• Soixante-quinze ans ont passé depuis le jour du débarquement de Normandie. Ce petit matin de juin, la plus grande invasion par la mer jamais organisée dans l'Histoire allait s'avérer cruciale dans le dénouement de la Deuxième Guerre mondiale.   La bataille, aux dimensions épiques, impliqua 156 000 hommes, 7 000 bateaux et 20 000 véhicules blindés. Les événements du 6 juin 1944 furent menés par des individus héroïques, qui combattirent jusqu'à ce que les défenses allemandes soient détruites. C'est l'histoire de ces hommes (alliés, allemands, français) qui est racontée ici.   Pour évoquer les événements du D-Day, Giles Milton rapporte les récits des survivants : le jeune conscrit allié, le défenseur d'élite allemand, le résistant français. Depuis les stratèges du QG jusqu'aux soldats de la Wehrmacht dans les bunkers, D-Day : Les soldats du débarquement évoque avec force la terreur absolue de ceux qui étaient pris au piège de la ligne de front de l'Opération Overlord. Milton donne également la parole à ceux que l'on n'avait jamais entendus : la fille du boucher du village, la femme du commandant du panzer, le chauffeur du général.   Un ouvrage magistral.

  • Samourai william

    Giles Milton

    Parti pour l'océan Pacifique en 1598 avec une flotte hollandaise, le navigateur anglais William Adams se retrouve, à la suite d'une tempête, rejeté sur les côtes du Japon jusquelà très peu connu du monde occidental.
    Devenu conseiller pour les affaires étrangères d'un shogoun admiratif de ses connaissances en navigation, Adams adoptera si bien les moeurs du pays qu'il y mourra sans jamais revenir dans son Angleterre natale.

  • Il y a eu la conquête du Nouveau Monde, al ruée vers l'or, plus près de nous la guerre du pétrole et bientôt celle de l'eau.
    Il y a eu l'Atlantide, les samouraïs de l'ancien Japon et les sources du Nil. Tant de choses extraordinaires jalonnent l'histoire de l'Humanité... Mais qui se souvient de la noix muscade ? Sa quête, à la fin du XVIe siècle, est pourtant à l'origine de la route des Indes et a ouvert le siècle d'or de l'aventure maritime. Censée éloigner la peste et parée de toutes les vertus, elle pouvait faire la fortune du premier matelot.
    Encore fallait-il atteindre les rares îlots situés sur l'archipel des Moluques, éviter tous les dangers et revenir. Giles Milton, en s'appuyant sur les témoignages des principaux navigateurs de l'époque, a retracé le parcours de ces aventuriers prêts à tout pour servir leurs ambitions...

  • Au printemps 1939, une organisation top secret est fondée à Londres, surnommée « l'armée secrète de Churchill » : elle a pour objectif de détruire la machine de guerre d'Hitler, au moyen d'actes de sabotage spectaculaires.
    La guérilla s'avéra aussi extraordinaire que les six gentlemen qui dirigèrent les opérations. Churchill les avait choisis pour leur créativité et leur mépris des convenances. L'un d'eux, Cecil Clarke, était un ingénieur fou qui avait passé les années 1930 à inventer des caravanes futuristes. Son talent fut employé dans un but bien plus dangereux : c'est lui qui construisit la bombe destinée à assassiner le favori d'Hitler, Reinard Heydrich. Un autre membre de l'organisation, William Fairbairn, était un retraité corpulent à la passion peu commune : il était le spécialiste mondial des techniques d'assassinat sans bruit. Sa mission consistait à entraîner les hommes parachutés derrière les lignes ennemies.
    Dirigés par Colin Gubbins, un pimpant Écossais, les six hommes formaient un cercle secret qui planifia les sabotages les plus audacieux de la Deuxième Guerre mondiale. Winston Churchill les appelait « son ministère de la Guerre sale ». Les six « ministres », assistés d'un groupe de femmes formidables, furent si efficaces qu'ils changèrent le cours de la guerre.
    Raconté sur le ton d'un récit d'aventure, avec la verve remarquable de Giles Milton et son subtil sens du détail, Les Saboteurs de l'ombre se base sur de vastes recherches historiques et sur des archives inédites jusqu'ici.

