• « Quand nous nous sentons perdus et même un peu découragés, parce que nous sommes impuissants et qu'il nous semble que les temps sombres ne finiront jamais, c'est en gardant espoir et en le propageant autour de nous qu'on insuffle joie et confiance - qui sont des nécessités vitales pour l'humanité - dans le monde d'après. » François.
    Le 27 mars 2020, sur une place Saint-Pierre déserte et luisante de pluie, le pape François s'est adressé à des millions de personnes :
    « Au coeur de la tempête, le Seigneur nous invite à être solidaires et à cultiver l'espoir pour se soutenir mutuellement et donner du sens à ces heures sombres. » Alors que l'épidémie de covid-19 se répandait, le pape François a représenté un point de référence solide, non seulement pour les fidèles, mais pour tous ceux qui contractaient la maladie ou qui se trouvaient en première ligne pour la combattre.
    Un an plus tard, le pape répond aux questions de Domenico Agasso et nous livre ses réflexions pour nous aider à trouver le sens et la grâce cachés dans cette période de grande souffrance pour le monde entier.
    Dans un discours chaleureux et clair, François nous exhorte à combattre les virus de l'indifférence et de l'égoïsme qui ont mené le monde au bord de la destruction ; il nous invite surtout à cultiver sans cesse l'espoir, qui ne protège pas du mal mais donne la force d'affronter les obstacles, même ceux qui semblent insurmontables.
    Le pape nous montre le chemin pour préparer un monde meilleur et plus solidaire après la pandémie.

  • « Il y a un temps pour tout », nous disent les Écritures. Et dans la crise décisive que nous traversons, le pape François n'en doute pas un instant : c'est le temps de changer.

    Né de sa propre expérience du confinement, ce dernier livre du pape est un vibrant appel à l'action. Alors que le monde traverse une nuit d'épreuves, il s'agit plus que jamais d'y discerner une dynamique de conversion. Comment un changement se produit dans l'Histoire, comment nous l'embrassons ou lui résistons, comment Dieu vient à chaque instant rencontrer notre condition.

    « Viens, parlons, osons rêver... », ainsi le pape interpelle-t-il chacun, qu'il soit croyant ou non. Ce faisant, comme le dit Mgr Benoist de Sinety, il nous invite « à rêver non pas de petits rêves personnels et autosuffisants, mais à rêver ensemble, à rêver grand ».

  • Lettre Apostolique sous la forme de Motu Proprio Antiquum ministerium du Souverain Pontife Franciscus Établissant le ministère de catéchiste

  • Figure emblématique de notre époque, écouté par les croyants comme les non-croyants, le Pape François dispense pour tous ses paroles pleines d'enthousiasme, de confiance et de sagesse. Ses propos, distillés ici jour après jour, sont une exhortation passionnée à vivre dans la présence de Dieu. Car celui qui croit n'est jamais seul.
    365 paroles du pape pour prendre le temps de réfléchir au quotidien et trouver des réponses aux grandes questions que la vie nous pose. Un trésor capable de toucher au coeur, nous à invitant à aimer les autres comme nous-même.

  • La fraternité est l'un des thèmes majeurs du pontificat de François. Il en fait le thème de sa troisième encyclique après «?Lumen Fidei?» et «?Laudato Si'?».

    À TOUTES LES SOEURS ET TOUS LES FRÈRES, À TOUS LES HOMMES ET FEMMES DE BONNE VOLONTÉ QUI PEUPLENT LA TERRE L'édition officielle de la Conférence des évêques de France

  • Les homélies quotidiennes du Pape lors de la messe à la maison Sainte-Marthe, chaque matin, illustrent à merveille le style du nouveau pape et sa capacité à se faire comprendre par des personnes de tous horizons.
    Un langage simple, direct, familier. Un contenu qui interpelle la conscience et le coeur de chacun en répondant aux souffrances et à l'aspiration de recherche intérieure de l'homme contemporain.
    Des métaphores, des images capables de toucher ceux qui les écoutent en les ramenant au concret du quotidien de leur vie.
    Loin d'une présentation théorique des vérités de la foi, le pape François propose au jour le jour le mystère chrétien dans sa manifestation pratique et éminemment personnel.
    Ce petit ouvrage rassemble les homélies quotidiennes du pape François, prononcées dans la chapelle de la maison Sainte Marthe (où il a décidé de résider), du 22 avril 2020 au 17 mai 2020 en pleine pandémie .
    Avec un style simple et ouvert, le message et la solidarité du pape François sont d'un enthousiasme contagieux.

