DENIS AUTHIER

  • Pour cent dollars de plus

    Jack London

    • Allia
    • 6 Février 2014

    Joe est boxeur. Il s'apprête à se marier. Mais avant, il doit encore livrer combat, le dernier promet-il à sa fi ancée, qui lui permettra de gagner les cent dollars, nécessaires à leur installation. Il doit a® ronter une brute épaisse, à la force terrifi ante. Joe, plus fl uet, compte sur son intelligence du « jeu ». Tout se jouera au dernier round. C'est ce combat de David contre Goliath, de la fi nesse contre la force, que raconte London, lui-même grand amateur de boxe, dans ce récit peu connu mais tout à fait emblématique de son oeuvre.

  • Un artiste du monde flottant

    Kazuo Ishiguro

    • 10/18
    • 5 Septembre 2002

    Jeune homme bohème, le peintre masugi ono aimait à fréquenter le " monde flottant ", métaphore sous laquelle les japonais définissent les lieux de plaisir de la vie nocturne.
    Dans le japon de l'après-guerre, l'artiste vieillissant se trouve confronté à un univers en dislocation, plongé dans une sombre incertitude. il tente de donner un sens à sa vie, il dialogue avec ses contemporains et interroge son passé.

  • Le fils du fils prodigue

    Soma Morgenstern

    • Liana levi
    • 2 Octobre 2014

    Vienne dans les années vingt. Le jeune Alfred, étudiant plein de fougue et de curiosité, y coule des jours heureux avec sa mère et sous la tutelle éclairée du Dr Frankl lorsque, de sa Galicie natale, arrive l'oncle Welwel, flanqué de l'inévitable Jankel, son régisseur. Le motif déclaré de leur visite ? Le deuxième congrès juif mondial. En réalité, ils sont là pour essayer de convaincre Alfred de venir vivre sur la terre de ses ancêtres. C'est l'occasion pour Morgenstern de décrire avec verve le choc culturel entre un monde traditionnel et cette bourgeoisie juive viennoise parfaitement intégrée dans la société de l'époque.

    « Puisant l'inspiration et ses personnages dans ses souvenirs d'enfance en Galicie orientale puis dans le milieu juif viennois d'avant l'apocalypse, Morgenstern esquisse subtilement la dernière valse d'un monde en sursis. Envoûtant. » L'Express « Il dépeint à touches délicates une Vienne en état d'apesanteur [¿] Morgenstern conduit admirablement son récit ; à tort méconnu, ce grand écrivain d'un monde perdu, ami de Robert Musil et de Joseph Roth nous promène avec tendresse dans une société promise à l'anéantissement. » Télérama

  • Fuite et fin de Joseph Roth

    Soma Morgenstern

    • Liana levi
    • 5 Octobre 2017

    Génial et enfantin, lucide et menteur, attachant et insupportable, tel est l'éblouissant portrait que brosse Soma Morgenstern de son ami Joseph Roth. Une amitié nouée à Vienne en 1913, et qui s'achèvera dans un petit hôtel de la rue de Tournon, à Paris, un an avant l'entrée des Allemenads dans la ville, avec la mort de Joseph Roth. À travers la chronique drôle et émouvante de cette amitié, c'est toute l'intelligentsia viennoise de l'entre- deux-guerres qui revit, comme renaissent Paris, Vienne et Berlin d'avant les années sombres du nazisme. Un document exceptionnel qui se dévore comme un roman.

  • Apologie

    Lorenzino De Médicis

    • Allia
    • 10 Février 2011

    Dans cette plaidoirie, écrite par le tyrannicide lui-même, Lorenzino de Médicis donne ses raisons et répond à ses accusateurs. Leopardi ajoute ceci : « Il est admirable de voir comment celui qui écrivait pour lui-même et ne pouvait rechercher la pédanterie avait porté comme un Atlas toute l'éloquence grecque et latine dans son texte où vous la voyez vivante et telle quelle. »

  • Machiavel et la conception psychologique de l'histoire ; Hobbes et le problème de l'idéologie ; les grands utopistes de la Renaissance ; Vico et la mythologie comme reflet des rapports politiques... Ces questions ont en commun d'avoir une signification actuelle, mais aussi de prendre origine dans une même situation historique : la société bourgeoise en train de se libérer des entraves du système féodal. Elles sont reliées directement aux besoins, aux désirs, aux nécessités et aux contradictions déterminés de cette société. Aussi sont-elles caractérisées par Horkheimer dans ce livre de 1930 comme problèmes de la philosophie bourgeoise de l'histoire.