  • Le XVIe siècle fourmillait d'aventuriers impatients d'explorer le Nouveau Monde, d'hommes d'argent déterminés à y faire fortune, de monarques désireux d'y étendre leurs possessions.
    Les Anglais voulurent eux aussi réaliser ce " rêve américain ". Le flamboyant Sir Walter Raleigh, favori d'Elisabeth 1er, l'habile John Smith, dont la vie fut sauvée par une princesse indienne, et Thomas Harriot, qui décrypta la langue algonquine, comptent parmi les héros de cette étonnante saga retracée avec une rigueur d'historien et un brio de romancier.

  • Dans ce volume, Giles Milton recueille des faits historiques cocasses et insolites. Ainsi, apprend-on qu'Hitler était dépendant à la cocaïne, qu'Agatha Christie fit des mystères sur sa disparition, que le voile est levé sur l'assassinat de Raspoutine et la mort de Staline, et comment entrer dans la chambre de la Reine d'Angleterre par la gouttière...

  • 'Compellingly authentic, revelatory and beautifully written. A gripping tour de force' Damien Lewis Almost seventy-five years have passed since D-Day, the day of the greatest seaborne invasion in history. The outcome of the Second World War hung in the balance on that chill June morning. If Allied forces succeeded in gaining a foothold in northern France, the road to victory would be open. But if the Allies could be driven back into the sea, the invasion would be stalled for years, perhaps forever. An epic battle that involved 156,000 men, 7,000 ships and 20,000 armoured vehicles, the desperate struggle that unfolded on 6 June 1944 was, above all, a story of individual heroics - of men who were driven to keep fighting until the German defences were smashed and the precarious beachheads secured. Their authentic human story - Allied, German, French - has never fully been told. Giles Milton's bold new history narrates the day's events through the tales of survivors from all sides: the teenage Allied conscript, the crack German defender, the French resistance fighter. From the military architects at Supreme Headquarters to the young schoolboy in the Wehrmacht's bunkers, D-Day: The Soldiers' Story lays bare the absolute terror of those trapped in the frontline of Operation Overlord. It also gives voice to those hitherto unheard - the French butcher's daughter, the Panzer Commander's wife, the chauffeur to the General Staff. This vast canvas of human bravado reveals 'the longest day' as never before - less as a masterpiece of strategic planning than a day on which thousands of scared young men found themselves staring death in the face. It is drawn in its entirety from the raw, unvarnished experiences of those who were there.

  • Wolfram Aïchele a neuf ans lorsque Hitler accède au pouvoir.

    Avec ses parents, des artistes opposants au régime, il connaît les restrictions de liberté et l'atmosphère de plus en plus pesante de l'Allemagne des années 1930. A dix-huit ans, il est enrôlé dans la Wehrmacht pour servir sur le front russe, puis envoyé en Normandie, où il est témoin du débarquement allié.
    A travers un destin individuel, et avec son magistral talent de conteur, Giles Milton décrit la vie quotidienne sous le Troisième Reich et toute l'ambiguïté de la guerre.
    S'appuyant sur des documents de l'époque, des témoignages et des journaux intimes, Wolfram, un jeune rêveur face aux nazis bouscule les clichés sur la vie de la population allemande pendant cette période noire. Ce récit puissant parle de guerre et de survie ; c'est aussi une manière de rappeler que tous les civils, de quelque parti qu'ils soient, ont souffert des conséquences de la folie hitlérienne.

