Récits à la mécanique d'horloge ; mélancolie avant l'apocalypse

Récits à la mécanique d'horloge ; mélancolie avant l'apocalypse

À propos

Faruk Šehic s'engage en 1992, à vingt-deux ans, dans l'armée bosnienne et il traverse la guerre civile yougoslave au commandement d'une compagnie de 130 soldats. Blessé, démobilisé à la fin des hostilités en 1995, il écrit et publie de la poésie. Ses proses, âpres et féroces, en font l'une des voix le plus authentiques de l'ex-Jugoslavie, chef de file de la « génération mutilée » née en 70. Šehic place au centre de son oeuvre l'expérience de la guerre, pour en raconter le quotidien, la banalité et la brutalité, mais aussi ses replis d'humanité. Dans les interstices laissés libres par le sang, la violence et la rage résignée, Faruk Šehic laisse s'infiltrer une étrange poésie qui parvient à retrouver la personne qui se terre, apeurée, sous le masque du soldat, et qui tente de donner un sens de fortune à ce qu'elle vit.



Rayons : Littérature générale > Récit

  • EAN

    9788869762420

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    114 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Faruk Sehic

Faruk ¦ehić est né en 1970 à Bihac. Jusqu'à l'éruption de la guerre en 1992, il suit des études de vétérinaire à Zagreb. Puis à l'âge de vingt-deux ans, il s'engage dans l'armée de Bosnie-Herzégovine et devient lieutenant d'une unité de cent trente hommes. Après la guerre, il étudie la littérature et écrit depuis 1998.
Les critiques littéraires le considèrent comme l'un des jeunes écrivains les plus doués dans l'ex-Yougoslavie, une lumière brillante de la soi-disant «génération frappé-over». La collection d'histoires courtes Pod pritiskom (Sous pression, 2004) a reçu le Prix Zoro Verlag. Son premier roman Knjiga o Uni (Le Livre de Una, 2011) a reçu le prix Me¨a Selimović pour le meilleur roman publié en Serbie, la Bosnie-
Herzégovine, le Monténégro et la Croatie en 2011. ¦ehić, qui vit à Sarajevo, est un membre de la Writers'Association et le Centre PEN de Bosnie-Herzégovine, et il travaille pour le magazine BH Dani en tant que chroniqueur et journaliste. Il a participé aux rencontres littéraires «meeting» n°4, Lectures lointaines et à la revue meet n°10 Mexico/Sarajevo, en 2006. Il a séjourné en résidence à la Maison des
écrivains étrangers et des traducteurs en 2012.

empty