Amalthee

  • «?Je sais ce que je vais trouver en Algérie mais j'y pars néanmoins avec une certaine curiosité et la volonté de pouvoir être militant de l'Homme, malgré l'étau militaire et la perte de ma liberté d'expression. Savoir mais aussi voir constitue ma disposition d'esprit.?».



    Au travers de son journal de bord, tenu entre?1959 et?1960 en plein coeur de la guerre d'Algérie, René Knégévitch nous présente son parcours d'appelé sursitaire, affecté au 403e R.A.A., à Aflou, dans le Djebel Amour.

    De cette guerre violente découle un témoignage violent. Lorsque le quotidien est rythmé par des ratissages, des accrochages, des sévices, la torture, mais aussi par la peur et la mort, que reste-t-il pour un humaniste pacifiste ?
    />
    Sans tabou, l'auteur nous livre ses émotions et ses réflexions tandis que le djebel tonne et que le sang coule. Un récit nécessaire et intime qui offre un regard de l'intérieur sur la guerre qui a bouleversé l'Algérie.

  • Jetée sur les routes après les bombardements du 6 juin 1944 à Caen, une famille de dix-huit personnes tente de survivre en traversant la Bataille de Normandie qui fait rage. Tous en ressortent vivants, dont une petite fille de cinq ans qui n'a jamais oublié. Soixante-dix ans après, elle rappelle ses souvenirs : Caen fin 1943, la fracture du 6 juin, quatre mois de dangers, l'installation à Paris qui fut un changement brutal dans la vie de la famille.

  • Le prodigieux destin de Véronique n'est pas un témoignage.

    Ce n'est pas non plus un éloge de la psychanalyse ni un polar, encore moins le récit d'un parcours initiatique ou spirituel. Le prodigieux destin de Véronique, c'est tout cela à la fois ! avec en prime, pour ceux qui le liront, une clef pour l'éternité.
    Et le tout raconté avec humour et vivacité, dans un style jamais pesant, pour préserver et faire honneur à quelque chose d'essentiel pour notre être : la légèreté.
    Grâce à ce récit, vous ferez l'expérience du divan comme si vous y étiez. La psychanalyse, avec Le prodigieux destin de Véronique, retrouve sa dignité. Tant de contre-vérités ont été publiées à son sujet.
    Il était temps que quelqu'un se lève pour prendre sa défense sans haine ni violence.
    Mais l'essentiel de cet ouvrage réside surtout dans la (re) découverte d'un être tout à fait exceptionnel connu du grand public - mais mal ! - présenté sous un jour nouveau et original qui vous surprendra.

  • De 1922 à 2009, découvrez la vie singulière de l'intrépide généticien : Piotr Slonimski.



    Fondateur de la génétique mitochondriale, résistant et grand-père aimant, la personnalité de Piotr Slonimski est à l'image de sa vie : plurielle.



    Homme de sciences reconnu sur le plan national, médaillé d'or du CNRS en 1985 et membre de l'Académie des sciences, l'influence de Piotr Slonimski sur notre compréhension de la génétique n'est plus à démontrer.



    Mais derrière le généticien, il y a l'homme. Intellectuel éclectique, ses passions ne trouvaient comme limite que le temps. Entre peinture, littérature et plongée en apnée rien n'étanchait sa soif de connaissance.



    Une vie vécue selon deux mots d'ordre : intensité et curiosité.



    Un kaléidoscope précis et touchant de la vie d'un grand homme.

  • «?Le monde est rond et tourne rond, CQFD. Chez moi il tourne aussi, mais pas forcément dans la rondeur. Il est plutôt du genre à rouler très vite, se prendre les quatre coins de la pièce et vouloir les défoncer, traverser hors des passages cloutés, bugger par interférences, avant de finir par faire la foire dans la spirale de l'infini. Et quand y en a plus, y en a encore, puisqu'il recommence.?» Comment faire pour vivre dans une société qui a du mal à accepter la différence ?