  • Roulette russe

    Giles Milton

    1917. Au lendemain de la révolution russe, une bande d'espions britanniques entre clandestinement en Russie soviétique afin de déjouer les plans de Lénine. Le chef du Soviet suprême cherche à détruire l'hégémonie britannique en Inde, en faisant jouer ses appuis en Asie centrale ; il veut ainsi déstabiliser les démocraties occidentales et finalement les renverser. Commandé par l'excentrique Mansfield Cumming, capitaine de marine déchu et grand amateur d'encres sympathiques, le groupe d'espions anglais infiltre le pays des Soviets.
    Pendant trois ans, les espions explorent les cellules du Parti, l'Armée rouge et la Tcheka par tous les moyens, y compris la ruse et le meurtre. Cumming, unijambiste passionné par les explosifs, donne à ses hommes toute liberté d'agir ; son seul mot d'ordre : « Évitez de vous faire descendre. » Ils manqueront de peu d'assassiner Lénine ;
    Finalement, ils l'empêcheront de mettre à exécution son grand projet de révolution mondiale.
    Entre James Bond et Jules Verne, Giles Milton raconte les péripéties des précurseurs du Secret Intelligence Service. Un livre palpitant, mêlant fiction et réalité historique, qui plonge le lecteur dans l'atmosphère bouillonnante de la Russie révolutionnaire.

  • Arnold Trevellyan est un très grand amateur de champignons, exubérant, curieux et érudit, prêt à tous les voyages pour assouvir sa quête et tout aussi fou d'amour pour Flora, son épouse depuis 12 ans. Un jour, à la chasse aux champignons, il fait une découverte qui bouleverse son univers. Il abandonne Flora et part pour le Pacifique sud ou il épouse la reine d'une île tropicale éloignée de tout. Mais tout ne va pas aussi bien qu'on pourrait le penser dans le royaume idyllique d'Arnold. Dans une série de cassettes envoyées à son plus vieil ami, il révèle qu'il est mêlé à une conspiration internationale où les champignons détiennent la clef de la vie et de la mort. De péripéties en rebondissements, avec une chute finale très inattendue, c'est aussi un roman drôle, tragique et très émouvant important à lire pour toutes les femmes qui pensent connaître leur compagnon et pour tous les hommes qui seraient tentés d'aller explorer d'autres rivages. Car les apparences sont trompeuses...

  • Autour de la chasse aux épices, et plus particulièrement de la noix muscade, Giles Milton raconte une histoire des grands navigateurs et marchands du XVIIe siècle.
    Les fastes orientaux, les rêves de richesse et de puissance se mêlent à la cruauté des moeurs, à l'impitoyable affrontement guerrier et aux ruses des négociants. Ce livre historique se lit comme un roman d'aventures où abondent flibustiers, rois orientaux, rapines et batailles navales.

  • La colonisation des terres d'Amérique sous le règne de la reine Élisabeth Ire est une histoire de paris fous, de désastres grandioses, d'initiatives hardies et d'écueils fatals. Entre idéal et réalité, le choc fut rude. Défile une suite de courtiers, d'aventuriers, de navigateurs, des plus rêveurs aux plus calculateurs, attirés par le leurre de l'exotisme. Cette aventure grisante est recréée avec le souci de précision historique et toute la verve qui caractérisent le talent de conteur de Giles Milton.

  • Un corps sans vie est retrouvé au Groenland, au beau milieu de la banquise. Un homme nu, sans trace de blessures... Qui est-il ? Jack Raven, paléontologue et spécialiste d'anthropologie médico-légale, est engagé pour mener l'enquête. Tandis qu'il fouille dans le passé de la victime, découvrant peu à peu d'étranges secrets, une tempête de fin du monde éclate, et le cadavre revient à la vie avant de disparaître.
    Jack Raven est le seul à pouvoir retrouver l'homme ressuscité des morts et élucider l'énigme historique qui permettra de l'arrêter. Car le revenant est insaisissable et, depuis son réveil, sème froidement la mort sur son passage.
    Pour son premier roman policier, Giles Milton parvient à conjuguer le souffle historique qu'on lui connaît au suspense des meilleurs thrillers.

  • Soldier, Sailor, Frogman, Spy, Airman, Gangster, Kill or Die: How the Allies Won on D-Day is a ground-breaking gripping account of the first 24 hours of the D-Day invasion told by a symphony of incredible accounts of unknown and unheralded members of the Allied - and Axis - forces by one of the world's most lively historians, Giles Milton.

