9782743613952

  • La dernière réplique de la dernière nouvelle de ce recueil pourrait à elle seule résumer le talent qu'Elmore Leonard possède au plus haut degré : " Il savait raconter les histoires ". S'il fallait encore le prouver, ces neuf nouvelles en témoignent, tant les personnages semblent sortir de la page et s'animer d'une vie propre, tant les histoires qu'ils vivent obéissent à une construction sans faille. Elmore Leonard fait partie de ces nouvellistes qui sont capables de nous donner à lire un vrai roman en miniature, sans laisser au lecteur l'impression d'une histoire au rabais ou inachevée.

    Certains textes appartiennent clairement aux genres favoris de l'auteur, histoires criminelles ou westerns et il va jusqu'à mettre en scène un certain nombre de personnages croisés dans ses romans (ainsi les marshals Karen Sisco et Raylan Givens). D'autres échappent à toute classification et n'en sont pas moins intenses et réussies, telle Traîner au Buena Vista qui se déroule dans un village de bungalows au soleil, où des gens âgés attendent la mort en jouant au golf, ou Vive le capitaine Early, l'histoire d'un soldat noir de l'époque de Theodore Roosevelt, en butte à l'ostracisme de ses camarades blancs. Il y a aussi le cascadeur de rodeo Ben Webster dont la carrière au cinéma a tourné court et qui n'a pas eu plus de chance avec les femmes, jusqu'au jour où il retrouve en Oklahoma la belle Denise dont il était amoureux à l'école.


    Brillantes, drôles, émouvantes, ces nouvelles portent toutes dans leur diversité la signature inimitable de " Dutch ". Les critiques américains se sont aperçus depuis un moment qu'il était un grand écrivain. Ce recueil devrait parler pour lui en France.

empty