• C'est un premier roman comme on en lit peu, qui donne les pleins pouvoirs à l'imaginaire. «Les Corps conducteurs» (TP) retrace la vie d'un personnage réel, Lev Theremin, musicien et inventeur de génie. Tel Wes Anderson dans «Grand Budapest Hotel», Michaels narre chaque événement en technicolor : Lev traverse les rutilantes années 20 à New York, donne des concerts à guichets fermés, rencontre Gerschwin, adule Lénine, joue les espions pour le régime et atterrit au Goulag. Michaels nous offre du plaisir à l'état pur, celui de l'aventure, de la fiction sans limites, de l'amour fou pour une femme à jamais perdue. Triomphe en Amérique du Nord, ce livre a reçu le Giller Prize en 2014 (équivalent canadien du Booker Prize). 

  • Une jeune mère qui meure en donnant la vie et revient terrifier sa famille...
    Un farouche samouraï forcé à combattre une tête spectrale nuki-nubi...
    Un novice ensorcelé par l'image d'une femme d'une grande beauté peinte sur un panneau... Le spectre d'une épouse répudiée qui vient se venger de son ex-mari...
    Ambiance mystérieuse et frissons assurés voici les thèmes des 7 histoires traditionnelles de fantômes japonais que regroupe ce recueil basé sur les écrits de Yakumo Koizumi (Lafcadio Hearn), l'un des premiers Occidentaux a avoir adopté la nationalité japonaise en 1896.
    Un manga qui séduira les amateurs de Yokai japonais !

  • Sean Michael Wilson, scénariste de BD, et Akiko Shimojima, dessinatrice de manga internationale, s'associent dans une collection racontant l'Histoire du Japon en manga.
    Japon, 1853. L'Empire du Soleil levant s'isole politiquement et techniquement depuis des siècles afin de protéger leur spécificité culturelle. Alors que l'Asie est envahie par les colonies européennes (France, Royaume- Uni, Pays-Bas, Espagne, Portugal...) les États-Unis veulent leur part du marché asiatique et envoient une flotte de steamers en ambassade. Une ambassade musclée. Ces « bateaux noirs » (surnommés ainsi par les Japonais parce qu'ils crachaient de la fumée), sous le commandement du Commodore Matthew Perry ont pour mission de forcer le Japon à s'ouvrir au commerce international, particulièrement américain.
    Ce livre décrit la surprise du peuple japonais engendrée par l'arrivée de ces funestes vaisseaux, la confusion politique, les négociations menant au Traité de Kanagawa mettant fin à l'isolement nippon.
    Funestes vaisseaux met en images l'atmosphère de menace et de changement qui régnait au Japon durant la période du Bakumatsu (1853-1868) durant laquelle le Japon mit fin à sa politique isolationniste et modernisa le système féodal. Ce livre est aussi une introduction au Crépuscule des Samouraïs, autre volume de la collection.

  • Sean Michael Wilson, scénariste de BD, et Akiko Shimojima, dessinatrice de manga internationale, s'associent dans une collection racontant l'Histoire du Japon en manga.
    Japon, 1877. Le gouvernement Meiji, sensible aux «sirènes» de l'Occident (voir Funestes Vaisseaux) décide de quitter son Moyen-Âge pour se lancer dans la Révolution industrielle. C'est sans compter sur les grands perdants de cette révolution culturelle : les seigneurs locaux et leurs samouraïs. Le Crépuscule des Samouraïs conte la résistance héroïque du clan Satsuma et de la défaite des sabres traditionnels face aux fusils et aux armes automatiques d'une armée moderne (épopée reprise dans le film Le dernier samouraï, avec Tom Cruise). Cette défaite face à l'armée impériale met définitivement fin au pouvoir des samouraïs.
    Un récit en images passionnant qui traduit le drame de cet événement.

  • Il y a de cela plus d'une centaine d'années, l'écrivain Lafcadio Hearn rassembla et traduisit une sélection d'histoires de fantômes et de mystères appartenant à la tradition japonaise. Le célèbre créateur de manga Sean Michael Wilson reprend six de ces histoires dans une adaptation graphique exceptionnelle.

    Mis en valeur par les dessins de Michiru Morikawa, ce manga offre un condensé des mythes et légendes, des histoires de fantômes et de magie qui abondent dans la culture japonaise.

    Cet album est agrémenté d'une postface de William Scott Wilson, le célèbre traducteur et éditeur d'ouvrages sur la culture japonaise, restituant ainsi la pensée philosophique des samouraïs et resituant les contes dans leur contexte historique.

