Religion & Esotérisme

  • D'où vient la franc-maçonnerie ? Pourquoi et comment devient-on franc-maçon ? La francmaçonnerie est-elle à l'origine de la Révolution française ? Quel fut le sort des francs-maçons français sous l'Occupation ? Y a-t-il des femmes dans la franc-maçonnerie ? Qu'est-ce qu'un Rite ?
    Quels « secrets » les maçons s'engagent-ils à protéger par serment ? Quelles sont les relations de la franc-maçonnerie avec l'Église ? Quelles sont les grandes valeurs morales que soutiennent les francs-maçons ? La franc-maçonnerie a-t-elle un avenir ?
    Société de pensée, ordre initiatique, association philosophique, communauté fraternelle ou simple réseau politique, la franc-maçonnerie demeure, pour beaucoup, environnée d'ombres, de secrets et de fantasmes. Ce livre propose une vision factuelle, documentée, dépassionnée et aussi impartiale que possible, pour donner à comprendre un monde souvent méconnu et parfois déroutant de l'extérieur. Pourtant, la franc-maçonnerie est intégrée à la culture européenne depuis trois siècles, des personnages se sont illustrés aussi différents que Cagliostro, le marquis de La Fayette, Mozart, Joseph de Maistre ou Voltaire, mais aussi l'émir Abd el Kader, Davy Crockett, Jules Ferry ou Oscar Wilde, sans oublier Winston Churchill, Rudyard Kipling, ou Jean Moulin...

  • Etablie en France vers 1725 à partir d'une tradition ancienne venue de Grande-Bretagne, la franc-maçonnerie y a trouvé une terre d'élection. Très influente à travers toute l'Europe, elle a développé une orientation originale, conjuguant une approche initiatique et spirituelle avec une préoccupation humaniste et civique. A plus d'un titre, elle est le reflet, dans un milieu discret sinon secret, de divers problèmes fondamentaux de la société française depuis trois siècles.
    Roger Dachez en retrace, des origines à nos jours, l'aventure historique, culturelle et humaine.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Histoire illustrée du rite écossais rectifié Nouv.

    La maçonnerie du XVIIIe siècle hésitait entre la poursuite du mythe templier, la philosophie des Lumières et la découverte des troublants mystères de la théurgie.
    C'est à Lyon, dans le paisible milieu des soyeux que l'un d'entre eux, Jean-Baptiste Willlermoz (1730-1824), va réaliser la synthèse qui verra naître le Rite écossais rectifié (RER), un système maçonnique à nul autre pareil.
    Spiritualiste et chrétien dans une maçonnerie qui allait s'engager dans la voie de la politique et du laïcisme, le RER disparaît presque entièrement au XIXe siècle. C'est au début du XXe siècle, en pleine crise entre l'Église et l'État, un affrontement où la franc-maçonnerie tient le premier rang parmi les opposants au catholicisme, qu'il fait sa réapparition, presque à contre-courant de tout.
    Ayant toujours réuni des esprits singuliers et engagés, son histoire est à l'image de celle de France au cours des deux derniers siècles : passionnée et parfois contradictoire.
    Cet ouvrage en propose une vision d'ensemble, servie par une iconographie remarquable.

  • Établie en France vers 1725 à partir d'une tradition ancienne venue de Grande-Bretagne, la franc-maçonnerie y a trouvé une terre d'élection. Très influente à travers toute l'Europe, elle a développé une orientation originale, conjuguant une approche initiatique et spirituelle avec une préoccupation humaniste et civique.
    À plus d'un titre, elle est le reflet, dans un milieu discret sinon secret, de divers problèmes fondamentaux de la société française depuis trois siècles. Cet ouvrage en retrace, des origines à nos jours, l'aventure historique, culturelle et humaine.
    Roger Dachez est médecin et universitaire. Historien de la maçonnerie, il est président de l'Institut maçonnique de France.

