lire à Rome lire à Rome
lire à Rome
lire à Rome

À propos

Une approche originale de l'histoire ancienne et de l'univers de la Rome antique. L'auteur s'attache à un sujet spécifique, l'écriture et la lecture, non pas de manière abstraite, mais dans leur dimension sociale, à l'aide de la relation entre l'écrivain, le livre et le public. Le livre, en effet, tient une place particulièrement importante dans la société romaine du ler siècle de notre ère, et l'écrit y connaît une sorte d'apogée. La création littéraire se développe, de même que les lectures publiques, les grandes bibliothèques. L'écrivain y acquiert un statut original et prestigieux, aussi bien dans ses rapports avec le pouvoir qu'avec son public. Des cercles littéraires se créent, le commerce des livres se développe, le public, ou plutôt les publics, se passionnent. Les premiers concours littéraires - ancêtres de nos prix - sont créés, mais l'écrivain garde le contrôle de la diffusion de ses ouvrages, même si une première ébauche de distribution se constitue. Voici un livre qui nous fait entrer dans la civilisation romaine en ce qu'elle a de plus spécifique. Catherine Salles, docteur ès-lettres, est professeur à l'université de Nanterre.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476)

  • EAN

    9782228905138

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    331 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    204 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Catherine Salles

Catherine Salles est maître de conférences en civilisation et littérature latines à l'université de Parix X-Nanterre. Elle est l'auteur de nombreux livres, dont La Mythologie grecque et romaine (Pluriel) et Les Bas-fonds de l'Antiquité (PBP).

empty