les îles Aran les îles Aran
les îles Aran
les îles Aran

les îles Aran

Traduction PIERRE LEYRIS  - Langue d'origine : ANGLAIS (IRLANDE)

À propos

"J'ai rencontré John Synge pour la première fois pendant l'automne de 1896. [...] Il me dit qu'il avait appris l'irlandais à Trinity College, sur quoi je le pressai d'aller aux îles Aran pour y trouver une vie qui n'eût pas été exprimée en littérature, au lieu d'une vie où tout avait été exprimé. Je ne devinai pas son génie, mais je sentis qu'il avait besoin de quelque chose pour le tirer de sa morbidité et de sa mélancolie. [...] Plus d'une année devait s'écouler avant qu'il ne suivît mon conseil, n'allât s'établir pour un temps dans une chaumière d'Aran et ne trouvât le bonheur, ayant enfin échappé, comme il l'écrivit, à la sordidité des pauvres et à la nullité des riches." William Butler Yeats

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782228896115

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    197 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

John Millington Synge

John Millington Synge (16 avril 1871 - 24 mars 1909) fut dramaturge, prosateur et poète, l'un des principaux
artisans du Celtic Revival, mouvement littéraire formé pour redonner vie à la culture irlandaise. Il est l'un des
fondateurs du Théâtre de l'Abbaye, à Dublin.
D'origine protestante, il s'est surtout intéressé au monde des paysans catholiques de son pays, chez lesquels
il croyait retrouver le vieux fond culturel païen de l'Irlande. La première représentation de sa pièce la plus
célèbre, Le Baladin du monde occidental, provoqua des émeutes à Dublin en 1907.
Il publia entre autres de nombreuses critiques et poèmes de style décadent dans la revue Irlande libre fondée
par Maude Gonne.

empty