  • Dotée d'une longue histoire et empruntant à des sources multiples, la Marque occupe dans la franc-maçonnerie de souche britannique une place essentielle, et sa connaissance conditionne la compréhension de plusieurs autres grades.L'objet de ce Précis est de fournir aux Maîtres Maçons de la Marque - et à tous ceux que le sujet intéresse - quelques connaissances fondamentales, à la fois historiques et symboliques, leur permettant d'accéder à une meilleure compréhension de ce grade.La littérature en langue française, sur ce sujet, est réduite à presque rien. Cet ouvrage de synthèse accessible et apportant des informations originales et sûres vient combler ce vide. Toutes les sources anglaises disponibles sur la maçonnerie de la Marque, tous les livres publiés en Grande-Bretagne depuis environ 150 ans en ce domaine, ont été exploités pour proposer un exposé documenté et assez complet mais aussi intéressant, instructif et attrayant pour le lecteur.Le but est que le présent essai permette à tous ceux qui ont déjà accédé au grade de la Marque d'en prendre la pleine mesure, et suscite chez les autres le désir de le rejoindre.Une annexe est également consacrée au «grade complémentaire» de Nautonier/Marinier de l'Arche Royale - bien que son lien avec la Marque ne soit que purement administratif et résulte de circonstances historiques particulières qui seront retracées. Mais ce grade réserve également quelques surprises.

  • Les origines de la franc-maçonnerie dite spéculative, née au début du XVIIIe à Londres, sont sorties de la légende et du mythe, depuis une quinzaine d'années, pour être examinées scientifiquement en tant que phénomène historique grâce aux travaux universitaires d'auteurs anglais et français.
    Parmi ces historiens, Roger Dachez a beaucoup contribué, avec la revue « Renaissance traditionnelle » à cette recherche. En revanche, comment s'est effectué le « passage » des loges de maçons opératifs aux loges de maçons spéculatifs (les «maçons « acceptés ») restait une question sans réponse certaine. S'appuyant sur les plus récentes découvertes de documents inédits, Roger Dachez explique, preuves à l'appui, dans quelles circonstances les loges opératives se sont mises à accepter comme maçons des hommes n'appartenant pas au métier.
    Avec érudition et clarté, il montre comment, dans l'entourage des membres de la « Royal Society » est venue l'idée d'utiliser ces anciennes structures qu'étaient les loges pour répandre les nouvelles idées scientifiques et philosophiques des « Lumières », créant la franc-maçonnerie moderne, dite « spéculative ».

  • Hiram et ses frères

    Roger Dachez

    • Vega
    • 3 Mai 2010

    La légende d'Hiram est " Le " mythe fondateur de la franc-maçonnerie ; elle symbolise la mort et la renaissance de l'adepte, le transformant en " Maître " maçon.
    Pourtant, il n'en a pas toujours été ainsi. A l'origine, la maçonnerie ne comportait que deux grades : apprenti et compagnon. Au cours de la lente élaboration des rituels de la franc-maçonnerie, il a fallu des dizaines d'années pour que ce mythe et sa représentation dans le grade de maître s'imposent. C'est cette histoire, majeure et signifiante dans l'histoire de la franc-maçonnerie, que décrit l'auteur, dans un style à la fois simple et érudit.
    Cet ouvrage de vulgarisation est important pour tous ceux qui, faisant la part entre le mythe et l'histoire, souhaitent accéder à des sources historiographiques certaines.

  • Longtemps, dans l'esprit des maçons eux-mêmes et du public, histoire, légendes et mythes ont été confondus, concernant les origines de l'une des plus anciennes sociétés initiatiques de l'Occident. Démêlant le vrai et le faux, le mythe et l'histoire, les certitudes et les suppositions, cet ouvrage de référence, fruit de vingt ans de recherches dont il est la synthèse, met en perspective la genèse de la franc-maçonnerie spéculative et, avec clarté et précision, montre comment et pourquoi s'est constitué, à l'époque des Lumières, l'Ordre maçonnique. Ainsi clarifiée et vivifiée, l'histoire vraie des origines de la franc-maçonnerie révèle une aventure humaine et intellectuelle plus riche que celle des légendes. ramenant celles-ci à leur fonction première de " mythe fondateur ". Loin de ne concerner que les adeptes de la franc-maçonnerie, cet ouvrage apporte une pierre essentielle à l'histoire des idées. éclaire avec lucidité et érudition la création de cette " mystérieuse " société de pensée et signe ainsi la fin des légendes dans ce domaine.

  • De l'équerre au compas.
    Depuis son apparition, il y a plus de trois siècles, la franc-maçonnerie a toujours été un mouvement protéiforme, aux obédiences multiples. Les différentes loges reflètent ces courants. Toutes ne suivent pas le même rite et chacune est porteuse de son propre système de valeurs.
    Ce livre, complémentaire au Livre de la franc-maçonnerie (2019) paru dans la même collection, décrit les principales loges françaises. Quelle est la plus ancienne ? Laquelle accueille des soeurs ? Laquelle est mixte ? Quel rite la Grande Loge de France suitelle ?
    Un guide qui vous fera entrer dans des lieux habituellement fermés au grand public...