    Longtemps, Jennifer Ulman a caché sa différence et ses difficultés à comprendre le monde qui l'entoure derrière le masque du «?tout va bien?». Sentiment de ne pas appartenir à cette planète, d'être une étrangère, solitude permanente... Pour survivre, elle a dû créer un univers où elle est acceptée comme elle, un monde où elle peut clamer haut et fort : oui, je suis différente, je suis autiste asperger, et alors ?

    Avec sincérité et humour, elle nous dévoile son quotidien de femme et de mère. Elle raconte ses obstacles, ses réussites et affronte la vie avec le sourire pour faire de sa différence une force, une inspiration. Car oui, on peut être autiste asperger avec des troubles de l'attention doublés d'hyperactivité et être heureux dans sa vie !

    Témoignage touchant et plus que jamais nécessaire, « Dans la lune » donne une voix à l'autisme féminin encore trop souvent méconnu et prône une tolérance bienveillante.

  • « Pas besoin de cartons non plus pour contenir toutes ses pensées, le bon sens ne prend pas beaucoup de place ! Vous êtes tous invités à la table ronde de mes souvenirs, elle met les gens à égalité et ne fera pas de différence, sauf pour les grincheux ! » Gérard Goriot nous offre ici une balade de toutes les couleurs dans le jardin fleuri de ses souvenirs. De l'Afrique à l'Ile de la Réunion, « le petit facteur de l'athlétisme africain », comme on se plait à le surnommer, laisse vagabonder sa plume au gré de ses envies pour nous livrer pêle-mêle pensées, réflexions et réminiscences.
    À travers ses anecdotes, nous apprenons que bien des épines entravent son parcours, la plus venimeuse étant l'homme. Ses rencontres avec des personnages des plus insolites feront de lui l'homme qu'il est aujourd'hui, heureux, protecteur de la nature et engagé pour le bonheur.
    « Bon voyage dans les méandres de ma vie ! » Après plus de vingt-huit années de coopération en Afrique, Gérard Goriot prend sa retraite et s'installe à l'île de La Réunion. Professeur d'EP, puis conseiller pédagogique itinérant, c'est au contact des hommes qu'il apprend son métier, sur le terrain et dans les mémoires.

  •   « Deux mois plus tard, le stage se terminait déjà. Je tenais mon destin entre mes mains ! Et là, comme une évidence, une carrière dans l'aéronautique s'imposa naturellement. À cet instant, ce n'était pas précis dans ma tête, mais tel un appel qu'il ne fallait pas ignorer, une opportunité qu'il ne fallait pas laisser passer, la perspective d'un défi à relever, il n'était pas question de quitter ce monde aussi nouveau qu'inconnu. »   Lorsque, par le plus grand des hasards, Cassandre atterrit dans un aéroport pour un stage d'été, c'est une révélation. Autodidacte, résiliente et passionnée, une carrière dans l'aviation s'ouvre à elle. Baptisée « Charlie », elle deviendra le premier chef d'escale « femme » en France. Avec malice et légèreté, Charlie nous entraîne dans les coulisses d'un aéroport de province. Des péripéties d'une vie quotidienne aux indiscrétions des personnalités qui se croisent dans les couloirs, découvrez le témoignage romancé d'une femme qui a su s'élever dans un milieu d'hommes au coeur des années 80 !
      We wish you a very pleasant flight !
        Chef d'escale et responsable d'exploitation d'un aéroport régional, Béatrice Carpentier nous fait découvrir dans ce récit authentique, les coulisses de son métier à travers les parcours entremêlés du personnel et des passagers.

  • Le jour où je suis né

    Aurel Corso

    • Amalthee
    • 3 Février 2021

    «?Certains événements de la vie ont un aspect fondateur et déterminant dans notre cheminement et nous font prendre parfois une direction à laquelle nous ne nous attendions pas.?».