  • 1917, post-Russian Revolution, an unlikely and eccentric band of British spies are smuggled into newly Soviet Russia to thwart Lenin's plan to destroy British rule in India, as a precursor to toppling the democracies of the West. The spies, under Mansfield Cumming, were the unsung founders of the present-day MI6.

  • Thomas Pellow, né en 1704 en Cornouailles, embarque à l'âge de onze ans sur le vaisseau de son oncle qui sera bientôt capturé par les pirates de la côte de Barbarie. L'équipage est vendu au terrible sultan Moulay Ismaïl qui, emploie dans des conditions épouvantables, cette main d'oeuvre à la construction d'un gigantesque palais à Meknès. Thomas Pellow réussira à s'évader après 23 ans de captivité.
    Grâce à ce témoignage et à d'autres documents de l'époque, Giles Milton nous révèle, avec talent, un chapitre méconnu de notre histoire : le sort terrible des esclaves européens emprisonnés en Afrique du Nord.

  • Le livre 1922. La cavalerie turque entre dans Smyrne (l'actuelle Izmir), située
    sur la côte ouest de la Turquie et la détruit entièrement. L'historien Giles
    Milton nous explique cette tragédie, à savoir comment la ville la plus riche et
    la plus cosmopolite de l'Empire ottoman a pu connaître ce sort terrible. La
    richesse de Smyrne vient des puissantes dynasties levantines, anglaises pour la
    plupart, qui ont vécu dans la ville depuis plus de deux siècles. Elles ont
    contribué à créer une ville majoritairement chrétienne, peuplée surtout de
    Grecs, mais aussi d'Arméniens, de Turcs et de juifs, unique dans le monde
    musulman. La première partie du livre est consacrée à brosser le tableau
    idyllique de cette cité où coexistaient des communautés diverses, même si pour
    les Turcs, Smyrne a toujours été considérée comme la ville des infidèles. Dans
    la deuxième partie sont analysés les périls grandissants Après la Première
    Guerre mondiale, la Grèce envahit la Turquie, dans le but de restaurer un
    empire chrétien en Asie mineure, dont le coeur devait être Smyrne. Les grandes
    puissances soutiennent l'attaque grecque contre la Turquie. .Echauffourées,
    escarmouches, provocations, incursions de bandits se succèdent. En 1922, les
    Grecs sont vaincus. Les habitants de Smyrne craignent que les armées turques ne
    se déchaînent contre la ville infidèle. C'est bien ce qui arrive : sans la
    moindre intervention alliée, les deux semaines qui suivent le 9 septembre 1922
    voient la destruction de Smyrne, jetant ses deux millions d'habitants dans une
    des plus grandes catastrophes humaines du vingtième siècle. Avec sa verve
    narrative habituelle, recourant à des récits de témoins et aux souvenirs des
    survivants, Giles Milton nous restitue dans Le Paradis perdu toute l'ampleur de
    cet épisode tragique de l'histoire des relations Orient-Occident. L'auteur
    Giles Milton, historien et écrivain anglais né en 1966, est spécialiste de
    l'histoire des voyages et des explorations. Il collabore à nombre de revues et
    journaux anglais et étrangers. Il a publié plusieurs ouvrages, dont quatre
    traduits en français aux Editions Noir sur Blanc : La Guerre de la noix muscade
    (2000), Les Aventuriers de la Reine (2002), Samouraï William (2003) et Captifs
    en Barbarie (2006) et un roman Le nez d'Edward Trencom., publié chez Buchet-
    Chastel(2007)

  • Captifs en barbarie

    Giles Milton

    • Payot
    • 8 Octobre 2008

    Spécialiste de l'histoire des voyages, giles milton aborde un chapitre méconnu des relations entre l'europe et l'afrique du nord aux xviie et xviiie siècles: le cruel destin des occidentaux capturés en mer par les corsaires de barbarie puis vendus comme esclaves sur les grands marchés d'alger, tunis ou salé.
    Pour se faire, milton narre les incroyables aventures de thomas pellow qui à l'âge de onze ans, en 1715, quitte sa cornouailles natale afin de sillonner la méditerranée comme mousse. son navire investi, il devient l'esclave de moulay ismaïl, terrible souverain marocain, et doit se convertir à l'islam. mais son ingéniosité attire l'attention du sultan, qui va lui confier la garde de son harem ainsi que des missions militaires.
    Plus de vingt ans après sa capture, pellow parviendra à s'évader et sera l'un des rares esclaves européens survivants à pouvoir raconter son.

