La premiere guerre mondiale

Traduit par NOELLE KERUZORE

À propos

John keegan est aujourd'hui considéré comme l'un des plus talentueux et réputés historiens de la guerre.
Après cinq années de recherches, il livre une histoire de 14-18 sans équivalent dans les librairies françaises. l'auteur réussit en effet à donner la mesure mondiale de cette guerre qui implique africains autant qu'indiens, canadiens ou japonais. en même temps, il n'oublie ni les enjeux nationaux ni les tensions sur les lignes de front, et cette perspective lui permet de s'affranchir des stéréotypes couramment répandus, tels que la responsabilité écrasante de l'allemagne dans le déclenchement du conflit, la guerre fraîche et joyeuse des débuts, les " erreurs " allemandes sur la marne ou à verdun, les mauvais choix stratégiques anglais ou les insuffisances chroniques de la france.
Il replace dans leurs justes proportions le rôle des russes, le poids des autrichiens, des britanniques ou des américains. il s'interroge enfin sur la pseudo-fatalité de la guerre et sur ses lendemains si décriés. aucun sensationnalisme dans ce livre, juste le ton qu'il faut pour évoquer et donner à comprendre une histoire de boue, de sang et d'eau. ainsi s'esquissent, grâce à john keegan, la fin du siècle des empires, puis la nouvelle carte d'un monde sur le tracé duquel notre histoire contemporaine s'est écrite.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)


  • Auteur(s)

    John Keegan

  • Traducteur

    NOELLE KERUZORE

  • Éditeur

    Perrin

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    28/08/2003

  • EAN

    9782262020965

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    552 Pages

  • Longueur

    24.2 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Épaisseur

    4.6 cm

  • Poids

    880 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Keegan

  • Pays : Royaume Uni
  • Langue : Anglais

Sir John Keegan est certainement l'historien militaire contemporain le plus célèbre. Décédé en 2012, il a enseigné pendant 26 ans à l'académie militaire de Sandhurst. Sa nouvelle approche de l'histoire militaire, qui va au-delà des récits factuels, révèle la dimension humaine du combat. Parmi ses ouvrages majeurs, les plus connus sont, outre Histoire de la guerre, L'Art du commandement, La guerre de Sécession, Anatomie de la Bataille et les deux guerres mondiales (tous chez Perrin).

empty