À propos

Rosangela souffre du syndrome de la femme parfaite. Cette habitante de Niteroi (État de Rio de Janeiro) est une dentiste reconnue, elle a son propre cabinet. Son mari, un cardiologue à succès, a bon caractère et est très amoureux d'elle. Ses enfants préadolescents étudient dans des écoles privées et sont de véritables petites merveilles. Elle a une belle voiture neuve et son compte bancaire est bien rempli...
Le seul problème, c'est cette cousine aux magnifiques cheveux blonds. Cette cousine qui, en dépit d'être pauvre, de s'être fait plaquer par son mari et de vivre chez ses parents dans une banlieue sordide, fait face à ses problèmes avec une tranquillité d'esprit désarmante. Et surtout avec ce sourire toujours éclatant qui, aux yeux de Rosangela, semble refléter les feux de l'enfer. Obnubilée par cette cousine qui sourit sans arrêt à la vie, Rosangela remet tout en cause, quitte mari et enfants et tombe dans une spirale autodestructrice qui finira tragiquement.

Après le brillant Tungstène, primé à Angoulême en 2016, Marcello Quintanilha revient avec un suspense psychologique virtuose, le portrait au scalpel d'une femme envieuse qui perd complètement pied.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Romans graphiques


  • Auteur(s)

    Marcello Quintanilha

  • Éditeur

    CA ET LA

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    19/08/2016

  • EAN

    9782369902270

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    26 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    584 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marcello Quintanilha

Né au Brésil en 1971 (à Niteroi dans l'Etat de Rio de Janeiro), Marcello Quintanilha vit et travaille actuellement en Espagne (Barcelone). Autodidacte, il a débuté dans la profession de dessinateur de BD en 1988 en mettant en images des récits d'épouvante pour des éditeurs brésiliens à São Paulo et à Rio. En 1990, il s'est investit dans le cinéma d'animation et il a participé à plusieurs réalisations institutionnelles et publicitaires.

A partir de 1998, comme dessinateur de presse, il a collaboré aux principaux périodiques brésiliens d'informations politiques et culturelles (Repùblica, VIP, A Revista...), ainsi qu'au fameux magazine américain Heavy Metal. Il a par ailleurs illustré de nombreuses couvertures de livres et pochettes de CDs. Connu pour avoir développé un style de bande dessinée proche du quotidien des Brésiliens, Marcello Quintanilha a été plusieurs fois primé par les grands festivals du Brésil, dont la Biennale internationale de la BD à Rio (1991 et 1993), les Festivals de l'Humour de Ribeirao Preto (1991) et de Rio (1999)...

Scénarisée par l'Argentin Jorge Zentner et l'Espagnol Montecarlo, la série "Sept Balles pour Oxford" est la première qu'il dessine pour le public européen. Intitulé "La Promesse", le tome 1 paraît en avril 2003 dans la toute nouvelle collection "Polyptyque" du Lombard.

Le Brésilien Marcello Quintanilha est ce qu'il est convenu d'appeler un enfant de la bulle. Autodidacte, il se lance dans la profession de dessinateur de bandes dessinées en 1988, en illustrant des récits d'épouvante pour des éditeurs locaux. Touche-à-tout, il évolue ensuite vers le cinéma d'animation, dans le domaine institutionnel. Il devient ensuite dessinateur de presse, sans pour autant abandonner la B.D., puisqu'il collabore au prestigieux magazine américain Heavy Métal, et développe nombre de récits contemporains, proches du quotidien des Brésiliens. Son trait réaliste y fait mouche, et lui vaut plusieurs prix dans son pays d'origine. Il décide ensuite de s'installer en Espagne. Bien lui en prend, puisqu'il fait la connaissance de Montecarlo et Jorge Zentner, qui l'invitent à rejoindre l'aventure Sept balles pour Oxford. Sept tomes plus tard, Quintanilha est encore loin d'avoir vidé son chargeur !


empty