À propos

En 1901, Erik Satie a trente-quatre ans. Sans ressources et sans avenir professionnel, il délaisse Montmartre et l'auberge du Chat Noir pour une chambre de banlieue sordide où, coincé entre deux pianos désaccordés et quatorze parapluies identiques, il boit autant, ou plus, qu'il compose. Observateur critique de ses contemporains, l'homme dépeint par Stéphanie Kalfon est aussi un créateur brillant et fantaisiste : il condamne l'absence d'originalité de la société musicale de l'époque, et son refus des règles lui vaut l'incompréhension et le rejet de ses professeurs au Conservatoire. Son isolement artistique est à peine compensé par les amitiés qu'il noue avec Conrad, son frère, Contamine de Latour ou Claude Debussy. L'excentricité d'Erik Satie se paie par la solitude, l'alcool et l'angoisse d'être passé à côté de son siècle, à côté de sa vie.

Les parapluies d'Erik Satie n'est ni une biographie, ni une hagiographie. Ce n'est pas non plus une fiction, mais c'est comme un roman sur le mal-être et la vie artistique, une création littéraire autour d'un personnage réel, rythmée comme les Gymnopédies.
Les parapluies d'Erik Satie est le premier roman de Stéphanie Kalfon, qu'elle a conçu à la fois comme un hommage et comme un témoignage sur la vie du musicien. Si Erik Satie à trente-quatre ans ne sait pas encore qui il est, le lecteur de Stéphanie Kalfon reconnaîtra dans cet individu marginal et mélancolique l'une des figures de la musique, incarnée d'une part grâce à un style vif et enlevé qui réussit à faire entendre ses compositions et, d'autre part, à travers les nombreuses réflexions ironiques de Satie qui émaillent le récit : il prête son regard au lecteur, qui est lui-même confronté à la cruauté de la société de la Belle Époque.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072706349

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    212 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    235 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Stéphanie Kalfon

Stéphanie Kalfon est, à trente-six
ans, réalisatrice et scénariste.
Lauréate en 2007 de la Bourse
« Scénariste TV » décernée par la
Fondation Lagardère, elle a notamment
travaillé pour la série Vénus et Apollon
diffusée sur Arte, mais elle est surtout
la réalisatrice du film Super Triste !
avec Emma de Caunes. Elle travaille
actuellement sur un long métrage avec
Jean-Pierre Darroussin.
Les parapluies d'Erik Satie est son
premier roman.

empty