  • Société de pensée, ordre initiatique, communauté fraternelle ou simple réseau politique, la franc-maçonnerie demeure environnée d'ombres, de secrets et de fantasmes.
    Née au XVIIIe siècle, attachée à des rites et des symboles, la franc-maçonnerie française a aussi fait place à l'esprit des Lumières. Au XIXe siècle, elle s'est impliquée dans la vie du pays, exprimant des conceptions civiques et politiques pour devenir, entre 1870 et 1940, une véritable « Église de la République ».
    Après la Seconde Guerre mondiale, elle s'est enfin définie jusqu'à nos jours comme une puissance morale, défendant la tolérance, la dignité humaine, la liberté de l'esprit.

  • Le rite écossais rectifié Nouv.

    Le Rite, en franc-maçonnerie, désigne tout à la fois un certain esprit, un certain vocabulaire mis en oeuvre dans l'exécution rituelle, mais aussi l'échelle et la nature spécifique des grades qui composent un système maçonnique donné. Cet ouvrage nous invite à comprendre l'originalité d'une maçonnerie aujourd'hui très vivante en France, celle du Rite Écossais Rectifié. Maçonnerie de forte inspiration chrétienne mais sans dogmatisme, le Rite Écossais Rectifié, qui a été fixé entre 1778 et 1782, a largement réinterprété le symbolisme maçonnique classique en insistant sur la perspective spirituelle qui désigne à tout initié l'objectif de sa propre réconciliation avec sa « vraie » nature, avec la « vraie lumière ».

    En stock

    Ajouter au panier
  • Depuis plus de trois siècles, la franc-maçonnerie participe de l'histoire intellectuelle, politique, sociale et religieuse de l'Europe. Elle revendique aussi une identité « profonde » qu'elle refuse de donner à voir au monde « profane ».
    Comment donner à comprendre et concilier cette dimension essentiellement initiatique et celle, plus politique, qui veut changer la société ?
    Cet ouvrage propose une introduction générale à la franc-maçonnerie. Il est le fruit des réflexions croisées de deux spectateurs engagés, familiers du monde maçonnique et curieux de son histoire. Grâce à un regard duel, à la fois empathique et distancié, il offre au lecteur un guide de voyage dans un monde parfois déroutant et éclaire le sens du projet maçonnique.

  • La Franc-maçonnerie offre à ses adeptes un univers de signes, de figures, d'objets ou de mots qui sont tous dotés d'un sens moral ou spirituel. Rien, ou presque, n'est insignifiant dans une loge maçonnique, qu'il s'agisse de sa décoration, de son agencement ou de sa disposition. Il en va de même pour les ornements dont se parent les francs-maçons ou les termes utilisés dans les rituels. Pour autant, la plupart de ces symboles ne sont pas spécifiques à la maçonnerie. Si certains proviennent du métier de maçon (le ciseau, le niveau), d'autres sont astronomiques (soleil, lune), alchimiques (sel, mercure), bibliques (Temple de Salomon), voire à caractère universel comme le triangle ou le cercle.
    D'Abeille à Voûte, du nombre Quinze à la Houppe dentelée, ce lexique est une invitation à découvrir plus de 200 symboles en usage dans la franc-maçonnerie et à les replacer dans leur histoire.

  • Première grande synthèse sur la question depuis quarante ans, cet ouvrage propose à un large public la longue histoire des francs-maçonsdepuis leur arrivée en France jusqu'à nos jours.

    En 2017, la franc-maçonnerie mondiale célèbre le tricentenaire de la fondation, de la première Grande Loge à Londres. Aboutissement d'un processus entamé un siècle plus tôt en Ecosse et en Angleterre, la franc-maçonnerie évolue d'une organisation d'artisans dédiée à l'entraide mutuelle à une institutiondésormaisphilanthropique,qui deviendra bientôtintellectuelleet philosophique.

    Dès 1725, la franc-maçonnerie va commencer en France une nouvelle page de son histoire.
    Célébrant la tolérance et la fraternité tout au long du XVIIIe siècle, elle atteint son apogée sous l'Empire avant de devenir peu à peu le refuge des républicains et de tous ceux qui souhaitent contenir l'influence de l'Église catholique au sein de la société française. Interdite sous l'Occupation, renaissant difficilement après la Libération, elle va se composer jusqu'à nos jours une identité renouvelée.

