À propos

Dans ces deux discours, prononcés à Assise en 2011, pour le 25e anniversaire des Rencontres d'Assise, et à l'Université de Ratisbonne en 2006, au monde scientifique, Benoit XVI pointe deux formes de violence : le terrorisme et la négation ou l'absence de Dieu qui fragilisent la recherche de la paix.

Dieu n'a rien à voir avec la violence et aucune religion ne peut justifier l'emploi de la violence au nom de Dieu. Le remède se trouve dans un rapport équilibré et continuel entre la foi et la raison. Quand on réduit ou supprime le rayon de la raison, ou celui de la foi, l'humanité se fragilise et devient vulnérable.

« Celui qui veut conduire quelqu'un vers la foi doit être capable de parler et de penser de façon juste et non pas de recourir à la violence et à la menace... »



Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782366130430

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    56 g

  • Distributeur

    Avm

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Benoît Xvi

« Collaborateur de la vérité », telle est la devise du Pape Joseph Ratzinger qui, lors de son élection sur la Chaire de Pierre le 19 avril 2005, a pris le nom de Benoît. Sur les traces de Jean-Paul II et dans la fidélité à son maitre à penser, Saint Augustin, il devient le pèlerin inlassable de la Vérité à partager, à enseigner, à expliquer, à faire découvrir.
Né en 1927 à Marktl-sur-l'Inn, en Bavière, Joseph Ratzinger a été, à
partir de 1962, l'un des théologiens du Concile. Nommé archevêque de Munich
et de Freising en 1977, il devient en 1981, préfet de la congrégation pour la
doctrine de la foi. Élu pape le 19 avril 2005 sous le nom de Benoît XVI.

empty