    Après avoir vécu une révélation spontanée et progressive, Aurel Corso a dû apprivoiser une nouvelle connexion avec le monde et commencer une véritable initiation personnelle. Condensé de ce chemin de vie hors du commun, son récit nous raconte comment ses perceptions et ses croyances ont été profondément bouleversées par le pouvoir de la conscience.



    À travers un message d'ouverture et de responsabilité, ce témoignage rend hommage à l'invisible et invite à la connaissance de soi. Un parcours de vie inspirant et universel !

  • «?Ce récit est une histoire vraie. Une histoire que j'ai personnellement vécue dans neuf pays d'Afrique, de l'Ouest à L'Est et du Centre au Sud. Il s'agit de la vie quotidienne des Africains, de leurs joies, de leurs peines, de leurs problèmes et même de leurs catastrophes et à travers eux, du travail de fond entrepris par les Organisations Non Gouvernementales de Développement.?».



    Extraordinaires et incroyables, voilà comment qualifier les dix-sept années racontées avec authenticité et force par Marc de Lamotte au plus profond de l'Afrique. De pays en pays, à travers son travail dans les ONG, il conte ses aventures avec les populations les plus reculées, parfois difficiles mais toujours fascinantes. Des rencontres palpitantes et des moments bouleversants toujours remplis d'humanité.



    Mais au-delà du récit, l'auteur espère également susciter des vocations auprès des jeunes du monde car la pauvreté est toujours là ! Il nous livre ses idées sur l'évolution des approches des ONG en espérant que des choix courageux puissent être pris par les décideurs (Africains et Occidentaux) pour les véritables intérêts des populations Africaines.

  • Tina

    Hélène Ortolan

    Au début des années 30, ils ont à peine vingt ans, et décident de fuir le régime fasciste qui s'installe en Italie, pour émigrer, clandestinement, en France. Leur amour, leur jeunesse, leur spontanéité et peut-être aussi une certaine naïveté ne leur permettent pas d'imaginer toutes les difficultés qu'ils auront à affronter pour réussir leur intégration dans ce pays quasi inconnu. D'autant qu'une nouvelle guerre mondiale va mettre en conflit les deux pays chers à leur coeur, la France et l'Italie, et que drames et douleurs les attendent au tournant. Mais des gens merveilleux, d'une grande générosité de coeur, vont les accompagner pour les aider à combattre, à faire face et à se réaliser. Ces rencontres seront les racines d'une longue et belle amitié, transmise à leurs descendants.



    Le récit de la vie de Santa et Luigi, deux beaux et jeunes Vénitiens, entre en écho avec l'Histoire de l'Europe, pour se faire ode aux relations filiales entre la France et l'Italie.

  • Chantal Mortier a été percutée, au cours de son chemin de vie, par la mort d'un de ses enfants. Broyée par la douleur, elle décide de se relever et de témoigner d'un chemin possible allant du chaos à l'apaisement. Au long de son parcours, elle est accompagnée par des signes : ces «?clins d'oeil?» émanant de son fils envolé, qui l'ont grandement apaisée et encouragée. Son souhait est que, à la lecture de son récit, toute personne confrontée à la perte d'un être cher puisse trouver, au-delà de l'expression de la souffrance, des mots porteurs d'espoir.



    En revenant sur le suicide de son fils, et au travers d'une écriture sincère et poignante, l'auteure exprime toute la douleur de la séparation, mais surtout l'espoir et l'appel de la vie qui a résonné.

  • Dans un service de cancérologie, et peut-être plus qu'ailleurs, des histoires, fortes, poignantes, toujours en prise avec la mort, se construisent chaque jour. Des histoires que le docteur Thierry Cailleux a eu peur, à un moment donné de sa carrière, de voir disparaître dans le flux des jours et des soins. Il a donc décidé de prendre la plume et de devenir le dépositaire d'instantanés magnifiques, humbles, intenses, bouleversants, drôles parfois, douloureux souvent, pour transmettre un témoignage où l'humanité exprime ses vertus curatives.