  • Chacun de nous est à la recherche d'un sens à sa vie, souhaite réaliser un rêve, combler un espoir. Pour le pape François, le secret du bonheur réside dans la liberté, qui peut faire d'une vie une existence riche, d'une personne un phare guidant son prochain.
    Dans ce livre, François nous emmène sur le chemin de l'accomplissement de soi et d'une joie immanente qui nous permet de surmonter nos peines et les difficultés de la vie. Il nous rappelle aussi que le bonheur est affaire, non pas de croyance, mais d'écoute, d'ouverture au monde et d'altruisme.

  • De juin à septembre 2020, le pape François a élaboré une catéchèse intitulée « Guérir le monde », au cours des audiences générales à Rome. Comment apprendre à vivre avec cette pandémie, qui a profondément changé la face du monde et justement envisager le monde d'après ? Selon François, pour sortir d'une pandémie, il faut « guérir et se soigner mutuellement ». Ainsi, tous ceux qui prennent soin des personnes vulnérables doivent être soutenus dans leur service, a commencé le Pape, pour qui ce soin doit également s'étendre à la création. Le soin que l'on porte aux autres doit s'appliquer aussi en-vers la création. Pour ce faire, il est important de retrouver un regard contemplatif sur elle. Création et contemplation, les générations futures, le vaccin comme bien universel, la solidarité pour arrêter l'expansion de la pandémie figurent parmi les grands thèmes abordés.

  • "La paix sociale est difficile à construire, elle est artisanale. Il serait plus facile de limiter les libertés et les différences par un peu d'astuce et de moyens. Mais cette paix serait superficielle et fragile ; elle ne serait pas le fruit d'une culture de la rencontre qui la soutienne. Intégrer les différences est beaucoup plus difficile et plus lent, mais c'est la garantie d'une paix réelle et solide. Ce qui est bon, c'est de créer des processus de rencontre, des processus qui bâtissent un peuple capable d'accueillir les différences. Outillons nos enfants des armes du dialogue ! Enseignons-leur le bon combat de la rencontre !" (Pape François) À près de soixante ans de distance avec Pacem in terris, l'encyclique de saint Jean XXIII écrite à une époque fortement troublée, ce volume Paix sur la terre du pape François nous invite avec le même empressement à nous engager résolument contre toutes les situations individuelles et collectives qui blessent la charité. François nous rappelle que la paix et la fraternité - qui est à la fois sa condition et son fruit - ne sont ni une illusion ni une utopie. La crise sanitaire nous a montré récemment combien nous avons plus que jamais besoin d'oeuvrer pour que la confiance en Dieu et autrui prévale sur toute forme de haine, de violence et d'égoïsme. Dans ces pages sont donc rassemblées certaines des interventions les plus significatives du pape François contre la guerre - nucléaire en particulier - et en faveur de la paix et de la fraternité. L'ouvrage s'ouvre sur une préface de Tawadros II, patriarche de l'Église copte orthodoxe d'Alexandrie, qui a collaboré étroitement avec le pape François pour promouvoir la paix et la réconciliation dans tout le Moyen-Orient. Enfin, le livre se termine par un texte inédit du pape François intitulé « La fraternité est possible », dans lequel il partage son rêve évangélique d'une humanité qui sache coexister et respecter les différences.

  • «?Quand nous expérimentons la force de l'amour de Dieu, quand nous reconnaissons sa présence de Père dans notre vie personnelle et communautaire, il nous est impossible de ne pas annoncer et partager ce que nous avons vu et entendu. La relation de Jésus avec ses disciples, son humanité qui se révèle à nous dans le mystère de l'incarnation, dans son Évangile et dans sa Pâque nous font voir jusqu'à quel point Dieu aime notre humanité et fait siennes nos joies et nos souffrances, nos désirs et nos angoisses. Tout dans le Christ nous rappelle que le monde dans lequel nous vivons et son besoin de rédemption ne lui sont pas étrangers et nous invite également à nous sentir partie active de cette mission : « Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les » (Mt 22, 9)?».

