À propos

Syllogismes de l'amertume se présente sous l'aspect fragmenté d'un recueil de pensées, tour ´r tour graves ou cocasses. Rien pourtant de moins Tdispersét que ce livre. Du premier au dernier paragraphe, une meme obsession s'affirme : celle de conserver au doute le double privilcge de l'anxiété et du sourire.
Alors que dans son premier essai, Précis de décomposition, Cioran s'attaquait ´r l'immédiat ou ´r l'inactuel avec une rage lyrique, dans celui-ci il promcne sur notre époque, sur l'histoire et sur l'homme, un regard détaché ou la révolte ccde le pas ´r l'humour, ´r une sorte de sérénité dans l'ahurissement. Ce sont l´r propos d'un Job assagi ´r l'école des moralistes.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Emil Cioran

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    12/03/1952

  • Collection

    Les Essais

  • EAN

    9782070214570

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    11.8 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emil Cioran

  • Naissance : 1-1-1911
  • Décès :1-1-1995 (Mort il y a 29 ans à l'âge de 84 ans)
  • Pays : Roumanie

E.M. Cioran est né le 8 avril 1911 à Rasinari (Roumanie) d'une mère athée et d'un père, pope orthodoxe. À 22 ans, il publie son premier ouvrage Sur les cimes du désespoir puis Le livre des leurres. Son troisième ouvrage, très antireligieux, Des larmes et des saints fait scandale dans son pays. En 1936, paraît La transfiguration de la Roumanie. Cioran s'installe définitivement à Paris en 1941, et se consacre à l'écriture, vivant très modestement à l'écart de la vie parisienne . Il fréquente des penseurs et des écrivains qui lui sont proches tels que Ionesco, Eliade, Beckett et Michaux notamment. Il rédige désormais ses ouvrages, principalement composés d'aphorismes, dans un français extrêmement ciselé. Cioran publie en 1987 son dernier ouvrage Aveux et anathèmes. Il meurt en 1995 à Paris.

empty