    Loin d'être un énième ouvrage sur les progrès de la médecine et les exploits de ses acteurs, Les Larmes et la joie est un hommage à ces patients qui ont fait confiance aux équipes médicales pour leur confier émotions, espoirs, peurs et angoisses.

  • Le regard vide

    Julien Bry

    «?J'ai peur, comme jamais je n'ai eu peur auparavant. Peur de ne plus connaître mes limites, de ne pas savoir relever la tête, de finir noyé sous toutes ces pensées de culpabilité, de dégoût envers moi.?».



    Les souffrances ne sont pas toutes physiques.



    Affligé du Syndrome de Stress Post-Traumatique, Julien Bry se livre à coeur ouvert pour que cette plaie «?invisible?» ne soit plus un tabou. Pour panser les souffrances, l'écriture devient son salut, sa victoire sur son expérience personnelle. De ses opérations militaires bouleversantes en Afghanistan et au Mali au retour à la réalité, nous découvrons l'être humain derrière l'uniforme.



    Un témoignage émouvant qui fait la lumière sur les blessures de guerre psychiques.

  • Mektoub c'était écrit

    Maurice Hellio

    • Amalthee
    • 22 Octobre 2012

    Maurice Hellio passa deux ans dans une compagnie de combat, six mois à l'Ecole militaire de Cherchell puis autant à Oran dans un bataillon de chasseurs après l'indépendance. Adepte d'une utopie : la République algéro-française chère à l'Algérien A. Camus, il n'a pu que constater que les vainqueurs furent les politiques, et que les éternels perdants étaient de pauvres gens victimes d'une solution désastreuse et inhumaine. Cinquante ans après, dans ce récit romancé, il témoigne de la richesse de ses rencontres de l'époque, il raconte l'épopée humaine qu'il a connue et il dénonce l'accaparement du pouvoir qui revenait aux peuples algériens par les politiques français et algériens.

  • C'est de cet endroit que l'auteur vous écrit et vous invite à parcourir le chemin tracé tout au long d'une vie, depuis la petite enfance, jusqu'à l'année 1990. Remplie d'anecdotes, de nostalgie, d'aventures (amoureuses, professionnelles), il vous emmènera jusqu'au coeur de la France, dans ce paradis encore vierge de toutes pollutions que sont les monts du Forez. Prenez aussi avec beaucoup d'humour quelques passages osés de sa vie personnelle. Vous allez aussi retrouver dans celui-ci : des mots, des paroles, une façon de vivre ancestrale, son engagement au service de la collectivité, sa joie de vivre, l'amour de ses enfants, l'amour tout court, mais aussi sa conviction et réflexion sur des faits réels, qu'il a subis au cours de ce périple de la vie. Conviction et réflexion ? Oui ! Au coeur de cette montagne, « Petit-fils de berger » profite de cette nature encore vierge pour le reste de ta vie, elle sera la seule à ne pas te décevoir.

  • Amours plurielles

    Kohlver

    • Amalthee
    • 18 Décembre 2019

    « Vingt-neuf jours plus tard, Marina me tendait le test de grossesse positif ! J'en restai bouche bée. Marina, ma belle, oui tout est possible avec toi. Nous sommes enceintes (sourire) ! Nous allons devenir mamans. » La vie c'est quoi ? Trouver son âme-soeur ? Être une femme et aimer une femme ? Vouloir fonder une famille envers et contre tout ? Adopter un enfant ?

    La vie c'est choisir d'être soi et de croire en la pluralité de l'amour. C'est une aventure que Kohlver nous invite à partager avec elle, sincère et juste. De ses péripéties amoureuses à l'adoption de son fils, elle raconte son parcours haut en couleurs, toujours avec humour.