  • Prologue, juillet 1969 : Edward Trencom, alité en état d'hébétude post-traumatique dans sa maison londonienne ne se souvient que de bribes de son voyage vers l'Italie et la Grèce. Retrouvé au Mont Athos, il y a vu les squelettes de ses ancêtres. Après sept semaines de silence, il recouvre la parole et la faim grâce à son nez et à l'odeur caractéristique du touloumotyri, fromage grec. Première scène, 1666 : le grand incendie de Londres. Humphrey Trencom, maître fromager très anglais voit son magasin, ouvert quatre ans plus tôt, dévasté par les flammes et se souvient des paroles mystérieuses de sa mère Zoe. Grâce à lui, leur famille de très noble lignée regagnerait son patrimoine perdu dans un enfer de feu. Il décide sur le champ de partir pour Constantinople. Lourde décision qui allait avoir bien des conséquences... et dont l'impact final se situerait neuf générations plus tard en 1969. Deuxième scène, 1969 : le commerce d'Edward Trencom, le plus vieux et le plus beau magasin de fromages de Londres est devenu une attraction touristique avec ses caves médiévales regorgeant des fromages du monde entier. Comme tous les matins, et selon une tradition familiale bien établie depuis 1662, Edward se place à différents points du magasin pour humer ses produits. Tout va bien : la maturation des St.Maur et des tommes de Savoie, du maroilles ou du Stilton suit son cours. C'est alors que survient un incident qui perturbe cette routine bien huilée. Un mystérieux visiteur grec le prévient que ses jours sont en danger. Le décor est ainsi posé. Giles Milton va procéder par une succession de flash-back. Il parvient à faire monter la tension autour du mystère entourant la famille Trencom. L'explication ne sera donnée que dans les toutes dernières pages. Le nez d'Edward, au centre du roman, est extraordinaire à bien des égards : long, aquilin et de surcroît doté d'une bosse proéminente tout à fait byzantine. Interrogeant son oncle Harold sur les origines de ce considérable appendice dans la famille Trencom, il se voit opposer la réponse très ferme de ne jamais poser de questions au sujet de son nez et de ne jamais partir à la recherche de sa provenance. On apprend ainsi qu'à chaque génération un Trencom mâle doté de ce distingué attribut a disparu dans des circonstances mystérieuses. Ce nez est aussi remarquable par ses capacités olfactives hors normes, capable de reconnaître sans hésiter tous les fromages du monde. Le dénouement est dramatique. On y apprend que les Trencom sont les héritiers du dernier empereur de Constantinople, Constantin XI Paléologue. Ses reliques avaient été déplacées de Constantinople au mont Athos en 1666, pour les soustraire aux Turcs, par Humphrey Trencom, le fils de Zoe, descendante en droite ligne de l'empereur Constantin. Les moines demandent à Edward en 1969 de prendre la tête de l'insurrection monarchiste contre les colonels pour restaurer enfin les Paléologue sur le trône de leurs ancêtres. Edward préfère rentrer à Londres reprendre son négoce de fromages.

  • In 1616, Nathaniel Courthope arrived on a remote East Indies island on a secret mission - to persuade the islanders to grant a monopoly to England over their nutmeg, a fabulously valuable spice in Europe. Despite being overwhelmed by Dutch forces, his heroism led to the founding of a great city.

  • Anglais EDWARD TRENCOM'S NOSE

    Giles Milton

    Edward Trencom has bumbled through life, relying on his trusty nose to turn the family cheese shop into the celebrated fromagerie in England. But his world is turned upside down when he stumbles across a crate of family papers. To his horror, Edward discovers that nine previous generations of his family have come to ends because of their noses.

empty