  • Idylle en exil

    Soma Morgenstern

    • Liana levi
    • 2 Octobre 2014

    Alfred a quitté Vienne, sa mère et le monde moderne pour rejoindre la terre de ses pères, où les traditions sont encore vivaces. Là, tout est nouveau pour lui, et c'est avec l'enthousiasme de la jeunesse qu'il se lance dans la découverte de ce monde inconnu. A l'école de la vie, il apprendra aussi bien à moissonner qu'à prier ou aimer. Mais il apprendra aussi qu'être juif au milieu des paysans polonais et ukrainiens peut exposer aux jalousies, à la vindicte, voire à de cruelles représailles... L'idylle vire alors au drame.

    « Dans le deuxième volet de sa trilogie, Soma Morgenstern confronte deux communautés, l'une chrétienne, l'autre juive. Entre cohabitation et affrontement. » Le Matricule des anges « Prémonitoire de l'extermination d'un peuple, ce livre déchirant s'achève sur la mort de l'enfant juif lynché par une foule de paysans polonais ivres. On ne sait pourquoi les chefs-d'oeuvre doivent parfois attendre si longtemps dans l'obscurité avant d'être lus et reconnus. » L'Arche

  • Les étoiles du Pacifique

    Nancy Cato

    • Belfond
    • 7 Juillet 2011

    De 1824 à 1969, la saga d'une nation à travers la destinée de trois familles. Une fresque passionnante, véritable épopée qui retrace l'histoire de ces hommes et de ces femmes qui ont combattu la nature sauvage de l'Australie pour en faire un grand pays.

    De la sauvage Tasmanie aux rivages du Pacifique sud, une fresque grandiose, véritable épopée qui retrace plus d'un siècle d'une histoire australienne faite d'aventures, de passions et de tourments. La redécouverte d'une saga inoubliable par l'une des signatures majeures de la littérature australienne.

    Eldorado pour certains, bagne et tombeau pour d'autres, l'Australie du début du XIXe siècle revêt bien des formes pour les pionniers qui débarquent sur ses rives.

    Parmi ces colons de la première heure venus tenter leur chance sur cette terre du bout du monde, les Forbes, les Brown et les King. En eux, une même énergie vitale, un même rêve fou : plier cette nature hostile et sauvage à leur volonté.

    Colonisation des territoires aborigènes, ruée vers l'or, guerres mondiales... Au gré des blessures et des drames, ces trois familles vont forger leur histoire. Et c'est dans ce passé tumultueux que leur descendante, la belle et indépendante Maggie, puisera la force d'affronter les obstacles et d'unir son destin à celui de son pays...

  • Fils du fils prodigue, le

    Morgenstern Som

    • Liana levi
    • 11 Août 2001
  • Droit naturel et dignite humaine

    Ernst Bloch

    • Payot
    • 15 Mars 2002

    Ce livre est un cri de guerre contre toutes les formes contemporaines d'oppressions.
    Dans le sillage des Lumière, Bloch écrit un " traité de droit " d'une espèce particulière. Le destinataire ? Ni les juristes qui travaillent au service des puissants, ni ceux qui utilisent le droit comme un gagne-pain, mais les humiliés et les offensés. A l'heure où s'effectue un retour du droit voisin de l'idéologie, Droit naturel et dignité humaine jette un pont entre les utopies sociales, projet de bonheur, et le droit naturel, projet de dignité.
    Vers l'émancipation intégrale.

empty