  • Être franc-maçon, c'est être initié entre autres à un vocabulaire propre à cette institution secrète et en reconnaître les symboles. C'est aussi adhérer à une certaine vision du monde et de la société, s'accorder sur des expressions qui marquent cette communauté de valeurs. D'« équerre » à « hermétisme », de « Jules Ferry » à la « Légende d'Hiram » ou encore « agapes », à travers 100 termes clés regroupés en sept chapitres, ce livre retrace l'histoire de la franc-maçonnerie, précise les modalités de la vie maçonnique, le sens des symboles, l'organisation institutionnelle, les principales valeurs et les enjeux intellectuels qui lient les maçons. Il nous donne à comprendre les fondamentaux d'une institution singulière, plurielle et finalement mal connue.

  • Née en Angleterre à la fin du XVIIe siècle, la franc-maçonnerie a évolué en Grande-Bretagne au cours des XVIIIe et XIXe siècles, et y a produit un modèle bien différent de celui qui se développait alors sur le continent européen.
    Restée attachée à ses références religieuses et moralisantes, possédant un particularisme rituel très marqué, cette maçonnerie s'est aussi parfaitement intégrée au contexte politique et religieux du Royaume-Uni au point d'en devenir l'une des composantes institutionnelles.
    La franc-maçonnerie des rites anglo-saxons, encore mal connue des maçons français, et souvent mal comprise en raison de son exotisme culturel, a cependant l'immense mérite de leur rappeler les racines intellectuelles les plus anciennes d'un mouvement qu'elle a vu naître il y a plus de trois siècles.
    Alain Bauer est ancien Grand Maître du Grand Orient de France.
    Roger Dachez est Président de l'Institut maçonnique de France.
    Ils sont notamment auteurs, dans la collection " Que sais-je ? ", des 100 mots de la franc-maçonnerie.

  • Être franc-maçon, c'est être initié entre autres à un vocabulaire propre à cette institution secrète et en reconnaître les symboles. C'est aussi adhérer à une certaine vision du monde et de la société, s'accorder sur des expressions qui marquent cette communauté de valeurs. D'" équerre " à " hermétisme ", de " Jules Ferry " à la " Légende d'Hiram " ou encore " agapes ", à travers 100 termes clés regroupés en sept chapitres, ce livre retrace l'histoire de la franc-maçonnerie, précise les modalités de la vie maçonnique, le sens des symboles, l'organisation institutionnelle, les principales valeurs et les enjeux intellectuels qui lient les maçons. Il nous donne à comprendre les fondamentaux d'une institution singulière, plurielle et finalement mal connue.
    Alain Bauer est ancien Grand maître du Grand Orient de France. Il est notamment coauteur du " Que sais-je ? " sur Le Grand Orient de France (n° 3607, 3e éd.
    2006). Roger Dachez est président de l'Institut maçonnique de France. Il a publié, dans la collection " Que sais-je ", une Histoire de la franc-maçonnerie française (n°3668, 4e éd. 2009). Ensemble, ils ont signé un roman policier maçonnique, Les mystères de Channel Row (Éditions Jean-Claude Lattès, 2007).

  • Le nouveau roman de Dan Brown, le symbole perdu, est consacré à la franc-maçonnerie américaine.
    Autant dire à un monde mystérieux, mal connu, peuplé de fantasmes. Dan Brown prend avec la réalité historique toutes les libertés du romancier. Mais beaucoup de lecteurs ont le désir d'aller plus loin, de comprendre, de démêler l'écheveau romanesque. C'est pour eux que les auteurs ont écrit cet ouvrage en trois parties : Une "visite guidée" suivant le fil des chapitres du livre de Dan Brown, pour éclairer, expliquer, développer les thèmes que le roman exploite, dans l'ordre où ils apparaissent, pour informer plus complètement sur les personnages et les faits, les symboles et les codes employés par le romancier.
    Une présentation de la franc-maçonnerie américaine, toile de fond du roman, qui permet de pénétrer dans le monde déroutant de la "religion nationale" américaine, dont Washington est la "ville sainte". Une évocation des origines historiques, philosophiques et morales de la franc-maçonnerie. Avec cet ouvrage écrit par des experts, le lecteur peut ainsi mieux appréhender les subtilités et allusions du roman et en apprécier pleinement la saveur, tout en faisant la part entre fiction et réalité.

empty