    Ce livre rassemble les textes du Pape François sur la Mission : les messages pour les journées mondiales des missions et trois chapitres de l'exhortation apostolique Evangelii gaudium sur l'évangélisation.

  • «?La conversion écologique nous fait voir l'harmonie générale, le lien entre tout : tout est lié, tout est en relation. Dans nos sociétés humaines, nous avons perdu ce sens du lien humain. Je parle de cette relation fondamentale qui crée l'harmonie humaine. Souvent nous avons perdu le sens des racines, de l'appartenance. Quand un peuple perd le sens des racines, il perd sa propre identité. Il y a l'appartenance à une tradition, à une humanité, à un mode de vie... C'est pourquoi il est très important aujourd'hui de prendre soin des racines de notre appartenance, pour que les fruits soient bons.?».

    Ce livre regroupe les différentes interventions du pape François à propos de la conversion écologique.

  • «?Crise sanitaire, crise économique, sociale et même ecclésiale qui a frappé aveuglément le monde entier : la crise a cessé d'être un lieu commun des discours et de l'establishment intellectuel pour devenir une réalité partagée par tous. Ce fléau est une mise à l'épreuve qui n'est pas indifférente et, en même temps, une grande occasion de nous convertir et de retrouver une authenticité?».

    «?La tempête démasque notre vulnérabilité et révèle ces sécurités, fausses et superflues, avec lesquelles nous avons construit nos agendas, nos projets, nos habitudes et priorités. À la faveur de la tempête, est tombé le maquillage des stéréotypes avec lequel nous cachions nos «ego» toujours préoccupés de leur image ; et reste manifeste, encore une fois, cette appartenance commune (bénie), à laquelle nous ne pouvons pas nous soustraire : le fait d'être frères?».

  • Trésors de sagesse est une anthologie des citations les plus significatives tirées des discours du pape François aux personnes âgées.
    Le Pape nous rappelle ce que représentent les aînés dans nos familles et dans la société : ils sont notre histoire, nos guides, des sources de sagesse. Ils doivent être chéris, aimés, écoutés, choyés, et reconnus comme des personnes actives parmi de nous. Dans ces pensées, nous découvrons la vision de société de François, son idée de communauté, son plaidoyer pour une alliance entre générations qui, au lieu de s'opposer, doivent se reconnaître réciproquement, s'écouter, partager. Le volume contient également des photos des rencontres de François avec des personnes âgées.

  • «Les Béatitudes sont le chemin pour atteindre la joie» (pape François, audience générale janvier 2020).

    Soeur Marie-Anastasia, membre de la Communauté des Béatitudes, est indéniablement une artiste douée et profondément spirituelle. Elle relève ici le défi d'éclairer l'enseignement du Saint-Père sur chacune des huit Béatitudes (Mt 5).

    Au fil des pages, le lecteur chemine intérieurement, nourri par les méditations du Pape et les commentaires de l'artiste à partir des promesses contenues dans chaque Béatitude.

    Un livre unique et original permettant de redécouvrir à quel point la beauté conduit à la contemplation. A feuilleter comme on entre dans un lieu sacré.

  • Un beau livre relié qui comprend les plus belles histoires de l'évangile racontées aux enfants et expliquées par le pape François : le semeur, de moutarde, la brebis perdue, le fils prodigue, la maison bâtie sur le roc, les Béatitudes, etc.). Chaque passage d'évangile réécrit est suivi d'explications très claires du pape François, à hauteur d'enfant, pour permettre aux plus jeunes d'en comprendre le sens. Idéal à partir de 8 ans.

