le Roi, la Patrie, ».
    De sa brillante carrière dans la Marine royale, intégrée à l'âge de quatorze ans, à ce jour de 1793 où, à la tête d'une troupe de paysans du Marais breton, Charette part à l'assaut de la République, Philippe de Villiers ressuscite la flamboyante épopée d'un homme dont l'audace et le courage, la personnalité singulièrement libre et moderne, n'ont pas fini de fasciner.

  • Enfin un livre qui ne tourne pas autour du pot en ce qui concerne la guérison divine ; le titre ne porte pas à équivoque : Dieu guérit comme il veut et quand il veut et j'ajouterai de la façon qu'il considère meilleure pour la personne qu'il veut guérir. Cet ouvrage fait le tour de la question concernant les guérisons divines et à ce jour je ne connais pas d'autres livres qui les relatent avec autant de précisions et de références bibliques. Samuel Martin est un jeune homme passionné de l'Écriture qui écrit avec son coeur et surtout avec humilité. "Dieu guérit..." est pour moi une référence, car il scrute toutes les facettes de la guérison divine. Je ne peux qu'encourager Samuel à poursuivre sa quête et sa soif de scruter l'Écriture et de la partager avec ceux qui se nourrissent chaque jour de Celle-ci.

  • Pourquoi les Paroles de Dieu sont-elles parfois difficiles à entendre ? Le magistère catholique nous dit pourtant bien que le salut ne se paye ni ne s'achète : la porte est Jésus et Jésus est gratuit ! Cependant, quand on y pense vraiment, la notion de gratuité dans l'agir est-elle pensable ? Achetonsnous quelque chose lorsque nous donnons au pauvre ? Le mérite compte-t-il ? Etonnons-nous de l'expérience du don ? S'il y a réciprocité, comment donner à Dieu quelque chose qu'il n'ait pas déjà ? Pouvons-nous être « ses amis » ? L'idée de questionner philosophiquement le principe de gratuité en rapport avec la logique du don part d'une méditation de la doctrine sociale de l'Église (Ch. I et II) et d'une recherche d'interprétation de cette crux interpretum que constitue la parabole de l'intendant infidèle (Ch. VII). De quoi parlons-nous (Ch. III philologie) ? Au risque de paraître égoïste, s'agit-il d'un mensonge social ? Si Job agit selon la justice, estce gratuitement ?

  • Il s'agit d'une suite de méditations interrogeant la « vérité révélée » en Jésus Christ, vrai homme et vrai Dieu - source de vérité et, par làmême, paradoxe, cause de scandale. L'idée directrice est que la vérité chrétienne ne se donne pas comme un contenudonné objectif et définitif dont on pourrait s'emparer comme tel. La marque de l'EspritSaint, qui est la seule « garantie » du chrétien, est le contraire d'une assurance contre tout risque d'erreur ou de malheur, car c'est en prenant le risque de se perdre qu'on entre réellement dans l'espérance d'un rachat. C'est au contraire le désir de sécurité qui engendre les hérésies et particulière cette hérésie majeure qui consisterait à prétendre objectiver nos rapports avec le monde, le prochain et Dieu. D'où l'importance de la notion de mystère, inséparable de celle de dogme : le dogme est là pour empêcher la vérité de se refermer sur ellemême en excluant tout risque d'erreur.

empty