• Cet ouvrage est l'édition augmentée et mise à jour du « Dicovert » des éditions Arcature (1993). Après le dictionnaire alphabétique, illustré de croquis, on trouve la description des ligneux d'ornement, la liste des organismes ainsi que celle des formations puis des revues et magazines spécialisés. À l'heure où notre civilisation est à la recherche de ses marques, éblouie par l'accélération de ses connaissances technologiques, le poids des mots reste la filiation du partage de la connaissance. Les professionnels de l'aménagement des villes et des campagnes, les urbanistes, les gestionnaires, les architectes, les paysagistes, les ingénieurs, les entrepreneurs ne peuvent agir sans langage compréhensible par tous. Oublier le langage d'une profession, c'est perdre le talent et la spécificité de celle-ci. Permettre à l'ensemble des professionnels de ne pas oublier nos fondamentaux est le pari de ce dictionnaire. Le Conservatoire des Jardins et Paysages oeuvre depuis plus de vingt ans en faveur de la reconquête de l'art et du savoir-faire de ce monde fabuleux des jardins et des paysages. Il réagit de façon pragmatique, partant du principe que tout art qui perd son propre langage est un art en voie de disparition. Résultat d'un important travail de recherche, ce dictionnaire des Jardins et Paysages ne prétend pas être exhaustif. Il a pour seule ambition de demeurer longtemps, pour ses lecteurs, un vrai compagnon de travail précieux et original.

  • Je bats la campagne et la ville depuis plus de quarante ans : apprécier la qualité et l'authenticité de leurs paysages et de leurs cultures est ma passion au jour le jour ; partager cette expérience est le moteur de mon action.
    Je ne peux donc garder pour moi cette chance de "vivre" un métier sur tous les continents, sous toutes les obédiences, aux confins de toutes les problématiques de l'aménagement du territoire. Si mes réflexions et les travaux menés avec mon équipe ont pu faire évoluer, aider à prendre conscience que la valeur d'un territoire, quel qu'il soit, se partage, alors tant mieux. Il n'est pas sûr que nous ayons toujours réussi, qu'importe, nous nous devions d'essayer.
    Le paysage est l'image d'une société qui s'impose dans un territoire, qu'elle le maîtrise de façon durable ou qu'elle le dégrade goulûment pour en jouir immédiatement. Toute société évoluée a le paysage qu'elle mérite ! Il va de soi que lorsque votre métier est celui "d'architecte du paysage", la situation se complique quelque peu. Très vite vous vous sentez responsable et avez du mal à vous taire. Il ne s'agit plus de concevoir l'intégration de boîtes pour habiter, de routes pour se déplacer, de construire des hôpitaux, des écoles, des stations d'épuration, mais d'assurer l'interface entre un territoire et ses besoins.
    Certes, ces besoins sont exponentiels. Pourtant, nous en sommes tous les gestionnaires, et j'espère que nos propositions permettront aux jeunes générations de disposer d'un potentiel qu'elles pourront transmettre à leurs enfants. C'est l'engagement d 'notre métier. Ces quelques pages me permettent d'échanger mes joies, de tenter de cerner mes faiblesses et d'expliquer mes passions à tous ceux qui se préoccupent de nos paysages et de notre environnement.
    Elles expriment notre façon de partager et de participer à la construction d'un monde durable pour tous. Et si ce que mon équipe et moi-même réalisons au jour le jour, avec toutes les contraintes de production, permet d'apporter notre maigre contribution à l'édification d'un cadre de vie qui respecte l'individu, nous en serons tous heureux.

  • Tout le vocabulaire professionnel commenté, de la pédologie à la pathologie des végétaux. Avec les aspects historiques et culturels des jardins et des styles. En annexe, une importante base de données sur 650 végétaux ligneux d'ornement. Un ouvrage indispensable pour ceux qui créent ou gèrent des espaces verts. Nombreuses illustrations.

empty