  • Demain mon fils

    Eusebia Schirès

    • Amalthee
    • 20 Janvier 2014

    Témoignage d'une maman viscéralement brisée, qui a vu son fils de 25 ans happé par une voiture sous ses yeux. Contre la mort qui rôdait, elle s'est battue; contre l'avis de tous, elle s'est oubliée pour se surpasser, observer, apprendre, agir, parfois même inventer, résister, quand même soutenue et poussée par quelques personnes, parfois concernées: médecins, professeurs, spécialistes du corps médical, stupéfaites des résultats. À la suite de ce travail acharné de plus de vingt ans, cette mère qui sait que trop bien la valeur de la vie un cadeau merveilleux à apprécier chaque jour revient sur cette épreuve pour nous offrir un livre vrai, avec le bon et le mauvais de cette épreuve menée à bien: un fils à nouveau heureux de vivre.

  • Entre1897 et1899, la France envoie trois missions militaires vers le lac Tchad. Leur but est de s'y regrouper et d'y installer un protectorat ce qui permettra de réunir nos colonies d'Afrique occidentale à celles d'Afrique équatoriale. Il faut faire vite car ce lieu stratégique est également convoité par d'autres puissances européennes établies dans la région, comme l'Angleterre et l'Allemagne, qui veulent y contrôler le commerce caravanier venu de Tripoli et de Zanzibar. La mission Foureau-Lamy, partie du sud algérien, celle de Gentil venue du Moyen-Congo et des éléments de la mission Afrique centrale, formés à Zinder, vont se retrouver à l'Est du grand lac et réussir la conquête du Tchad. La mission Afrique centrale des capitaines Voulet et Chanoine commet tout au long de son parcours de terribles atrocités: villages pillés et incendiés, populations innocentes torturées et massacrées. Informée de ces horreurs, la France envoie un officier supérieur, le colonel Klobb, reprendre en main la mission et arrêter ses deux chefs. Ayant rejoint la colonne, il est assassiné sur ordre de Voulet. Celui-ci et son adjoint Chanoine sont, à leur tour, tués par les tirailleurs révoltés qui refusent d'aller plus loin et réclament de rentrer au Soudan. A Zinder, la mission se partage alors en deux: les plus nombreux reviennent chez eux, les autres, restés fidèles, vont au Tchad, conduits par les lieutenants Joalland et Meynier, participer à la prise de ce territoire.

  • Un ange en enfer

    Jean Ducoeur

    Cette semi-autobiographie associe une invraisemblable histoire amoureuse - purement fictive mais inspirée par un fait réel - à des anecdotes médicales authentiques et étonnantes, souvent savoureuses, mais aussi parfois dramatiques.
    L'auteur connaît bien ces situations où la vie des patients peut se jouer en quelques minutes. Médecin cardiologue et expert judiciaire, il les a personnellement vécues.
    Si les lieux, le sexe, et parfois l'âge de ces malades sont évidemment modifiés, la difficulté, le stress, et aussi le don total de soi qui peuvent marquer l'exercice d'une médecine de pointe sont, eux, bien réels.

  • « Je dis parfois que je suis un héritier, bien éloigné, de Vallès, de Péguy et des camarades dont l'école a favorisé la promotion. Je ne puis m'empêcher de stocker des notes de lecture comme autant de tesselles en attendant qu'elles prennent place dans la mosaïque de mes écrits. C'est pourquoi je suis bien incapable d'écrire sans notes de bas de page. » En mêlant le caractère intime de sa vie personnelle au sérieux de ses années de recherche, Guy Lachenaud nous livre un récit autobiographique saisissant. Équilibre parfait entre science et authenticité, de l'antiquité grecque ou romaine au monde d'aujourd'hui, découvrez les cahiers entrelacés d'un humaniste.

  • « En cette fin de xxe siècle nous découvrions un dicton vieux comme le monde mais en versa : après la tempête, le calme. Étrangeté que celui-ci, faisant fi des querelles passées pour laisser place aux survivants de la race humaine, oubliant ses vieux démons pour s'entraider. » Cher(e)s ami(e)s, on me dit que je vous ai laissés sur votre faim...