  • Dans la chapelle des Scrovegni à Padoue, Giotto a peintles quatre vertus cardinales et les trois vertus théologalesà la droite du Christ juge, et à sa gauche les sept vicesqui figurent le contrepoint de ces vertus : injustice-justice,lâcheté-force, intempérance-tempérance, sottise-prudence,infidélité-foi, jalousie-charité, désespoir-espérance.C´est cette fresque qui a inspiré cet entretien entre lepape François et don Marco Pozza.Les vertus sont les chemins qui mènent au salut, lesvices ceux qui aboutissent à la perdition : " Les vertusnous rendent forts, nous poussent à aller de l´avant, nousaident à combattre, à comprendre les autres, à être justeet équitable.
    A l´inverse, les vices nous démolissent. Lavertu est comme une vitamine, elle nous fait grandir, etnous permet de continuer. Le vice est essentiellementparasite ".Réfléchir sur ces thèmes permet de " bien comprendredans quelle direction nous devons aller...

  • Ensemble c'est beau ! est une anthologie des pensées les plus significatives du pape François au sujet des couples et des familles.
    Il s'agit de pensées « lumineuses » et positives, de métaphores puissantes qui s'impriment dans la mémoire et transmettent un message clair. En quelques lignes, les réflexions de François brossent la réalité familiale dans ses traits quotidiens, dans la dynamique qui s'installe entre ses membres - parents, fratrie, grands-parents, jeunes et moins jeunes, membres malades ou fragiles et toute la communauté humaine qui les entoure - avec les joies, les difficultés, les drames et les défis que chaque famille, partout, doit affronter. Selon son style, le pape François n'expose pas seulement des concepts pour l'intelligence, mais il parle au coeur des personnes et il éveille notre mémoire affective.
    Ces pensées dévoilent la conviction profonde du Pape, c'est-à-dire la beauté d'être famille et la force des liens familiaux lorsque Dieu en est la source.

  • Une fois encore, saint François d'Assise inspirele pape François. À la suite du saint et dans la lignede l'enseignement social des papes du XXe siècle, leSaint-Père appelle à un grand mouvement de fraternitéuniverselle alors que la crise de la Covid-19 risque plus que jamais de laisser pour compte des pans entiersde la population mondiale déjà meurtrie par unemondialisation inégalitaire.Pour le pape, seul un mouvement d'ensembleen faveur de la dignité de chaque personne pourra permettre un développement humain intégral. Le progrèstechnique et la croissance économique ne suffiront pasà assurer le bonheur des hommes.Tous frères, c'est ensemble que nous avons à pèlerinersur cette terre.

  • Du 19 mars 2021 au 26 juin 2022, l'Année de la famille lancée à l'initiative du pape François a pour principal objectif d'approfondir son exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia parue il y a tout juste cinq ans. Il s'agit, selon les mots mêmes du pape, de redécouvrir la dimension "évangélisatrice" de la famille tout en approfondissant "l'idéal de l'amour conjugal et familial" . Cet ouvrage rassemble les extraits les plus significatifs de ce document essentiel.
    Il est suivi d'une sélection de passages d'un texte fondamental du pape Jean-Paul II dont le contenu reste prophétique, Familiaris consortio, sur les tâches de la famille chrétienne dans le monde d'aujourd'hui. Aux morceaux choisis de ces deux exhortations post-synodales s'ajoutent quelques textes pontificaux récents sur l'inépuisable beauté de la famille et les défis qui lui sont posés. En conclusion de ce recueil, quelques prières sont proposées pour confier nos familles à la miséricorde du Seigneur.
    AUTEURS José Mario Bergoglio est né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires en Argentine. Il a été élu pape d'Eglise catholique le 13 mars 2013. Il est le 266e évêque de Rome et successeur de Saint Pierre et il a pris le nom de François. Le pape Jean-Paul II, (Karol Wojtila) est né en 1920 en Pologne. Son pontificat a commencé le 16 octobre 1978 et s'est poursuivi jusqu'à sa mort le 2 avril 2005. Il a été canonisé en 2014.

  • Salut, gardien du Rédempteur, époux de la Vierge Marie.
    À toi Dieu a confié son Fils ; en toi Marie a remis sa confiance ; avec toi le Christ est devenu homme.
    O bienheureux Joseph, montre-toi aussi un père pour nous, et conduis-nous sur le chemin de la vie.
    Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage, et défends-nous de tout mal.

