Anglais Not just a corridor ; human occupation of the Nile Valley and neighbouring regions between 75,000 and 15,000 years ago (édition en anglais ; préface Maan Barua)

, ,

À propos

Le Pléistocène récent (~75000-15000 ans) est une période clé pour la préhistoire de la Vallée du Nil. Au gré des changements climatiques de cette période, les populations humaines ont dû s'adapter à un Nil changeant. En particulier les changements environnementaux majeurs aux sources du Nil, tel que l'assèchement de certains lacs est africains, ont eu de profondes conséquences, bien qu'encore débattues, sur l'environnement de la Vallée du Nil à cette période, et son rôle de refuge écologique pour les populations humaines. En outre, bien que la Vallée du Nil constitue l'une des routes possibles de migrations hors d'Afrique ainsi que retour en Afrique, les différences dans les méthodes employées et les usages terminologiques empêchent toute comparaison systématique entre la Vallée du Nil d'une part et les régions voisines d'autre part.
Cette monographie réunit des contributions proposant des synthèses actualisées et de nouvelles données sur l'enregistrement archéologique, paléoenvironnemental, paléoanthropologique et géologique de l'Afrique du Nord-Est et des régions voisines (Afrique du Nord, Afrique orientale et le Levant) entre 75000 et 15000 ans. A travers une approche pluridisciplinaire, cette monographie permet d'explorer des questions d'actualité, telles que la capacité d'adaptation des Hommes modernes, en particulier aux changements climatiques, ainsi que les interactions et dispersions humaines dans le passé.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Préhistoire / Protohistoire

  • EAN

    9782856539316

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    364 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Poids

    1 100 g

  • Distributeur

    Mnhn

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alice Leplongeon

Alice Leplongeon a obtenu un doctorat en Préhistoire en 2013 au Muséum national d'Histoire naturelle à Paris, France. Elle est actuellement chercheuse postdoctorale en préhistoire auprès de la Fondation de Recherche en Flandres à l'université KU Leuven, Belgique.

Mae Goder-Goldberger

Mae Goder-Goldberger a obtenu un doctorat en 2015 à l'Université Hébraïque de Jérusalem, Israël. Elle est actuellement chercheuse postdoctorale en préhistoire à l'université Ben Gurion du Néguev, Beer Sheva, Israël.

David Pleurdeau

David Pleurdeau a obtenu son doctorat en 2003 au Muséum national d'Histoire naturelle à Paris, France. Il est actuellement Maître de Conférences à cette institution, au sein de l'unité de recherche UMR CNRS 7194 HNHP.

empty