Rivages

  • L'amour qu'une mère donne à son enfant est-il quantifiable ? Pourquoi une mère devrait-elle être " suffisamment " bonne ? Trop d'amour est-il nuisible ? Trois textes du célèbre pédiatre et psychanalyste anglais - " La préoccupation maternelle primaire " (1956), " La mère ordinaire normalement dévouée " (1966) et " La capacité d'être seul " (1958) - pour évoquer la curieuse folie qui prend toute mère enceinte lorsqu'elle fusionne avec son bébé ; la nécessité, pour que l'enfant devienne autonome, de le frustrer ; et les bienfaits qu'il peut retirer d'un peu de solitude.
    La majeure partie de l'oeuvre de Donald W. Winnicott (1896-1971) est publiée aux Éditions Payot, et notamment Le bébé et sa mère, Conseils aux parents, Déprivation et délinquance, L'enfant et la guerre, ou encore Agressivité, culpabilité et réparation.

  • La solitude nous angoisse, et pourtant nous avons tous besoin d'être seuls pour nous ressourcer. C'est l'un des paradoxes de l'être humain. Winnicott est le premier psychanalyste à s'être penché sur cette question. Dans La capacité d'être seul (1958), il montre comment le petit enfant , pour mûrir affectivement, fait l'expérience de la solitude bien que sa mère soit à ses côtés. Dans De la communication et de la non-communication (1963), il souligne l'importance de respecter le besoin d'isolement des patients pour leur permettre de revivre l'expérience infantile d'une solitude accompagnée et apaisante. Par son empathie et sa sollicitude, Winnicott est sans conteste le psychanalyste le plus actuel. Ce livre, qui replace au premier plan le rôle du corps, montre aussi que le bien-être mental peut passer par une simple présence physique.

  • Est-il normal que votre enfant vous agace ? Se sentir coupable, pour un parent, est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Pourquoi les enfants aiment-ils qu'on leur dise « non » ? Que signifie un enfant qui suce son pouce ? Qu'est-ce qui stresse un bébé ? Qu'est-ce qui rend un bébé jaloux ?
    S'adressant directement aux parents, par la voie des médias, l'objectif de Winnicott n'est pas d'instruire les parents, mais de les aider à comprendre ce qu'ils font, puis à justifier ce qu'ils ont jugé bon d'entreprendre - bref, leur donner confiance en eux.

  • « Ce fragment est donné à titre d'exemple de la position dépressive telle qu'elle peut apparaître au cours d'une analyse. Le patient dont il est question vint à l'analyse en disant qu'il ne pouvait pas parler, que cela ne coulait
    pas de source, qu'il ne savait pas dire des banalités et qu'il ne pouvait faire de geste spontané ni éprouver d'émoi.
    Au début, tout ce que l'on peut dire, c'est qu'il venait et qu'il parlait. C'était de la rhétorique. Peu à peu, il devint clair qu'il écoutait des conversations intérieures et qu'il en rapportait les parties qui pouvaient m'intéresser -pensait-il. Puis l'analyse se modifia en qualité. La première manifestation du progrès fut rapportée par le patient lorsqu'il parla d'un sentiment tout nouveau d'affection pour sa fille. Deux fois cette semaine-là il avait versé des larmes et cela lui parut un bon présage, car il avait été incapable jusque-là de pleurer ou de rire, comme il avait été incapable d'aimer. »
    D.W. Winnicott

  • Pourquoi les bébés pleurent-ils ? ont-ils un sens moral ? existe-t-il un instinct maternel ? quels sont les avantages et les inconvénients d'être enfant unique ? que faire lorsque son enfant vole ou qu'il ment ? dans les textes qui composent cet ouvrage, le célèbre psychanalyste anglais (1896-1971) présente, à destination des parents et en particulier des mères, divers aspects de la théorie et de la pratique des soins aux enfants et propose un certain nombre de conseils très concrets.

  • " les enfants sauraient-ils ce qu'est la guerre si on ne leur en parlait pas ? dès qu'on cherche à saisir ce qui se passe dans la tête d'un enfant, on découvre qu'il connaît déjà l'avidité, la haine et la cruauté, l'amour et le remords, le désir de réparation et la tristesse.
    Il doit faire face à ses guerres internes et cela exige beaucoup d'efforts de sa part. si nous oublions cela, nous seront surpris lorsque apparaîtront des réactions d'une violence inattendue à des événements en apparence insignifiants. " donald w. winnicott.

empty