    Avec la Lettre Apostolique Patris corde (avec un coeur de père), François rappelle le 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l'Église universelle. À cette occasion, une «année spéciale saint Joseph» se tiendra du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021.

    Un père aimé, un père dans la tendresse, dans l'obéissance et dans l'accueil, un père au courage créatif, un travailleur, toujours dans l'ombre : ce sont avec ces mots, empreints de tendresse, que le Pape François décrit saint Joseph dans la Lettre apostolique Patris corde, publiée mardi 8 décembre à l'occasion du 150e anniversaire de la proclamation de l'Époux de la Vierge Marie comme Patron de l'Église universelle.
    La pandémie de Covid-19, écrit le Pape, nous fait comprendre l'importance des personnes ordinaires, celles qui, éloignées des projecteurs, font preuve de patience, insufflent l'espérance et veillent à créer une vraie coresponsabilité.
    À l'image de saint Joseph, «l'homme qui passe inaperçu, l'homme de la présence quotidienne, discrète et cachée», et qui, pourtant, « joue un rôle inégalé dans l'histoire du salut ».

  • Depuis le 13 mars 2013, le cardinal Jorge Mario Bergoglio est évêque de Rome et souverain pontife de l'Eglise universelle, sous le nom de François.
    Le pape François surprend opinions publiques et hommes politiques par le ton joyeux et la force de ses engagements. Au monde inquiet, il partage son enthousiasme et son espérance.

  • Huit ans après son élection, le Pape François a écrit une nouvelle encyclique, qui représente le point de confluence d'une grande partie de son magistère. La fraternité fut le premier thème que François évoqua au moment de commencer son pontificat, quand il a incliné la tête devant les gens rassemblés sur la place Saint-Pierre. Là, il a défini la relation entre l'évêque et le peuple comme un « chemin de fraternité » et exprima ce désir : « Prions toujours pour nous : l'un pour l'autre. Prions pour le monde entier afin qu'advienne une grande fraternité ».

    Le titre est une citation directe des Admonitions de saint François : Fratelli tutti. Or, cela indique une fraternité qui s'étend non seulement aux êtres humains mais aussi immédiatement à la terre, en pleine harmonie avec l'autre encyclique du Pape, Laudato si.

    Antonio Spadaro

  • La Covid-19 a bouleversé la vie de l'humanité. L'Église elle-même s'est retrouvée confinée, toutes les messes ayant été supprimées pendant plus de deux mois, de mars à mai 2020. Le pape François a donc célébré seul la messe, tous les jours du confinement, à la basilique Saint-Pierre, sur l'esplanade et à Sainte-Marthe au Vatican. Ce livre recueille quelques-unes des paroles qu'il a prononcées du 9 mars au 14 mai 2020 pour soutenir toute l'Église en cette période d'épreuves : homélies quotidiennes, messages de l'Angélus, mais aussi les paroles qu'il a continué de prodiguer tout au long de l'année 2020. De nombreuses photos illustrent ses propos, photos poignantes, sensibles qui ont fait le tour du monde, notamment celles du 27 mars, quand le pape s'est retrouvé seul au milieu de la place Saint-Pierre. Des textes introductifs présentent les références des thèmes souvent évoqués durant cette pandémie, comme par exemple l'amour et le bien commun, la solidarité et la vertu de la foi ou encore la destination universelle des marchandises et la vertu de l'espérance.
    Le livre propose également les textes liturgiques (parole de Dieu, prières) des offices durant lesquels le pape s'est exprimé aux catholiques du monde entier.
    Ce livre complet se présente comme un chapitre très important de la papauté de François. Le pape apporte son aide spirituelle à toutes les victimes de la pandémie qui souffrent dans la douleur, la solitude et la peur. Ses paroles, simples et senties sont un véritable trésor de sagesse, d'espérance et d'amour : elles permettent, dans la solitude et l'isolement, de vivre la tendresse de Dieu. Le pape exprime son souci que le mal ne brise pas la confiance en Dieu ni ne rompe la solidarité des hommes entre eux.

  • La première encyclique personnelle du Pape François aux évêques, aux prêtres et aux diacres, aux personnes consacrées, aux fidèles laïcs sur l'écologie.

empty