Littérature traduite

  • En 1941 Branko Bokun débarque à Rome, officiellement comme membre de la Croix-Rouge, officieusement pour alerter Pie XII sur les massacres de Serbes orthodoxes et de Juifs perpétrés par les oustachis croates avec la bénédiction du clergé. Sa mission échoue et le Vatican fait la sourde oreille, mais Branko reste en Italie pour venir en aide à des prisonniers de guerre évadés et renseigner les démocrates yougoslaves sur tout ce qui se passe dans la Rome interlope : celle du fascisme, puis celle de l'occupation allemande, enfin celle de la libération.

empty