Cerf

  • Responsabilité auquel il doit sa notoriété. Le présent ouvrage propose la traduction de quatre chapitres essentiels de ce livre sur l'art médical. Jonas y développe une éthique veillant à éclairer efficacement les actions engagées au sein du champ médical, puisque la dynamique de la médecine moderne menace l'essence même de la médecine dans ses moyens comme dans ses buts.
    Pour faire face à ce pseudoprogrès, le médecin est convoqué à la responsabilité. Il doit notamment rester libre devant le mouvement technoscientifique en veillant à la dignité de ses patients. Le philosophe s'interroge aussi sur les perspectives ouvertes par les recherches médicales, le clonage et l'ingénierie pouvant représenter, à certains égards au moins, les pires poisons.

  • Pour que s'insinue en elle une causalité d'un autre ordre ? Comment penser la compatibilité entre la puissance psychophysique dont témoigne notre subjectivité ? L'enjeu de ces questions est certes anthropologique, puisqu'il s'agit de rejeter l'hypothèse d'une subjectivité trompeuse, mais il est aussi et surtout éthique. En effet, pour agir librement et de façon responsable il faut supposer qu'une interaction psychophysique soit possible. Réaffirmant cette vérité mise en doute par des spéculations soupçonneuses et des métaphysiques scientistes (comme l'épiphénoménisme et le matérialisme éliminativiste), Hans Jonas entend préserver un espace pour la dignité humaine. Initialement conçu par son auteur comme un préalable anthropologique à l'argumentation du Principe responsabilité, ce texte a finalement été présenté séparément afin de ne pas alourdir l'élaboration de l'éthique fondamentale. Il n'en constitue pas moins un avant-poste nécessaire.

empty