À propos

" Tu n'es pas un dragon, tu n'es pas un insecte, tu n'es ni l'un ni l'autre, ce non-être, c'est toi (...
) ; tu n'es rien d'autre qu'un message de la vie, une expression, une parole dite envers le non-être.
Tu as écrit ce livre pour toi, un livre sur la fuite, le Livre d'un homme seul, tu es à la fois ton Seigneur et ton apôtre, tu ne te sacrifies pas pour les autres et tu ne demandes pas qu'on se sacrifie pour toi, voilà, c'est on ne peut plus équitable. Le bonheur, tout le monde le désire, pourquoi n'appartiendrait-il qu'à toi ? " Gao Xingjian nous lance ce message sans concession : tel qu'en lui-même son personnage se souvient, petit garçon en Chine, individu pris dans les rêts d'un système politique impitoyable, et homme enfin accueilli en Occident.
Après La Montagne de l'âme (1995), Gao propose une nouvelle oeuvre magistrale : douceur des souvenirs et de l'enfance, amours et violence politique, érotisme même, se mêlent sans fin dans cet étonnant roman, somme de la vie d'un seul homme, témoignage essentiel et sublime objet de littérature..


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Gao Xingjian

  • Éditeur

    Editions De L'Aube

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    01/10/2001

  • Collection

    Regards Croises

  • EAN

    9782876785380

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    486 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    656 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gao Xingjian

Gao Xingjian, né en Chine en 1940, est peintre, écrivain et traducteur, mais aussi dramaturge et metteur en scène. Il a écrit une dizaine de pièces et un opéra, mis en scènes régulièrement à Hong-Kong et Taïwan. Son théâtre, expérimental, qui mêle l'influence moderne occidentale - de Brecht notamment - et le spectacle traditionnel chinois lui a valu les foudres du régime communiste. Réfugié politique depuis 1989, il vit à Paris.

empty