À propos

En 1948 sont publiés secrètement au Québec quatre cents exemplaires d'un manifeste explosif.
Pamphlet et poème, Refus global brosse un portrait au scalpel de la société québécoise, bigote et renfermée, et appelle, dans une langue virtuose, à une révolution poétique. Dans la lignée d'un Lautréamont, Borduas dénonce un clergé à la fois puissant et castrateur.
Voulant faire naître un «nouvel espoir collectif», il appelle à une révolte poétique. La combinaison du rejet proclamé de l'Église et du rendement marchand donne toute sa saveur et son actualité au texte. Qui plus est, cet appel à l'insurrection ne saurait être coulé dans une langue sage et policée. Certains passages glissent vers le poème en prose. Le «refus de servir» s'exprime dans la spontanéité et la libération de l'écriture.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9791030412154

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    10 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Paul-Emile Borduas

Peintre, sculpteur et professeur, le Canadien Paul-Émile Borduas (1905-1960) a
exercé une influence durable au Québec et au Canada avec la parution en 1948 de son
manifeste Refus global. Cette publication à 400 exemplaires vaut à Borduas un tollé dans
la presse et d'être démis de ses fonctions d'enseignant. Il s'exile quelques années plus
tard à New York puis à Paris, où il meurt des suites d'une crise cardiaque.

empty