• " dans la vie de h.
    Vivait, il y a quelques années, un jeune étudiant nommé johannes climacus ; il ne cherchait nullement à se faire remarquer dans le monde, n'ayant d'autre joie que de vivre retiré et tranquille. ceux qui le connaissaient un peu mieux cherchaient à expliquer par la mélancolie ou par l'amour cette nature renfermée qui fuyait tout contact durable avec les hommes. les partisans de la dernière hypothèse n'avaient pas entièrement tort ; ils se trompaient cependant en prenant une jeune fille pour l'objet de ses rêves.
    " ainsi commence cet extraordinaire conte inachevé de kierkegaard sur les désarrois du jeune climacus emporté par une insolite passion : la passion pour la philosophie.

empty