  • Le Hagakure exprime le coeur de la voie du samouraï :
    Comment vivre et mourir sans se départir de son courage et sans perdre son honneur.
    Écrit par le célèbre samouraï Yamamoto Tsunetomo (1659-1719), ce livre emblématique est un des plus grands classiques de la littérature japonaise et fut un modèle pour les combattants japonais.
    Le héros de ce manga, Tsuramoto Tashiro, jeune samouraï, va tenter de suivre les conseils du fameux Yamamoto Tsunetomo, samouraï devenu moine zen.
    Ce dernier lui contera les histoires et légendes des samouraïs des temps passés et l'accompagnera sur le chemin brutal et inflexible de la vie du guerrier japonais.
    Fidèlement illustré par la japonaise Chie Kutsuwada et scénarisé par Sean Michael Wilson.

  • Le Livre des Cinq Roues est un célèbre ouvrage sur le sens et la finalité du combat écrit par l'illustre duelliste du XVII e siècle et samouraï invaincu, Miyamoto Musashi.
    Sans aucun doute le plus grand classique de samouraïs, il révèle dans cette version illustrée, tout le savoir de ce grand guerrier qui a su inspirer depuis de nombreuses années tant les artistes martiaux que ceux qui cherchent à développer un esprit stratégique.
    Fidèlement illustrée par la japonaise Chie Kutsuwada et scénarisée par Sean Michael Wilson, cette bande dessinée vous entraîne dans le monde des guerriers japonais.

  • Musashi

    Sean Michael Wilson

    • Budo
    • 28 Août 2015

    Miyamoto Musashi (1584-1645), le samouraï légendaire, est connu dans le monde entier comme un grand maître de sabre, un chercheur spirituel, et l'auteur du classique Le livre des Cinq Roues.
    Cette version graphique nous raconte sa vie étonnante.
    C'est à la fois un récit vivant d'une période fascinante dans le Japon féodal et le portrait d'un courageux samouraï qui a combattu avec les idées philosophiques et spirituelles qui sont aussi pertinentes au - jour d'hui qu'ils l'étaient en son temps.
    Plus de 350 ans après sa mort, Musashi nous fascine toujours. À partir d'authentiques sources japonaises, William Scott Wilson, brosse un portrait inoubliable de cet illustre personnage historique.
    Fidèlement illustré par la japonaise Michiru Morikawa et scénarisé par Sean Michael Wilson.

  • Le Sermon du Tengu, un recueil de paraboles écrit par Issai Chozanshi, un samouraï du XVIII e siècle, compte parmi les grands classiques des arts martiaux. Les histoires, qui mettent en scène des démons, des insectes, des oiseaux, des chats et de nombreuses autres créatures, peuvent paraître fantasques mais elles contiennent des enseignements essentiels qui offrent un aperçu des principes fondamentaux en oeuvre dans les arts martiaux.
    Cette version illustrée, fidèle au texte original de Chozanshi donne vie à ces contes d'une manière captivante et immédiatement accessible.
    Pénétrées de la compréhension profonde de Chozanshi, du taoïsme, du bouddhisme, du confucianisme et du shintoïsme, les contes clarifient la nature du conflit, l'importance de suivre sa propre nature, le yin et le yang, le développement et la transformation du chi (l'énergie vitale), et la réalisation du mushin (le non-esprit). Pour finir, le lecteur captivé apprend de manière visuelle que la Voie du sabre est une voie qui favorise la connaissance de soi et conduit à la compréhension de la vie ellemême.

  • Ce livre expose avec élégance le récit sur les ninjas du Japon féodal tiré du Shinobi Hiden, le plus célèbre rouleau du maître ninja Hattori Hanzo (xvie siècles).

    À travers l'enseignement de sensei Nagata Saburo à deux jeunes élèves, nous apprenons comment les ninjas s'entraînaient, agissaient, et transmettaient leur savoir. Le livre inclut un bonus d'Antony Cummins, expert en la matière, sur les armes des ninjas.

    Fidèlement illustré par la japonaise Akiko Shimojima et scénarisé par Sean Michael Wilson qui a travaillé en étroite collaboration avec Antony Cummins pour s'assurer que les faits et les aspects techniques des ninjas sont historiquement précis.

  • Dans une tentative de reconstruire sa vie brisée, le détective Jack Herriman a emménagé chez son oncle Knut, célèbre photographe de scène de crime. Alors qu'il se remet à peine d'une affaire qui a mal tourné, Jack accepte un dossier, simple en apparence.
    Mais ce qui ressemble à une banale disparition de personne se transforme en enquête pour homicide, sordide, imprégnée du parfum de scandale.

  • Voici la première adaptation en bande dessinée du célèbre fait historique japonais des 47 Ronins.
    Au 18 e siècle, 47 samouraïs vengèrent la mort de leur maître grâce à un complot qu'ils fomentèrent dans le secret durant deux années. Après avoir réussi leur mission, ces 47 samouraïs dépourvus de maître se suicidèrent tous.
    Cette histoire véridique devenue une légende nationale au Japon, est imprégnée des idéaux profondément ancrés dans la culture japonaise : le sens de l'honneur, la persévérance, la loyauté le sacrifice et le bushido (code des samouraïs).

empty