    Trouvez donc de quoi vous rassasier dans cette ultime Décennie.

    L'écriture est mon exutoire, ma porte de sortie. Elle m'a donné de venir au monde en me libérant de mon enfance douloureuse et de mon passé écrasant pour enfin vivre « Ma » vie.

    Je t'ai fait découvrir mes tourments, poignants, bouleversants.

    Chaque Décennie était comme un rendez-vous, un tête-à-tête sincère et nécessaire avec toi, lecteur merveilleux de bienveillance et de générosité, adoucissant mon coeur et mon âme.

    Aujourd'hui, l'amour est un chemin sur lequel je veux évoluer, conjuguant les verbes « être » et « aimer » au présent.

    Si les gens vous pèsent, ne les portez pas sur vos épaules, mais prenez-les dans vos coeurs.

    Domino Milot est née en septembre 1959 et a exercé plusieurs professions avant de devenir auteur suite à sa fibromyalgie (maladie orpheline, évolutive et incurable).

    Dominomilot.over-blog.com

  • « Trop souvent encore, on entend des phrases telles que «je voudrais qu'il change pour moi», «elle pourrait faire un effort et changer ses habitudes», «tu dois faire ceci ou cela», «je dois m'adapter si je veux réussir»... Et si finalement, c'est avec nous-même que nous devions changer ? » Plus qu'un livre, c'est un véritable guide pour changer de vie que nous propose l'auteur, réflexothérapeute, praticienne de reiki et maître reiki.

    Chapitre après chapitre, ce manuel nous fait découvrir ou redécouvrir qui l'on est profondément. Il reconnecte l'humain à ses multiples corps, physique, énergétique et émotionnel pour permettre à chacun de plonger dans les abysses de son être intérieur.

    Essentiel à la compréhension des fléaux de notre siècle comme le stress et le burn-out, Magali Mongin nous invite à réfléchir sur nous-même et à trouver le bon chemin pour s'épanouir.

    Car finalement n'est-ce pas là le but de la vie ?

    Être heureux et en accord avec soi-même ?

  • Renaissance

    Johanna C.L.

    • Amalthee
    • 6 Novembre 2019

    « Dieu m'a tendue la main et j'ai donné un grand coup de pied à la fatalité qui m'a projetée au sommet de ma vie. Aujourd'hui, je sais pourquoi je me bats. » Longtemps, Johanna s'est tue.

    Née à l'île Maurice, elle ne connaît que la pauvreté, le rejet et la violence. Prisonnière des traditions, esclave de sa famille, meurtrie par les sévices, violée à la porte de l'adolescence, son quotidien est fait d'errance, de froid et de peur... Jusqu'à ce qu'au hasard de certaines rencontres, la bienveillance et quelques signes du ciel lui permettent de se reconstruire.

    Johanna dépoussière ici les tiroirs de sa mémoire, témoignage d'une enfance et d'une jeunesse qui lui ont été volées, bafouées, salies à jamais.

    Victime devenue porte-parole, Johanna défend la condition de la femme au nom de toutes celles, encore trop nombreuses dans le monde, dont on a souillé l'innocence, la pureté, l'intégrité et la confiance.

  • Le petit carnet de Télio

    Yvon Mezzetta

    • Amalthee
    • 20 Novembre 2019

    « Le petit homme au coeur gros Devient tous les jours un peu plus fort Le petit homme au coeur libre Peut-être un jour ira au paradis. » Dans un recueil intimiste et sincère, l'auteur livre ses questionnements existentiels. Car notre présence sur terre n'est pas due au hasard... A nous d'en faire un parcours extraordinaire malgré les chutes et les obstacles, à nous de toujours croire en notre destin.
    Si la vie était belle et douce, la poésie n'aurait plus sa place...
    Mais si tout était sombre et tourmenté, elle ne ferait plus entendre sa voix. Pour Yvon Mezzetta, toutes les pages de sa vie sont importantes et toutes les pages de ce recueil sont uniques.

empty